l'étoile de la chat box


Voter pour le forum
Les rumeurs Le contexte Les nouveautés
Forum RPG tout public
Aucun minimum de ligne
avatar manga
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures.
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume...
Guide du forum
Index des liens importants
L'équipe de choc

Atheas Renmyrth
Fondatrice

Hel D. Gher
Administrateur

Yuduar Al Rakija
Administrateur

Innocence is always suspicious

Krysta M. Hemsworth
MESSAGES : 173
CRISTAUX : 597
COULEUR : #ff0066

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Krysta M. Hemsworth
Aventurière
Mar 21 Mai - 22:12

Innocence is always suspiciousKRYSTA HEMSWORTH & Sue Naswig La lune avait déjà totalement éclipsée le soleil, et la chaleur de ses rayons avait d'ores et déjà laissée place à la fraîcheur nocturne. Le calme régnait dans ses ruelles sombres, dont les murs longitudinaux des habitations créaient une véritable arène obscure dont Krysta était la cible mouvante. Ses deux chasseurs gagnaient du terrain sur l'aventurière, qui courrait à toutes jambes à travers les rues d'une capitale dont elle ne connaissait que très peu les chemins. Haletant tel un animal qu'on allait ériger en trophée, le cauchemar ne faisait que commencer pour la jeune aventurière. Sa fréquence cardiaque avait atteint des sommets qui ne lui permettrait plus de fuir bien longtemps. Pour cause, une peur qui s'était transformée en sa phobie avait pris possession de la jeune fille. Elle tournait encore à une énième intersection tandis que des perles coulaient le long de son visage. Que ce soit sa transpiration ou bien ses larmes, elle ne s'en rendait même plus compte. Sa course se stoppait lorsqu'elle arrivait à une sans issue. Merde. La jeune fille était immobile, apeurée comme une proie abandonnée à son propre sort. Elle observait d'un geste de la tête le mur, bien trop haut pour pouvoir le franchir. Rien à droite, ni à gauche. Elle entendait les bruits de pas de ses prédateurs s'approcher, alors que leurs armures claquaient contre leur corps. Tout d'un coup, le bruit disparaissait, s'en suivait un silence de mort.

- Enfin, te voilà... Tu vas arrêter de fuir, oui ? On va employer la manière forte avec toi ! A genou !

Ses paroles atteignaient Krysta comme un coup d'estoc en plein estomac. Son cœur remontait dans sa poitrine alors qu'elle se tournait lentement vers ses deux assaillants. Leurs visages monstrueux luisaient, leur transpiration coulait dans leur barbe mal rasée tandis que leurs dents déchaussées semblaient être des véritables canines prêtes à la dévorer. Le souffle coupé par la peur, la jeune fille sanglotait pendant qu'elle approchait ses mains tremblantes de ses épées. Allait-elle devoir l'utiliser ? Maintenant, ici ? Ce pouvoir qu'elle haïssait tant allait-il la sauver pour la deuxième fois ? Elle s'était refusée de l'utiliser, mais en avait-elle réellement le choix ce soir là ?

Krysta pris une profonde inspiration alors que sa vision se troublait par la peur. Elle se souvenait. Beaucoup trop bien, beaucoup trop clairement. Du pilori sur lequel elle était attachée durant quatre ans. Des lames qui lui avaient esquintées le bras. Du fouet qui lui avait détruit le dos. Du poignard qui blessait son œil, encore et encore. Du tuyau qui traversait son abdomen de part et d'autre. Mais plus que ses tortures immondes, Krysta se rappelait du monstre. De la bête qui lui avait fait subir ça. Du plaisir qu'il avait à lui faire du mal. Encore et encore. Jour après jour. Les hommes ne sont que cruautés, et le tortionnaire avait survécu. Il s'était multiplié, ils étaient là, devant elle, prêt à bondir pour finir le travail. La jeune fille aux cheveux de feu reculait autant qu'elle pouvait, mais le mur l'arrêtait une bonne fois pour toute. Ses yeux s'écarquillaient, alors que la peur l'avait complètement anéanti. La peur des hommes, la peur de la souffrance. Elle, seule dans une ruelle face à deux hommes qui ne lui voulaient que du mal. Ses mains parvenaient néanmoins à atteindre les épées dans son dos, et dans un instant de lucidité, elle commençait à dégainer. Les hommes parlaient de leurs voix rauques, mais le son n'atteignait plus les oreilles de Krysta, paralysée par une peur que les gardes ne pouvaient soupçonner.

Et pourtant, tout ceci n'était qu'un terrible malentendu. Une femme aux cheveux rouges était recherchée par la garde, cette nuit là. Elle aurait commis un crime, et ses deux personnes, qui ne faisaient au final que leur travail, étaient tombés par pur hasard sur la jeune aventurière. La description collait, et c'était tout naturellement qu'ils l'avaient questionné. Dans un excès de stress ou de peur, Krysta s'était énervée, comme à son habitude lorsqu'elle croisait une quelconque personne de cette profession qu'elle haïssait tant. Elle s'était complètement braquée, à un tel point que les deux gardes, probablement tout aussi inexpérimenté qu'elle, avaient jugés bons d'hausser la voix. Ce qui n'a eu que comme conclusion cette même scène dont la fin allait être terriblement obscure sauf intervention divine. Car au fur et à mesure que le temps passait, les deux gardes s'approchaient de la jeune fille, tel un serpent qui s'approchait d'une proie, pour le moment sans défense.

:copyright:? 2981 12289 0


Innocence is always suspicious 1556402523-krysta1
Sue Naswig
MESSAGES : 124
CRISTAUX : 680
COULEUR : #F7A198

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Sue Naswig
Le bâtard des Naswig
Mer 22 Mai - 20:40

L'astre lunaire ayant donné un baiser à son aimé, ce dernier s'en était allé vers l'horizon, le crépuscule submergeant le royaume de ses ténèbres aux rayons d'argent - En cette soirée prospère, tu avais été amenée à sillonner les ruelles de la plèbe en compagnie de deux confrères. Vos dires s'étaient dès l'or étendu de vos exclamations ; que cela soit de la plus bête des anecdotes à un acte de satire sans décences, vos rires avaient pourfendus les cieux à faire frémir les chaînes que tu ne disposais point. Ton heaume enrobant bientôt ta semblance, tu abandonnas tes deux confrères à la terre, tes ailes de jais t'élevant dès l'or par-delà les cieux.  

De là-haut, chacune des ruelles t'avait été acquise... Tout comme la beauté de l'astre lunaire, divinité de tes idéaux. D'une danse nuptiale lui ayant été accordé, la brise morne avait bientôt pris raison de toi. D'un frisson parcourant ton échine, tu t'étais dès l'or laissé emporté par les vagues invisibles, bousculer de mille et une façon. Le ciel avait toujours été ta raison d'exister... Faisant de toi un être indomptable.

D'un soupir de bienfaisance se soustrayant de tes poumons, le calme de l'atmosphère disparaissant, tes prunelles furent attiré par les chaînes de la terre. Tes confrères ayant inauguré une partie de chasse, tes vermeilles n'avaient pas puent ignorées leurs proies, une miséreuse demoiselle à la chevelure de limbe.

La proie bientôt prise au piège, la course-poursuite s'en' était arrêté. Du haut d'une bâtisse, tu avais dominé le champ de vision, observant avec sagesse. Tes deux confrères poussant la proie dans son dernier retranchement, cette dernière avait dès l'or rejoint la surface âpre d'un mur, ses deux mains jonchant chacune de ses épaules pour rejoindre ses armes à son arrière.

D'une chevelure rappellent les flammes de l'enfer à deux joyaux d'émeraude parcourant ses traits délicats, tu n'avais reconnu là qu'une enfant. Rejoignant le vide, tes ailes t'avaient permise de ralentir la chute. Tes deux confrères se retournant de surprise, tu t'étais par conséquent approché deux, déposant chacune de tes mains sur leurs épaules respective.

_Sue, cette demoiselle répond parfaitement au critère de la meurtrière que nous recherchons depuis des semaines, nous... avait-il prononcé avant que tu ne dépose une mains sur ses lèvres, signe qu'il devait se taire.

Tu ne pouvais croire que la proie de vos attentes était ainsi la meurtrière que vous recherchiez depuis des semaines... Un pas après l'autre, ton regard, dissimulé derrière ton heaume l'avait dévoré de toute part... Chacun de ses détails ne t'échappant guère. De cette cicatrice parcourant son œil a un grain de beauté bien placé... Ainsi que ce regard, plongé dans un flot de peur et de mélancolie.

Soudainement, c'est assez proche d'elle que tes mains s'étaient déposé sur chacun de ses poignets, l'empêchant de faire quoi que ce soit de ses deux armes peu entretenues, signe d'une pauvreté sans remèdes, tout comme son corps... Dégarnis de volupté primaire.

_Loin de moi l'idée de vous voir utiliser vos armes contre le bouclier du royaume, n'est-ce pas ? Avais-tu prononcé à son égard, desserrant doucement ton emprise sur sa peau. Pourquoi avez-vous pris la fuite... Avez-vous quelque chose à vous reprocher mademoiselle... Je doute que vous soyer la criminelle que nous recherchons.... De ce fait, pourriez-vous répondre à quelques-unes de mes questions ? Suite à cela... Nous vous laisserons. Suite à tes paroles, tes ailes de jais disparurent, une unique plume s'envolant au delà de la ruelle sombre.


are you corrupt?

all hearts can be corrupted because light is born darkness...
Krysta M. Hemsworth
MESSAGES : 173
CRISTAUX : 597
COULEUR : #ff0066

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Krysta M. Hemsworth
Aventurière
Jeu 23 Mai - 0:42

Innocence is always suspiciousKRYSTA HEMSWORTH & Sue Naswig Plongée dans l'enfer qu'elle s'était imaginée, alors que l'obscurité semblait se nourrir de l'âme de la jeune fille, l'ange de la miséricorde descendait des cieux obscures. Au fur et à mesure que la créature ailée s'avançait, Krysta revenait peu à peu sur Terre, laissant derrière elle terreur et mélancolie qui la paralysait. Bien qu'étant un peu plus à même de se contrôler, la vue de cette apparition lui procurait un sentiment d'impuissance encore plus fort. Si elle n'était plus seule avec les deux créatures qui la pourchassaient, elle était maintenant en présence d'une tierce personne. Rapidement, Krysta remarquait son badge que tout ces satanés gardes portaient fièrement, tel un trophée. Cette garde aux ailes noires n'était pas son alliée ; elle semblait même avoir un rang bien plus important que ses deux sbires.

L'un d'eux prit d'ailleurs la parole. La jeune femme semblait s'appeler Sue, mais c'était bien la seule information qu'elle avait été capable de comprendre. Krysta n'avait aucun lien avec une possible meurtrière, elle s'en fichait complètement de qui la garde pouvait chercher. Alors que la pression retombait mais que l'angoisse persistait, la jeune aventurière ne voulait pas être mêlée aux affaires de la garde. Etant persuadée que ces gardes l'avaient pourchassés pour lui faire du mal, devoir coopérer allait être une rude épreuve. Si seulement la téléportation était son domaine de prédilection.

Le visage encore apeuré de la jeune fille sombrait dans ce heaume tout droit sorti des enfers. Son accoutrement était également très excentrique, se rapprochant presque de ce que certains aventuriers pouvaient revêtir. Si certains pouvaient avoir le sang glacé à la vue de ce masque de monstre, ce n'était pas le cas de Krysta, qui préférait encore regarder un objet inanimé qu'un visage qui démontrait toute la cruauté des Hommes. Le temps s'était comme arrêté alors que Sue avait déjà atteint les poignets de Krysta. Un frisson tout droit sorti des abysses parcourait le corps de la jeune fille qui se crispait sur le champ, tel un réflexe animal. Depuis combien de temps ne l'avait-on pas touché ? Pas même elle ne le savait. Appréciait-elle le contact chaud des deux corps ? Aucune réponse ne parvenait au système nerveux de l'aventurière. Ce court laps de temps paraissait être très long pour elle, alors que le réflexe lui avait déjà fait reculé ses pieds encore plus proche du mur. Son regard se détournait et ses mains revenaient sur la poignée de ses épées, comme si elles étaient ses meilleurs alliés à ce moment là. Voulait elle dégainer ? Cherchait elle simplement du réconfort là ou elle en trouvait ?

- Lâchez-moi...

Elle avait marmonnée ces mots de sa voix douce mais arrogante. Ce contact avait été bref mais la chaleur des mains de Sue lui avait procuré un instant de réconfort. Mais elle ne pouvait se résigner à garder ce contact plus longtemps, la peur reprenant bien assez vite le dessus. Sue était maintenant bien assez proche de Krysta pour entrevoir au mieux ses nombreuses cicatrices dissimulées sous d'imposants tatouages, notamment sur son bras gauche et son abdomen, visible des suites de sa course sous sa veste de cuire noire. Un autre était aussi visible et remontait sur son sternum et ses clavicules. Les yeux verts émeraude de Krysta cherchait une quelconque cible à regarder, alors qu'elle buvait les paroles de sa probable aînée.

Pas de réponse audible n'allait être entendu de la part de Krysta. Visiblement mal à l'aise acculée contre un mur et à trois contre un, les paroles de Sue avait apparemment fait effet, et la jeune fille avait détendu ses avants bras, qui touchaient à présent juste ses armes sans les tenir. Avait-elle quelque chose à se reprocher ? Sa tête basculait rapidement de gauche à droite en signe de négation. En revanche, elle continuait de garder le silence à la prochaine question. Avait-elle réellement le choix de répondre à ces questions ? Probablement pas, mais elle les attendait de pied ferme. Elle voulait en finir avec tout ça, et quitter cette capitale maudite une bonne fois pour toute. Krysta, bien qu'angoissée de la situation, tenait le regard de Sue avec détermination. Un regard qu'elle ne pouvait voir, mais seulement ressentir. Un regard qu'elle savait plongée dans ses yeux verts. Un regard qui la défigurait, qui jugeait son apparence et ses actes. Elle détestait ne pas pouvoir en faire de même, mais appréciait l'inconnu qui persistait : Le visage de son interlocutrice.
:copyright:? 2981 12289 0


Innocence is always suspicious 1556402523-krysta1
Sue Naswig
MESSAGES : 124
CRISTAUX : 680
COULEUR : #F7A198

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Sue Naswig
Le bâtard des Naswig
Mer 29 Mai - 17:38

Mademoiselle n'avait jamais été plus qu'un simple oisillon venant de quitter le nid, brandissant bec et serres à l'encontre d'un prédateur expérimenté. Courber l'échine était devenu sont seule subterfuge. De ses doigts rompant le contact de ses épées, reddition avait été acquise. Ses poignets toujours prisonnier de ton emprise, doucement avais-tu guidé ses deux mains jusqu'à ce que celles-ci soient relâchées le long de son buste. D'un sourire dissimulé derrière ton heaume, tes deux mains avaient pris repos sur ton ceinturon. D'un soupir des lors expiée de tes poumons, tu t'étais soudainement retourné vers tes confrères, rejoignant leur proximité en gardant un œil sur la proie.

Le périmètre momentanément abandonné pour elle, avais-tu ordonné à tes deux confrères de continuer sans toi. Seule, tu serais en mesure de t'occuper de l'émeraude sous la lune. Comme d'un accord, avaient-ils disparu hors de la ruelle, ne laissant derrière eux, que vos deux âmes bénites de Vénus. Rejoignant dès lors l'émeraude, vous vous fit face à face, vos tailles respectives imposant déjà un état de soumission.

Une main sur la garde de ton arme, l'atmosphère entres-vous en étaient devenue d'un froid glacial. Ainsi, tu étais certaine qu'aucune réponse ne traverserait ses lèvres... Comme une fleur au bord de l'éclosion, la demoiselle avait besoin d'une once de chaleur. Ont peu plus rassurante, tu avais déposé un genou à terre sans jamais rompre le contact avec son regard. Retirant dès lors le heaume dissimulant ton visage, celui-ci fut déposé sur le sol à côté de toi.

Après cela, le bourgeon de rose put te décrire à son tour. Tes prunelles de vermeille cachant once de mystères, les cicatrices sur ton visage elles, ne montraient qu'un parcoure ardu.

_Il n'est pas dans mes habitudes de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué... sans doute êtes-vous une criminelle de très jeune âge, où bien l'innocence même... Il me seras facile de savoir la vérité en sondant votre âme mademoiselle. Prononças-tu en te redressant, reportant ton heaume sur ton visage. D'une main déposé sur l'une de ses épaules. Viens avec moi, je te laisserais vaquer à tes occupations plus tard... Si tu es ce que tu prétends être bien evidemment...

L'incitant à te suivre malgré tout, tu l'avais laissé prendre les devants des marches. La guidant dès lors jusqu'à une auberge, tu l'avais laissé prendre place à une table à l'abri des regards indiscrets. De ton heaume déposé sur le bois abîmé de la table, une sommelière ne tarda pas à venir à votre rencontre. Tu avais dès lors commandé deux plats de gibier ainsi qu'une pinte de bière et un jus de fruit.

_Parle moi un peu de toi... qui es-tu ? Pourquoi devrais-je croire que tu es innocente ? annonças-tu une fois la sommelière partie


are you corrupt?

all hearts can be corrupted because light is born darkness...
Krysta M. Hemsworth
MESSAGES : 173
CRISTAUX : 597
COULEUR : #ff0066

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Krysta M. Hemsworth
Aventurière
Ven 31 Mai - 15:50

INNOCENCE IS ALWAYS SUSPICIOUSKRYSTA FEAT SUE NASWIG Cette promiscuité était devenu insoutenable, et le peu d'espace que Sue daignait lui donner en se rapprochant de ses compères était devenu une vraie liberté. Une bouffée d'oxygène pour cet oisillon qui se noyait dans cette marre. Le corbeau venant du Ciel n'était pas un allié, mais le terme ennemi ne correspondait pas non plus. L'idée de s'échapper traversait la tête de Krysta, mais à quoi bon ? Elle se mordait les lèvres, détestant le fait de ne pas être libre de ses faits et gestes, haïssant l'impuissance et la soumission dans laquelle elle avait été plongée. 

Les deux hommes s'éloignaient en même temps que la peur qui émanait de la jeune pousse se dissipait. Seule à seule avec cette ange déchu, elle était bien plus à l'aise. Cette dernière s'approchait tandis que les émeraudes suivaient le masque de l'enfer que l'ange portait. Finalement, le soldat de la garde mis un pied à terre avant d'enlever la seule enveloppe qui séparait les deux présences. Une peau glacial contrastait avec ses cheveux d'un noir ténébreux, surlignant l’ambivalence de cet ange de la mort. A la fois froide mais dotée d'une chaleur réconfortante, à la fois docile mais douce, cette personne ne pouvait être réelle. Il était tout bonnement impossible pour Krysta de la comprendre, ni de lire en elle. La peur se mélangeait avec la curiosité et la confiance, une mixture imparfaite qui pouvait se transformer en un poison mortelle. 

Les yeux émeraudes de Krysta avaient pour la première fois quitter les yeux vides de Sue pour se concentrer sur les cicatrices. L'aventurière voulait les toucher, les sentir, les comprendre. Elle ne savait que très bien que chaque cicatrice avait son histoire, ses souffrances et ses vérités. Un passé difficile qui contrastait une nouvelle fois avec son visage innocent. Le spectacle s'arrêtait déjà, alors qu'elle remettait son enveloppe de diablesse. Krysta buvait ses paroles telle une fille qui écoutait sa mère sans pouvoir la contredire. La néo-aventurière marchait sans but, comme du bétail promis à l'abattoir. Derrière elle, l'ange déchu lui indiquait le chemin à suivre vers un lieu inconnu. Une prison ? Une salle de torture ? 

Rien de tout ça. La garde l'avait emmenée dans une simple auberge. Krysta haussait un sourcil tout en s'installant à une table, assez loin des regards, elle qui détestait la foule. Elle déposait ses lames à proximité d'elle, simple mesure de précaution, alors qu'elle s'installait en soupirant. La peur avait complètement disparu, et la jeune fille détestait d'ores et déjà ce que Sue lui avait fait vivre. Ce sentiment de soumission lui rappelait bien des choses horribles, et elle devait impérativement renverser la situation. Le simple fait qu'un personnel de la garde puisse lui dicter ses faits et gestes la répugnait. La jeune pousse avait grandit en l'espace de quelques minutes, et, l'assurance la gagnant, elle se transformait en une rose remplie d'épines. Écoutant les paroles de son aînée, elle eut un rictus tandis que, coudes sur la table, elle approchait son buste de Sue, comme pour assouvir son autorité. 

- Innocente ? Le simple fait que mes lames ne se soient pas déjà plantées dans ton estomac prouve mon innocence. 

Et puis, c'était quoi, cette scène ? Essayait-elle de l'amadouer avec de la nourriture ? Oui, elle avait faim, et son dernier vrai repas remontait il y a de nombreuses semaines, en constatait sa fine carrure. Mais à quoi bon ? Quel était le but de cette même manœuvre ? Et par dessus tout, elle ne savait pas du tout comment prouver son innocence. 

- Je ne sais pas ce que tu cherches. Je ne suis pas votre cible, ou je ne sais quoi. Au lieu de t’empiffrer, tu devrais pas aller la chercher avant qu'elle ne tue d'autres innocents ? C'est toujours la même chose avec vous, vous préférez traîner dans les tavernes à boire des bières au lieu d'aider votre prochain. Il existait un temps où j'avais besoin de vous. Et personne n'était là, personne ! Je ne veux rien à voir à faire avec vous. 

Krysta plongeait son regard dans les yeux de son adversaire, comme pour la défier. L'odeur de la nourriture qui arrivait à ses narines suffisait pour la calmer, et elle plongeait à nouveau dans sa chaise. Si ça ne tenait qu'à elle, Krysta serait déjà parti loin, sans plus jamais revoir Sue. Mais, un petit repas ne se refusait jamais, surtout qu'il était déjà payé. Si elle pouvait profiter un peu de la garde, alors elle le ferait sans sourciller. Était-ce seulement la vérité ? Voulait-elle réellement partir de cet endroit, alors que cette fille la rendait tellement curieuse ? Cet oiseau venu du ciel était emplie de mystères, d'histoires et de savoir. Elle voulait en connaître plus, son charisme la rendait même admirative. Elle l'a jalousait presque, tout en la haïssant.

 
:copyright:? 2981 12289 0


Innocence is always suspicious 1556402523-krysta1
Sue Naswig
MESSAGES : 124
CRISTAUX : 680
COULEUR : #F7A198

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Sue Naswig
Le bâtard des Naswig
Jeu 6 Juin - 17:10

L'agressivité était l'âme soeur même d'un ange déchu. L'émeraude était ainsi, se recroquevillant de l'atmosphère de ton oppression. La crainte et la haine cohabitaient dans cet espace frêle à peine sorti de l'âge innocent - que lui était-il arrivé ? le coude déposé contre la surface âpre de la table au bois craquelé, tu avais déposé l'une de tes joues dans le creux de ta main, ton heaume venant prendre place sur le côté de la table.

De ses paroles prodiguées-elle une flagellation, ton poing était venue à frapper la table. Un silence s'était dès lors installé dans la taverne, puis... les discutaient reprises alors que les regards s'étaient eus peu plus attardé sur vos positions. La sommelière vous approchant après un calme tempestiale, l'odeur du gibier avait rapidement pris possession de tes narines... Cependant, tu n'avais que soutenu le regard émeraude de l'effronté. D'un mouvement de main, tu avais remercié la jeune femme d'avoir apporté vos commandes.

_Quelle est donc cette éducation ? Demendas-tu à la jeune femme avant de tirer sa gamelle à à ton encontre. A quoi penses-tu ? que ma présence ici est un affront à la garde ? Que par ma "FAUTE", cette criminelle tueras quelqu'un d'autre ce soir... ?

Les sourcils froncés, tu n'avais dès lors jamais eu affaire à une enfant aussi empreinte par l'aggresivité. Elle était comme l'eau s'échappant des doigts... cela faisais d'-elle un être indomptable ? Ses paroles étaient mêlée d'une mélancolie dont tu connaissais les paroles... Elle n'était pas une criminelle, simplement une brebis égarer et, blesser des aléas de la vie.

_Ai-je l'air d'une divinité pour ainsi avoir le pouvoir de l'arrêter seule ? Lui demandas-tu, tes traits de visage comme ta voix devenant à peu plus douce. Tu sais, de la lumière naît l'obscurité... comme de l'obscurité naît la lumière - le monde est un équilibre, un garde peut en venir à devenir mauvais, comme un crimelle peut venir à devenir bon. Esseyas-tu de lui expliquer, ton propre coeur s'enduisant de cette suie incurable. Tu sais mon enfant, la rencoeurs est la pire des choses... elle en vient à nous faire faire des actes que l'on regrettera plus tard.

Repoussant son assiette vers elle, tu avais déposé l'une de tes mains sur la sienne, ne quittant pas ses prunelles. Elle était seule, dans l'ébat d'un chaos sans fin. Il t'en était devenue à te demander ce qu'il lui était ainsi arrivé... mais, la curiosité était un défaut dont tu ne pouvais te permette à ses côtés.

_Nous sommes loin d'être des dieux... nous ne pouvons aider tout le monde, excusons en nous. Prononças-tu sincerement, rompant le contact avec sa main. Mange, après cela tu seras libre de faire ce que bon te semble, je te sais Innocente...

Suite à tes paroles, tu t'étais mise à manger ton assiette de gibier, regardant de temps à autre la demoiselle.


are you corrupt?

all hearts can be corrupted because light is born darkness...
Krysta M. Hemsworth
MESSAGES : 173
CRISTAUX : 597
COULEUR : #ff0066

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Krysta M. Hemsworth
Aventurière
Jeu 6 Juin - 19:50

INNOCENCE IS ALWAYS SUSPICIOUSKRYSTA FEAT SUE NASWIG L'estomac de Krysta patientait, alors que son regard n'avait qu'une cible : le gibier qu'elle allait engloutir d'une traite. Ses doigts dansaient sur la table, les phalanges tapant d'une manière rythmée la table de bois. Son air effronté avait l'air d'être ailleurs, comme si elle avait déjà oublié l'existence de Sue. Ou bien préférait-elle l'ignorer. C'était en tout cas la situation de l'aventurière avant qu'un bruit lourd la fit regarder à nouveau l'ange de la mort. Les yeux émeraudes écarquillés, Krysta avait littéralement sursauté suite au geste de la garde. 

La jeune fille s'enfonça dans son siège, détestant le regard des autres individus braqués sur elle. Mais à l'instant T, c'était bien le cadet de ces soucis. Son air rebelle avait laissé place à un visage d'une proie apeuré mais innocente. Les dés étaient jetés et les rôles étaient déterminés pour ce soir. Ce n'est pas cette femme qui subira la pression de Krysta... bien au contraire. Chacun des mots de l’aîné lui fit l'effet d'une gifle, des véritables paroles qui n'allaient pas passer dans l'oreille d'une sourde. Tel un petit agneau qui essayait de remonter une rivière déchaînée, elle était parfaitement immobile face aux remontrances. Pourquoi ? Pourquoi se prenait-elle la peine de lui parler ? 

Immobilisée dans le regard envoûtant de Sue, les yeux verts chartreux étaient plongés dans ce visage inconnu, mélangeant autorité et bienveillance. Ses cheveux obscures, sa peau d'une blancheur Christique, son regard profond mais mystérieux...  La réincarnation même de Perséphone attirait une Krysta qui ne demandait que rédemption. Tel un félin aux aguets, son attitude méfiante avait brisé le sortilège. Son regard était à présent posé sur la main douce de l'Ange qui touchait la sienne. Le même frisson qu'elle avait ressenti auparavant lui parcourait le corps. Son ange de gauche lui disait de se retirer et d'éviter ce contact mystique. Bouche bée, elle décidait d'écouter celui de droite qui la poussait à profiter de l'instant. Reste. Encore un peu. Encore. S'il te plait. Elle le pensait, le souhaiter au fond d'elle. Mais l'enchantement avait d'ores et déjà pris fin comme il avait commencé : Discrètement et ésotériquement. L'aura de la main mystique se retirait peu à peu tandis que l'aventurière ramenait sa main vers sa poitrine comme pour obtenir un fruit invisible qu'il lui avait été tendu. 


- Le monde est mauvais. Cruelle. Si c'est un équilibre constant, je ne suis que le poids qui permet de contrebalancer un bonheur que je ne sais toucher. J'ai cessé d'espérer le jour où on m'a arraché des bras de ma famille. 

Le gibier fumant était déjà là, mais elle ne se sentait pas à même de le dévorer comme il y a quelques minutes. Quelque chose lui avait été pris ; Ou bien avait-elle reçu quelque chose ? Une partie d'elle se maudissait d'avoir ouvert une infime partie de son cœur à cette maudite garde. Au plus profond d'elle, Krysta savait belle et bien que cette femme se jouait d'elle. Ses propos ne pouvaient pas être vrais, et derrière ce visage divin se cachait un démon. Comme toujours. Cependant, cette fois-ci, une minuscule part de son âme croissait. Cette fraction lui criait de lui faire confiance, de plonger la tête la première dans cette fleur d'hiver. 

- Le destin, hein... Chacun de nos actes feraient écho et dicteraient notre futur... Eh bien, je me demande ce que le futur me réserve. Je n'ai pas hâte de le savoir.

Elle commençait finalement son repas. Chaque bouchée de ce met raffiné lui glissait dans la gorge et lui rappelait les repas de sa mère. Cette figure maternelle, qui certes, ne lui avait pas montré une once d'amour, mais qui lui avait montré la vie. Une figure, un mât sur lequel s'accrocher lorsque la tempête grondait. Un être qui était toujours présent même dans le pire des jours, qui lui avait été arraché. Krysta relevait la tête, ses yeux humides mais en partie cachée par une mèche rebelle qui tombait sur le devant de ses yeux. Ses mêmes émeraudes qui essayaient, une nouvelle fois, de lire dans un visage impénétrable. Elle lui ressemblait, d'une certaine façon. Le gibier appelait la tête de Krysta à s'abaisser à nouveau. Sa tête se balançait de gauche à droite. Non. Elle ne lui ressemblait uniquement car elle comblait un vide trop longtemps délaissé. 

L'assiette se vidait finalement, tout le contraire de son cerveau qui avait subit maintes épreuves ce soir. La dernière bouchée glissait dans son petit estomac qui n'était plus habitué à de tels repas. Krysta refusait le regard de Sue, la fuyant constamment. Ses bras étaient recroquevillés sur elle même, comme si un vent glacial parcourait la pièce, alors que la température était assez médiane. Le silence régnait entre les deux personnes alors que les discussions des autres groupes de la taverne se montraient de plus en plus fort à mesure que l'alcool coulait à flot. Krysta hésitait longtemps. Une hésitation qui lui semblait atroce, mais finalement, elle avait décidé de remontrer sa petite voix qui criait innocence et solitude. 

- Merci. 

Un mot simple, qui cachait, peut-être, un long discours qui ne sortait pas. Un mot vague, également, qui avait été énoncé d'un ton monotone. On aurait même pu croire que ce mot avait été dit d'une manière totalement quelconque. Peut-être même que Sue ne l'avait pas entendu. Le regard de Krysta cherchait toujours à fuir son interlocutrice. La honte ? La gêne ? L'impuissance ? Le désarroi ? Même Krysta ne le savait pas, perdue entre haine enseveli et espoir utopique. 

:copyright:? 2981 12289 0


Innocence is always suspicious 1556402523-krysta1
Sue Naswig
MESSAGES : 124
CRISTAUX : 680
COULEUR : #F7A198

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Sue Naswig
Le bâtard des Naswig
Sam 8 Juin - 13:27

Les caprices du destin étaient ainsi, en parfaits désarrois avec les voeux revendiquer par les divinités. Ici-bas, vous n'étiez que l'engendrement de leurs amours, comme tout être ayant un jour effleuré la terre. Le repas en était devenue des plus calmes, le simple chahut des alcooliques à vos arrières réveillant l'atmosphère chaleureuse des tavernes. L'émeraude te fuyait et bien que cela t'intriguait, tu n'avais cherché à l'interrompre dans ses pensées plus sombres qu'elle soit.

Elle n'était qu'une enfant, et qui sait quel sentiment te pris à cet instant mais... tu aurais aimez-la prendre sous ton aile on peu plus longtemps. Malheureusement la vie de garde t'empêchait de devenir un tuteur, ou bien même une mère, le temps te manquait...

Vos assiettes bientôt vidées de leurs contenues, tu t'étais empressé de vider la pinte à tes côtés. La demoiselle semblait avoir apprécié son repas, aucune ne goûte de sauce ne laissant paraître à une assiette un jour emplie. Un sourire caressant tes lèvres, tu perçus alors un mot de ses lèvres. Une vague de chaleur parcourant ton coeur, tu ne pus retenir ton sourire, son visage caché derrière sa chevelure rebelle laissant paraître à une gêne incontrôlée.

D'une main tendue, tu avais dégagé chaque mèche cachant ses prunelles, en glissant quelqu'une derrière son oreille. De tes doigts frôlant sa peau délicate, ton sourire ne pouvait que réchauffer son coeur d'enfant innocent.

_Ne t'inquiète pas. Prononças-tu en dégageant tes doigts de son contact, te redressat subitement.
Sortant des cristaux, tu avais fais signe à la sommelière de s'approcher. Payant la note peu élevée, tu t'étais alors redressé avant de t'approcher de la jeune femme. De tes mains déposées sur ses épaules, tu l'avais invité à se relever pour ainsi te suivre jusqu'à l'extérieur. Une fois à l'extérieur, le froid avait d'or et déjà commencé à embrasser vos corps. De ton regard dirigé vers la lune, tu avais passé ton bras au-dessus de l'épaule de la demoiselle, la gardant auprès de toi, des hommes saouls rodant encore dans les ruelles.

Une fois hors des rues nauséabonde, tu avais quitté tout contact avec la demoiselle, lui demandant dès lors où celle-ci habitait. Quand celle-ci te répondit, tu ne fus guère surprise de sa réponse... elle n'avait jamais semblé courir sur l'or et cela te faisant de la peine de la laisser ainsi dans les rues... mais, il t'était impossible de la ramener avec toi à la caserne. D'un soupir, tu avais plongé ta main dans les sacoches accroché à ton ceinturon, en sortant une poignée de cristaux.

_Tiens. Prononças-tu en souriant, rajoutant alors un deuxième petit objet opalin dans le creux de sa main. Quand bien même ta véritable mère n'est pas là... La lune elle, veille toujours sur ses enfants, elle te protégera ce soir, je te le promet.


are you corrupt?

all hearts can be corrupted because light is born darkness...
Krysta M. Hemsworth
MESSAGES : 173
CRISTAUX : 597
COULEUR : #ff0066

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Krysta M. Hemsworth
Aventurière
Dim 9 Juin - 11:27

INNOCENCE IS ALWAYS SUSPICIOUSKRYSTA FEAT SUE NASWIG Notre pensée est régie par une forme de dualisme. Entrée, sortie. Noir, blanc. Le bien, le mal. On conçoit tout sous forme de paire. Et si on avait tort ? Pourquoi est ce qu'on décide d'une chose plutôt qu'une autre ? Les individus ne peuvent être mis dans des cases, ils sont bien plus qu'un "garde" ou qu'une "aventurière". Ils ne sont pas "gentils" ou "méchants". Il existe un milieu, un entre-deux, un monde inconnu propre à chaque personne. Une relation serait-elle basée sur la découverte de cet entre-deux plutôt que de nos expériences antérieurs ? 

Krysta regardait Sue régler le repas. En dehors de la gêne qu'éprouvait l'aventurière de ne pas pouvoir payer ce doux repas, ses yeux étaient plongés dans cette silhouette presque masculine que Lucy lui avait apporté ce soir. La jeune fille s'étonnait elle-même de sentir un sourire se dessiner sur ses lèvres, une émotion qu'elle cachait aussitôt. Pourquoi s'était-elle attachée aussi rapidement à cette femme ? Elle ne lui avait même pas donnée son nom, Krysta l'avait seulement entendu grâce aux gardes qui la pourchassaient précédemment. Sue. Elle ne savait rien du tout de cette femme. Son histoire, son âge, son pouvoir, ses expériences, sa couleur préférée. Bien qu'elle soit différente de tout ces gardes, la fille aux yeux émeraudes ne pouvait répondre au "pourquoi ?". Etait-il important de le savoir ? Fallait-il peut-être uniquement profiter de ce moment de douceur que lui avait enfin offert la vie ? 

La main mystique s'approchait sans mal du visage presque indifférent de Krysta, comme si son esprit vaquait à des occupations lointaines. Ses yeux vides semblaient ailleurs en même temps qu'ils étaient plongés dans ceux de Sue. Elle se laissait faire, le sourire de son interlocutrice n'avait pas l'air d'avoir un quelconque effet sur elle. Sans répondre et d'un mouvement robotique, Krysta récoltait ses affaires pour sortir de cette taverne tandis que la brise glacial venait attaquer son frêle corps. Fronçant les sourcils, elle voulait se recroqueviller avant qu'une main protectrice vint la couvrir. Étonnée, sa démarche ralentissait quelque peu. D'un mouvement hésitant, elle se rapprochait de Sue tel un enfant qui voulait une protection maternelle. Oubliant un instant la fraîcheur de l'air ambiant, et même si l'armure de Sue n'était pas des plus agréables, c'était comme si les deux corps étaient enfermés dans une bulle impénétrables, où régnaient chaleur et sécurité. Un sentiment que Krysta n'avait plus ressenti depuis longtemps. Très longtemps. 

Sue s'était arrêtée au même moment que la bulle avait éclatée. Et maintenant ? La garde lui avait demandé sa prochaine destination. Au fond d'elle, Krysta espérait quelque chose. Quoi ? Impossible de le dire. Elle lui avait avoué ne pas avoir de réelle maison, alternant entre la forêt et les auberges, quand l'argent ne manquait pas. Aussitôt ces mots prononcés, elle se maudissait d'avoir révélée tant d'informations qui la rendait vulnérable. Mais ces paroles étaient sorties naturellement, comme si elle savait au fond d'elle qu'elle ne craignait rien en sa compagnie. La jeune fille tendait sa main, et aussitôt, comme si une bénédiction avait été réalisée, un certain nombre de cristaux étaient apparu dans sa main. 

- Je... Non, je ne peux pas...

Pourquoi faisait-elle tout cela ? Krysta ne le méritait pas, elle détestait la garde. Elle leur vouait une haine indescriptible. Alors pourquoi ?... 

Quand bien même ta véritable mère n'est pas là... La lune elle, veille toujours sur ses enfants, elle te protégera ce soir, je te- le promet.


La néo-aventurière la regardait, incrédule. Tant de questions traversaient son esprit sur cette femme. Elle voulait passer la soirée à lui parler, à la découvrir, à savoir qui se cachait derrière ce heaume, derrière ces ailes sombres, derrière ce regard glacial. Aucun mot ne sortait du visage perdu de Krysta. Sue souriait légèrement, alors qu'elle s'éloignait. Non, reste. Encore un peu, s'il te plaît. Ce moment ne pouvait déjà se finir, pas déjà. Habitait-elle même dans la capitale ? Allait-elle la revoir un jour ? Pourraient-elles se reparler ? La silhouette angélique disparaissait dans la pénombre de la ruelle. Krysta serrait la paume de sa main, alors qu'elle sentait quelque chose. Une forme plus ovale, plus ronde, plus grosse qu'un cristal. Son regard s'abaissait avant d'apercevoir la petite pierre. Elle comprenait enfin le sens de ses dernières paroles. 

[...]

Débarrassée de ses vêtements sombres, la jeune fille était allongée, telle une petite plume tombée d'un oiseau bien plus imposant. Seul ses nombreux tatouages contrastait avec le blanc des linges de lit propres ou encore de sa peau glacial. Regardant le plafond, elle avait dans sa main cette petite opale que lui avait donnée Sue. Le petit objet tournait dans ses mains, comme si elle cherchait à dénicher le secret que cette minuscule pierre voulait offrir. L'objet s'approchait de son visage, touchant sa peau, ses lèvres, et remontait vers sa cicatrice au niveau de son œil. La petite pierre maintenant humide revenait dans la main de la jeune fille, alors que sa vision s'assombrissait. Krysta plongeait dans un sommeil profond alors que son esprit se mélangeait d'émotion contradictoire, mêlant amour, soulagement et tristesse. 
Fin.
:copyright:? 2981 12289 0


Innocence is always suspicious 1556402523-krysta1
Contenu sponsorisé


NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum