Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


Le Nouvel Ordre [Gardes]

Yuduar Al Rakija
MESSAGES : 822
CRISTAUX : 2292
COULEUR : #ff6600

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Yuduar Al Rakija
Capitaine Fantasque
Lun 24 Juin - 17:18

L'heure avait sonnée.
Depuis maintenant une semaine la nouvelle était passé de couloirs en salles d'entrainements, reléguée avec soin par les bien pensants de la Commission. Le Commandant Joestar est de retour. Et avec ce retour en grande pompe, un ordre de réunion de la Garde avait été lancé. Tout les Gardes du Royaume étaient conviés à se rassembler à la Capitale pour se ranger en rang dans la grande cour de la Caserne. Bien sûr tous ne pouvaient pas être présents afin de ne pas fragiliser la sécurité du pays, plusieurs officiers avaient envoyés des délégations avec pour ordre de ramener les informations à bon port après coup. Les lettres se succédaient aux rapports et les soirées s'étendaient de manière interminable en de longue lecture et organisation en amont. Mais après tant d'organisation, de petites réunions pour faire les choses dans l'ordre le plus juste et de maintes lectures impliquant le Capitaine Al Rakija et le Commandant Joestar, l'heure était désormais arrivé de rendre verdict et de rendre public l'objet de ce rassemblement majeur.


* * *


Yuduar était assis dans l'antichambre qui donnait sur le balcon du Commandant, surplombant la place centrale de la garnison où s'étaient désormais rassemblés le gros des forces de la Garde. Une de ses jambes ne pouvaient se détendre et sautillaient d'elle-même, habitée par une nervosité difficile à dissimuler. Le trac. Il allait devoir prendre la parole, lui, face à Lucy sais combien de ses pairs dont certains affichaient de plus longues années de service que les siennes. En cet instant précis, sa légitimité en tant que Capitaine semblait encore plus légère qu'a son habitude. Mais le vieux borgne qu'est le Commandant avait sut trouver les mots pour le rassurer. Il était désormais le seul Capitaine encore en activité et il était temps d'inverser le courant. Les hommes auraient plus foi en un homme qu'ils ont vus se battre à leurs côtés durant ces derniers mois plutôt qu'a un homme dont l'absence prolongée a été provoquée par son état de santé à la faiblesse alarmante. Fergys semblait moucher les inquiétudes d'un revers de la main et pourtant les rumeurs tournaient en annonçant de sombres futurs pour le vieux routard de la Garde, dernier de sa génération avec un poste aussi prestigieux.

"Capitaine, c'est à vous."
"Merci Celimus, j'arrive."

Le fils du Commandant lui offrit une main amicale pour se relever de siège, que Yuduar déclina avec respect. Le Capitaine ajusta son armure au vert émeraude orné de dorures ainsi que la longue cape aux tons de sables blancs qui flottait derrière lui. L’apparat était présent pour la forme et c'est sans aucun doute qu'il n'était pas le seul à s'être dressé sur son trente-et-un pour l'occasion. D'un geste machinale il effleura le bandeau qui ornait son front, souvenir d'une vie désormais révolue mais qu'il n'oublierait jamais. Puis d'un souffle décidé, raffermit son courage et passa la porte pour enfin découvrir le grand tableau de la Garde.

Et quelle ne fut sa surprise. Le Commandant était déjà là et venait de terminer son oraison introductive, applaudissement et cris animaient encore l'assemblée devant eux. Et quelle assemblée. Des milliers de Gardes, bien au-delà du simple régiment que dirigeait Yuduar à son habitude. Le capitaine vint naturellement se ranger aux côtés de son supérieur et fut accueilli par un regard rassurant issu du seul oeil valide de ce bon vieux Fergys. La journée était belle, typique d'une fin de saison douce qui laissait place au nouveau soleil de la saison chaude. Les nuages étaient rares dans les cieux et laissaient l'horizon dégagé à l'arrière des toits des habitations de la Capitale. Sous ce soleil amical, tout le gratin de la Garde était rassemblé dans l'attente des objectifs de la journée. Levant une main pour saluer la foule, Yuduar fut naturellement habité de son sourire solaire et de son air léger. Il ne pouvait se défaire de cette attitude, quand bien même une véritable pression semblait retourner ses entrailles.

"Camarades! Camarades! Je vous salue!"
la liesse s'atténua pour laisser place belle à la -désormais ouverte- oraison du Capitaine. "Comme vous le savez déjà désormais, nous sommes réunis aujourd'hui pour saluer le retour du Commandant Joestar à son poste. La Ministre des Armes Della Mariposa pourra donc quitter la régence de la Garde afin de retourner à la seule gestion de la Commission. Si ces derniers mois ont étés incertains pour plusieurs d'entre nous, il est désormais temps de débuter un nouveau chapitre au sein de la Garde, un chapitre de renaissance." machinalement Yuduar se retourna pour croiser le regard de Anastasya qui était assises avec quelques hauts fonctionnaire de la Commission juste derrière eux. La Ministre avait sut assurer la transition et le retour à l'ordre logique des choses devait surement être un soulagement pour elle. Yuduar se racla la gorge puis enchaina: "Par la même occasion, nous tenions aussi à rendre public la situation actuelle de notre Etat-Major. Comme plusieurs d'entre vous le savent déjà, je suis désormais le seul Capitaine encore en activité. La Capitaine Millegarde nous à fait part de son désir de quitter son poste après ses années de service afin de reprendre les rennes de l'école d'escrime familial, elle nous a communiqué son désir de continuer à travailler en union avec la formation des jeunes recrues de la Garde. Quant à la Capitaine Midragon, son souhait d'assurer l'entière régence de l'avant-poste frontalier fut sujet à une réévaluation de son grade." sa voix était devenue plus grave à la mention de ses anciennes collègues et les choses n'allaient pas aller en s'arrangeant avec la suite "Quant au Capitaine de l'Epée... ce n'est un secret pour personne désormais mais sa vie ne tient toujours qu'a un fil et il est toujours inconscient sous surveillance d'une équipe de magicothérapie." un temps de respect et de silence fut marqué à la fin de cette annonce.  
"La Garde a besoin d'un nouveau départ. Si certaine refusent de le voir il en est pourtant un cas de nécessité absolue. Nous sommes affaiblis. Nous sommes désorganisés. Ces mots ne sont pas des insultes, ni des critiques, ce sont des faits." dans son dos il sentit le regard de désapprobation de ceux de la Commission et, à côté de lui, l'air étonné du Commandant "Je vous aurais menti à prétendre le contraire et aucune belle parole ne saura amoindrir l'urgence face à laquelle nous nous trouvons. Mais devant moi je vois des braves, des unités dont les fait d'armes ont sut faire résonner le coeur des hommes, des jeunes pouces prêtent à défendre la sécurité de notre Royaume au sein de leur jeune âge. Notre pays est en paix me direz-vous, et vous auriez raison. Mais est-ce une raison pour attendre que le danger nous guette? N'est-ce pas justement notre devoir de faire que la quiétude qui recouvre nos terres devienne éternelle? Ne sommes nous pas garant de cette paix centenaire?" le silence resta maitre au fil de ses questions oratoires et le changement de ton du Capitaine sembla d'autant plus attirer l'intention de ses supérieurs administratifs "J'en suis venu à me demander si nous pourrions vraiment lutter si jamais le mal viendrait à toquer à notre porte d'ici la nuit. C'est en notre sein qu'a grandit l'homme le plus recherché par la Couronne aujourd'hui. Et pourtant personne ne l'a vu sombrer dans la folie qui l'a guidé à son meurtre. J'ai même combattu à ses côtés et aucun doute ne m'a habité à aucun moment. Sommes-nous devenus aveugles à trop voir la paix s'étendre à l'horizon? Ma lame à pourtant croisée la fureur des Alpha des Kerberus, s'est frottée aux crocs aiguisés des Warg Blancs des Montagnes, à sut trouver son chemin au milieu des Amants Fiellons de la Forêt de Carnagh, elle à sut me guider à travers la grande Percée des Wendigo qui à fait tomber plus d'un de nos frères au nord des montagnes, elle à sut me protéger face à l'avidité des hommes pendant les grandes alliances bandits qui ont sévit sur l'ouest." joignant le geste à la parole, Yuduar dégaina sa lame courbe pour la dresser à ses côtés "Et malgré tout elle resta coite en combattant en harmonie avec celui qui, quelques temps plus tard, se servit de notre science pour assassiner son propre frère et faire tomber un ami. Nous sommes chacun responsable de ce qu'est devenue la Garde aujourd'hui, moi le premier. Je sais que je n'ai pas toujours été vu comme le plus légitime des Capitaines." il rengaina sa lame "Mais aujourd'hui je suis pourtant le seul. Et à la fin de cette journée, ce ne sera plus le cas. Il est temps de redorer le blason de la Garde et de reformer ce bouclier inébranlable qui assurera la sécurité de ceux qui habitent notre Royaume. Que notre rassemblement serve à planter la graine qui saura faire renaitre notre présence et sécuriser nos terres."

Derrière lui, Celimus s'avança d'un pas respectueux et lui tendit une enveloppe scellée du sceau de la Commission. Yuduar la garda en main de longues secondes en scrutant l'assemblée devant lui. Les braves qu'il avait cité plus tôt, ils étaient là. Il voyait les couleurs de la bannière du jeune Lieutenant Hamel, Pourfendeur de Dragon qui avait sut unifier un front face à l'installation d'un dragon au coeur du Royaume. Non loin se tenait les hommes du Lieutenant Wheatlight, surement la plus fameuse compagnie d'archer que la Garde avait connu depuis les grandes années de son mentor, l'Archer de Diamant qu'était Sören Rainsworth. Les prétoriens en armure lourde du Lieutenant Pentaghast étaient tous présents aussi. Même la Garde Royale, élites aux déboires multiples, était présente au presque complet. L'avenir était là. Yuduar se sentit presque vieux devant tant de ferveur brillante au creux des yeux des hommes à qui il venait de parler à coeur ouvert. Saura t-il être à la hauteur?

"Nous allons donc communiquer qui seront les futurs Capitaines qui reprendront en main les rennes de la Garde. Suite de quoi nous ferons de même pour les Lieutenant qui rejoindrons nos rangs. Je sais que l'ère moderne est à l'indépendantisme de chaque unité mais je vous invite à tous voir en votre voisin la lame qui saura compléter votre bouclier. La Garde à besoin d'unité afin que les maux d'hier ne deviennent pas les plaies de demain." un nouveau silence fut laissé tandis qu'il s'affaira à ouvrir la sacro-sainte enveloppe qui n'était là que pour la forme. Les décisions avaient déjà été prises en amont au fil des réunions entre le Capitaine et le Commandant mais les deux tenaient à rendre l'annonce public et à laisser à chacun l'occasion de se présenter, de refuser ou de prononcer son avis sur les décisions faites par les hautes-sphères. Un pari osé dont l'idée avait été amorcée par le Fantasque Capitaine.

"Pour les Capitaines de la Garde Civile. Deux places sont donc libres. J'appelle le Lieutenant Pentaghast et la Lieutenant Wheatlight. Pour le Capitaine de la Garde Royale, laissé vacant depuis le départ de la regrettée Adeline de l'Epée suite à son drame familiale, j'appelle le Garde Moorhell."

L'annonce avait sut faire vibrer l'assemblée. Par endroit des cris de joies furent poussés, notamment de la part des unités Pentaghast et Wheatlight, la Garde Royale plus sobre invita Owain à fendre la foule pour s'avancer devant le balcon de présentation. D'autres candidats, il y en avait. Plusieurs mêmes. Mais ces trois noms furent ceux qui sortirent du lot à la suite de longues nuits de discussions avec nombres de dossiers à éplucher pour le Commandant et le Capitaine. Le Lieutenant Argent était un favori personnel de Yuduar mais son parcours plus que coloré avait laissé sceptique le traditionnel Commandant Joestar. Pour les Gardes Royaux il y avait l'impétueuse Lotta O'Myris mais une fois de plus la rigueur de Fergys avait tranché en la faveur de Owain. Le seul autre candidat qui se tenait en face était le discret Astral Yggdhart, mais le fils de l'ex-Commandant Theneon Moorhell tenait plus de la carrure du meneur.
Mais alors que le destin semblait se sceller, Yuduar leva une nouvelle fois la main pour attirer l'attention de ses pairs et inciter au calme et à l'écoute.

"Ces annonces ne sont que des invitations."
un silence étonné et parsemé de questionnements et de chuchotis s'empara de l'assemblée "Il est laissé à votre bon vouloir d'accepter ou de refuser ces promotions. Quiconque dans l'assemblée se sent les épaules de prendre cette charge peut prendre la parole afin de se proposer. Quiconque à un avis à donner peut à tout moment prendre la parole pour exprimer sa liberté. Le silence acquiescera pour vous dans le cas contraire. Mais pour ouvrir cette nouvelle unité que je tient à défendre, nous tenions à laisser vos mots faire part de votre implication, vos doutes, vos souhaits."

Yuduar s'appuya sur le balconnet et scruta les trois appelés. Il n'avait aucun doute à leur sujet mais peut-être n'était-ce pas le cas pour les hommes qui se tenaient derrière eux. Peut-être qu'un candidat inattendu saura prendre la parole pour défendre l'intégrité nouvelle dont il tient à se revêtir. Trop d'inconnues s'invitaient au creux des temps modernes de la Garde, il était désormais temps que chaque hommes, chaque femmes, puisse harmoniser ses mots avec ceux qui seront ses frères d'armes.

"Pour défendre la même bannière nous nous devons de parler le même langage. Vous avez désormais la parole."


D'une main amicale posée sur son épaule, le Commandant Joestar appuya son soutient face à l'initiative osée du Capitaine Al Rakija. Ce nouveau visage de la Garde semblait bien loin de l'organisation poussiéreuse des habituelles promotions à l'ancienne, comme ce fut son cas après le décès de son mentor Argosh Lomar. Si tout le monde ne semblait pas penser que l'idée était bonne, Yuduar avait quant à lui foi en ses hommes pour démontrer le contraire.
L'instant de vérité allait lui aussi sonner désormais.



|||||||||||||||||||||||||||||||||||||


Résumé:
Spoiler:
 


Le Nouvel Ordre [Gardes] EjSfkMi

! Nouveaux Thèmes pour nouveau kit !
Thême 1: Yuduar ON
Thême 2: Yuduar OFF
Aube Grassim
MESSAGES : 485
CRISTAUX : 980
COULEUR : #339966

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Mar 25 Juin - 8:38

Le nouvel ordre
ft. Toute la Garde

L’appel au rassemblement de l’ensemble de la Garde a surpris plus d’un soldat de mon entourage. Rassembler non seulement les gardes de la capitale mais de tout le royaume au même endroit n’est pas chose commune et n’augure qu’une chose : une annonce importante… Pour l’occasion, même la protection du palais est au minimum, encore un signe avant-coureur que quelque chose se prépare. De toute façon, je me demande qui serait assez fou pour s’attaquer à la famille royale avec le Garde presque entière réunie aux portes du palais.

Au milieu de mes compères gardes royaux, l’attente est longue sous le soleil. Après avoir encore passé un bon moment en proie aux nausées matinales, le soleil de plomb n’est pas là pour m’aider à me sentir mieux dans ma peau. Observant notre régiment de garde royaux, je constate que nous n’avons pas de Capitaine pour diriger notre groupe. La capitaine De l’Epée n’est toujours pas réapparu depuis la tentative de meurtre perpétrée par son frère… Je soupire en pensant à Shir, mon partenaire d’une journée dans la Tour en Ruine. J’espère qu’il va bien et se remet de tout ça…

A l’apparition du Commandant Joestar, de nombreux murmures s'élèvent parmi la foule commentant son état physique. De nombreuses rumeurs circulaient concernant son état depuis un moment… Certaines le disaient à l’article de la mort, d’autres extrêmement affaiblis. Certains évoquaient même une tentative d’empoisonnement. Finalement, il n’a pas l’air trop en piteuse état ce vieux soldat. Je reste de marbre à la fin de son discours attendant juste qu’on nous donne la raison de ce rassemblement. Et aussi parce que mon état de fatigue ne me donne pas envie de m’extasier pour rien. Je soupire en constatant que l’on donnait la parole à un capitaine de la civile, le capitaine Al Rajika. Connu uniquement par les ragots de couloirs, je me demande pourquoi c’est lui qui va annoncer les choses importantes en lieu et place du commandant. Mon visage se fend d’une grimace en écoutant son introduction. Un nouveau chapitre de la Garde… Cela commence mal… Hormis le traitre De l’Epée, la garde fonctionne bien… Pourquoi vouloir tout changer ?

Les révélation du capitaine concernant l’état de la chaîne de commandement me laisse perplexe… Tant de départ en si peu de temps ? C’est donc là le sujet de ce rassemblement… Un soupire de soulagement m’échappe. J’ai bien cru que l’on allait assister à une purge sans précédent dans nos rangs. Laissant le capitaine continuer son discours, j’observe mes compères autour de moi. D’habitude si énergique, la Garde est silencieuse et concentrée. Les visages fermés trahissent une certaine appréhension. Appréhension que je peux comprendre… La chaine de commandement est brisée, la plupart d’entre-nous n’ont plus de Gradé pour les accompagner au combat et les guider. Même si nous sommes entrainés, l’expérience de ces soldats est importante pour nous tous…

Captant quelques mots éparse, je me reconcentre sur le discours. Ce dernier atteignant visiblement le moment des annonces. Les nominations des nouveaux capitaines. Sur la pointe des pieds, je jette un rapide coup d’oeil aux deux lieutenants de la garde Civile nominés. Une femme et un homme. Je les ai déjà vu mais jamais vraiment côtoyés mais ils feront de bons capitaine au vu de la réaction de leurs subordonnés. Passant de la Civile à la Royale, mon attention revient sur Al Rajika et l’annonce du nom de notre nouveau Capitaine. Avec un sourire non feint, je me retourne vers Owain posté quelques pas derrière moi. Il a amplement mérité cette promotion après son travail éreintant de garde rapproché de la princesse. Écoutant toujours le capitaine, je comprend que la parole est donnée maintenant aux nouveaux capitaines mais aussi à nous autres simples gardes. Trop jeune et trop peu expérimentée pour devenir Capitaine, je me contente de me mettre au garde à vous en invectivant mes compères de la garde royale.

Garde Royaux, garde à vous pour notre notre nouveau Capitaine ! Si l’un de vous souhaite s’opposer à cette nomination, qu’il s’avance maintenant.

Quelques autres gardes royaux commencent à se mettre au garde à vous formant une haie d’honneur et un passage vers l’avant du régiment.


Lyxiae


Le Nouvel Ordre [Gardes] 19042104210124163016207581
Haru Du Lys
MESSAGES : 399
CRISTAUX : 892
COULEUR : #9966ff
Haru Du Lys
Première ministre
Mar 25 Juin - 15:37

Le Nouvel Ordre [Gardes] Kana_610





Ça faisait à peine quelques jours que je venais de prendre mes fonctions de Premier Ministre et qui plus est le problème avec Queen résolu, je pouvais assister en toute sérénité à ce rassemblement de notre force armée. Le couple royal étant occupé à autre chose, je me retrouve à les représenter en leur nom même si je n’avais rien à dire lors de cet évènement, tout est géré par le Commandant Joestar, même ma collègue Della Mariposa ne faisait qu’assister car avec le retour du grand Commandant, elle s’occupera plus que de la commission de son ministère.

C’est alors que le Capitaine Al Rakija prit la parole après son supérieur, c’était même étrange que tout ceci repose sur ses épaules, peut-être que Fergys prépare son futur successeur, je n’avais entendu que des bons échos de ce Garde qui plus est, bel homme, Lancelot m’en a dit que du bien et j’ai cru comprendre qu’il s’entendait très bien avec le roi, peut-être un futur duo intéressant en perspective, je devrais m'entretenir avec le Commandant un jour sur ses futurs projets.

Le long discours de ce Yuduar est fort intéressant, il parlait bien, il avait le don de motiver ses troupes, je voyais un grand chef à travers ses paroles, peut-être quand il aura atteint un certain âge, il pourra prétendre à ce poste si il le désire, beaucoup de soldats, rêve encore d’aventures et être à l’Etat Major consiste à signer des papiers et lire diverses documents, ça pourrait presque résumer mon boulot de ministre tiens.

Je demande alors à ma collègue Anastasya quelques informations supplémentaires sur certains points, je n’étais pas au courant de tout encore, la passation de pouvoir a été problématique, Pandore avait disparu tout d’un coup et me retrouve avec une montagne de paperasse en plus. Elle m’explique rapidement les compétences nécessaires pour les différents postes au sein de la Garde Civile mais aussi pour la Garde Royale. C’était le garde personnel de la princesse qui avait la possibilité de devenir le futur capitaine, je sais qu’il adore son poste avec celle-ci, ils étaient plus complice que je l’étais avec Lancelot mais nous n’avions pas du tout le même âge et je ne cherchais pas un baby-sitter. Peut-être mon garde arrivera à cette promotion un jour et si je pouvais l’aider de quelconque manière, je le ferai, c’était le deal qu’on s’était dit, peut-être que la princesse à aider Owain à prendre ce poste qui sait mais connaissant Fergys, les machineries politiques n’étaient pas sa tasse de thé.

Enfin pour l’instant tout se passe sans encombre et vu que je n’avais pas à parler devant tous ses gardes, ma journée ne pouvait être que meilleur...




Le Nouvel Ordre [Gardes] Lys_1511
Anonymous
Invité
Invité
Mar 25 Juin - 15:59

Le Nouvel Ordre Le plus beau des jours
Ageran
Roseblanche
La
garde
Une réunion de la garde..  j’avais eu l’info il y a  environs   une semaine et depuis,  je ne tenais plus en place.. C’était   très certainement la meilleur  nouvelle de l’année et j’avais plus que hâte  d’y aller, j’allais pouvoir  voir  le haut  du  gratin.. les nobles et  impressionnants  collègue qui protéger  notre ville…  De plus, il y allait avoir des élections… je devais être là… Moi  vivant , il  était  hors de question que je laisse un moins que rien accédé  à  un haut  rang.. Non.. il  fallait que la personne le mérite.. Il y avait quelque prénoms que je refusais de voir    prendre  du galon.. J’estimais  qu’il fallait  être irréprochable..  J’oubliais visiblement que je l’étais pas moi même..  J’étais maintenant en train de nettoyer  mon armure..  Elle devait  briller pour l’occasion..  Elle devait être parfaite, je ne  tolérerais pas une  seul tache ! Je fis de même avec mes vêtements..  ma  cape et mon épée..  Jhe mis  bien deux bonnes heures avant que je  juge ça  parfait.   Je  poussa un léger  cris quand je m’aperçus que l’heure était  pratiquement arriver..  c’était dans 20 minutes ! Je ne pouvais pas arriver en retard !!!  je me dirigea  à  l’endroit et arriva avec  bien 15 minutes d’avance. Je m’étonna  de voir qu’il y avait pas vraiment de monde  qui attendait…


Finalement.. la  réunion fut ouverte, comme  tant de  garde lambda,  je me mis  au garde à  vous en rang avec les autres.. On avait l’air  d’une vraie  armée.. je me senti fier d’appartenir à  tout ça..  Nous étions beau..  Pratiquement tous…  Nous étions  la garde..  La justice ..  Je me tins  plus droit que jamais.. écoutant  l’oraison avec un air des plus sérieux, acquiesçant parfois.  Je regarda rapidement autour de moi, je fus surpris et un peu attristé de voir.. Que je ne connaissait strictement personne.. Aucun soldat ne  me disais  quelque chose… J’avais sûrement  raté quelque  chose.. la plus part  des gens avaient au moins une connaissance..  Finalement.. le capitaine arriva.. il était vraiment beau dans son armure..  Son visage était éblouissant et viril..  j’aurai bien aimé  le voir de plus prêt, mais c’était pas très  convenable.  Son discours  était étonnant mais  plein de sincérité.. par contre, jamais  j’aurais pensé que la garde puisse être  dans une situation pareil, c’était inquiétant, heureusement qu’il y avait  cette réunion.   Finalement, il  donna les trois  nom qu’il avait  retenu  pour la place  de capitaine.. Aucun nom que je connaissais, je supposais que c’était  bon signe et je faisais   confiance aux  supérieurs… Il avaient forcément pris  la bonne décision non ? Heureusement.. J’avais pas appris qu’il y avait des civiles, cela  m’aurait  sûrement outré  mais j’aurais certainement pas  osé  contredire un  capitaine.
Riley N. Adilys
MESSAGES : 156
CRISTAUX : 563

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Riley N. Adilys
La Garde
Mer 26 Juin - 16:24

Si ça n’avait tenu qu’à elle, elle ne s’y serait pas rendu. Riley était d’une nature à fuir les rassemblements et il était certain qu’elle se portait bien mieux lorsqu’elle était seule. Mais cette fois était différente, il n’en allait pas d’une simple réunion décorative comme cela avait régulièrement lieu dans la Garde, non il en allait de la nomination des nouveaux supérieurs, d’un nouveau fonctionnement et même si la jeune femme était d’une nature solitaire elle ne pouvait se permettre de se dérober une nouvelle fois. Pour autant elle ne fit pas plus d’effort qu’a l’accoutumée. Quand elle arriva sur place elle remarqua que ses collègues avaient lustré leur armure, d’autres leurs armes. Elle, n’avait pas d’armure et elle était quasiment sûre qu’il restait encore un peu de sang sécher sur son katana dont la lame était fort heureusement dissimulée dans le fourreau. 

Pour une fois et au contraire de ses habitudes, elle prit bien soin de ne pas arriver en avance. Elle voulait se fondre dans la masse et faire partie des premiers arrivants ne serait certainement pas la chose la plus discrète. Tout comme arriver en dernière. Alors elle se contenta d’arriver à l’heure indiquée, se glissant dans le flot des soldats, royaux ou civile, se dirigeant ensuite vers la dernière rangée avant de se mettre en place à son tour. Malheureusement pour elle, elle était grande et quand bien même elle aurait voulu passer inaperçue ce serait sans aucun doute un échec.

La demoiselle se mit au garde-à-vous et écouta le discours en silence, ce qui en soi n’était pas une chose compliquée pour une jeune femme qui avait déjà du mal à décrocher trois mots au cours d’une conversation. Au milieu de toute cette soupe de révélation et de bonnes intentions, trois noms fusèrent. Qu’elle ne connaissait bien entendu pas. Sa nature asociale n’était clairement pas un atout dans ce genre de situation mais dans le fond, quand bien même elle aurait été contre la nomination de ces trois personnalités, elle n’en aurait rien dit. Ce n’était pas son genre. Après tout, elle était d’une nature docile et obéissante, aussi, il était rare de trouver quelqu’un avec qui elle ne s’entende pas. 

Quand le discours se termina et que la parole leur fut donnée, elle resta sans surprise muette comme une carpe. Attendant la suite des événements.  


Le Nouvel Ordre [Gardes] P9s8
Owain Moorhell
MESSAGES : 191
CRISTAUX : 217

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Owain Moorhell
Nouvel arrivant
Mer 26 Juin - 22:01




my dear don’t unfold me ––

I’m coloured in again, in you ––
L’appel au rassemblement de l’ensemble de la Garde a surpris plus d’un soldat de l’entourage de la garde royale Grassim et Owain en faisait partie. Rassembler non seulement les gardes de la capitale, mais de tout le royaume au même endroit n’est pas chose commune et n’augure qu’une chose : une annonce importante…Alors, Owain, légèrement inquiet, mais tout autant excité avait laissé la princesse. La sommant de ne pas faire d’idiotie durant les quelques heures d’absence que signifiait cette réunion. Une fois sur place, les choses se déroulèrent assez vite. Contrairement aux restes des troupes, Owain n’était pas vraiment surpris du retour proche du Commandant de la garde. Son père lui en avait touché deux mots quelques jours auparavant sur son potentiel retour au sein de la garde. Tandis que la vraie surprise sur ce rassemblement se trouvait être la nomination des nouveaux commandants, autant de la garde civile que royale. Sur ces mots, tel un être passionné, un flot d’idées.

Son regard s’était posé sur la troupe de garde royale qui l’entourait, ne sachant qui possédait les capacités pour mener ce rôle à bien. Capitaine de la garde royale n’était pas de toute repos, peut-être même plus épuisant que de surveiller la princesse. De souvenir lointain, son paternel qui avait rapidement commencé à avoir les cheveux blancs -bien que capitaine soit bien différent au rôle de commandant. Ainsi, lorsque son nom fut nommé lors d’une telle assemblée, son corps avait instinctivement sursauté. Owain n’était pas certain, comme si ses oreilles n’avaient pas été capables d’assimiler correctement le flot d’informations. Avait-il seulement rêvé ?

C’était bien lui, Owain Moorhell qui était nominé pour devenir le prochain Capitaine de la garde royale. Un pincement de lèvre lorsqu’une légère allée s’était formée pour le laisser s’avancer. Certains de ses collègues qui s’étaient présentés au garde-à-vous. L’ensemble de son entourage semblait assez heureux finalement, d’apprendre qui avait été choisi pour porter le rôle. Sans doute que les plus feignants, s’imaginaient qu’ils allaient pouvoir de la couler douce. D’autre rallait, persuadé que bien trop enjoliveur et joli cœur, il n’avait pas les épaules pour un tel poste. Par ailleurs, au loin, il ressentait des regards bien plus lourd appartenant à des gardes civils. Ces gardes qui l’avaient connu autrefois, faible et inutile durant ses premières années d’internat. Jalousant sans le moindre doute le jour qu’était aujourd’hui.

Son jour finalement.

Et peut-être que sa mère s’étoufferait lors du repas lorsqu’elle apprendrait la nouvelle, peut-être que son père rigolerait de son air jovial avec force, pensant qu’on ignorerait ô combien il serait blessé lorsqu’il en aurait été informé. Et pourtant. Pourtant, son choix avait été fait. On aurait pu penser à l’instinct sans doute peu développé. Qu’il aurait eu besoin de plus de temps, pour comprendre. Réfléchir. Y penser ne serait ce que quelques secondes et ne pas simplement vivre l’événement avec l’adrénaline de la nouvelle. N’en faisait aucun doute qu’Owain était véritablement touché par cette nomination, chose qu’il n’avait pas vue venir à dire vrai. Tant son habitude tendait à la rigolade aux côtés de la princesse Atheas, il était évident qu’aux yeux du monde, le garde était bon pour son métier. Pour ce qu’il faisait, pour ce qu’il savait faire. Mais plus encore grâce à ses liens de parenté, il ne fallait pas s’en voiler la face.

Durant une seconde, Owain avait même eu l’image factice du commandant Fergys, qui aurait pu appuyer sur sa candidature tant il connaissait le garçon depuis l’enfance. Bien que l’idée fût très vite évincée, car ce n’était pas son genre. Mais, il était reconnaissant. Reconnaissant de voir que le commandant ainsi que la commission, et sans doute d’autre personne qu’il serait bien incapable de nommer, lui accordaient un réel intérêt au point de le nommer d’une telle promotion.

Un pas en avant, puis un second. Encore et encore à s’approcher, parcourant la légère allé que ses collègues avaient créé pour son passage. Owain blagueur, un brin de sourire au bout des lèvres, sa main qui vient s’élever à l’arrière de son crâne.

« Je me permets donc. »

Sans le moindre signe de politesse simplifié. Aurait-il peut-être fallu être plus discipliné, plus traditionnel dans l’arrivée. Un salut quelconque ou un geste de bienveillance. Mais, Owain avait été invité à prendre la parole et il ne serait pas long. Il ne serait pas long parce que l’évidence guidait ses mots. Tout aurait pu sembler bien rapide, lorsque le garde de la princesse prend le temps de se retourner, lançant un regard global sur la troupe que représentait les gardes royaux.

« Je suis véritablement honoré d’une telle opportunité. »


Et il l’était. C’était une vérité joliment tournée. Son père en aurait été fier. Fier de savoir que son sang poursuivait son chemin jusqu’à la fin. Fier d’apprendre que malgré les pertes qu’il avait connues, le nom Moorhell perdurerait dans les hautes sphères de la garde royale. Mais les faits étaient là. Autant, pouvait-il être reconnaissant jusqu’à la fin de ses jours, autant quelque chose était présent. Comme un obstacle invisible dans les faits.

« Toutefois, je me vois dans l’obligation de refuser. Je ne puis me permettre d’abandonner mon rôle de protecteur de la princesse en ce jour. »

Sa main qui était auparavant redescendue, longeant de plus belle son corps, cette fois-ci, Owain s’était légèrement incliné. S’excusant du gêne qu’occasionnait son manque d’ambition. Son manque d’ambition ? Non. Une tornade de pensée, d’idée, de révélation. Owain avait beau être là, parmi l’élite des gardes. Il avait beau avoir été nommé pour devenir le prochain Capitaine de la garde royale, le seul et l’unique. Celui qui créerait toutes liaisons entre les collègues de ce jour et le couple royal. Mais si Owain était là aujourd’hui, ce n’était pas totalement de lui-même. Certes, il ne s’agissait pas que des capacités de son paternel que le garde présentait. Mes ses épaules, son fardeau était bien plus conséquent qu’il lui était même impossible de l’imaginer. Owain aurait été récompensé pour ses efforts, mais finalement. Ce n’était pas pareil. Étrange et à demi-faux à ses yeux.

Bien sûr, son père ne lui en aurait jamais voulu. Bien au contraire. Il aurait été d’une fierté inébranlable. Mais pour le garde, c’était trop tôt. Trop rapide. Et l’indécision qui existait dans son corps, l’obligeait à refuser l’offre qu’on lui tendait. D’autant plus que ses sentiments, ce cœur si joyeux et romantique ne pouvait se résoudre à tourner la page face à ces dix dernières années. Plus de dix ans au côté d’une demoiselle qu’il avait vu grandir, ce n’était pas rien. Un pincement de cœur, l’abandonner ainsi n’était pas une chose si facile pour lui. Évidemment, ce nouveau titre ne l’empêchait pas de côtoyer la demoiselle, mais l’ensemble de son quotidien en serait bouleversé. Owain n’aurait plus le temps. Plus le temps de rire avec elle, plus le temps de lui courir après. De faussement la gronder lorsqu’elle était amenée à faire une bêtise. La nouvelle avait été trop rapide, trop dure à avaler et donc, à accepter.

Alors peut-être que dans quelques jours, il regretterait son choix. Ou peut-être pas. Peut-être que dans quelques années, l’opportunité se présentera une nouvelle fois et que, ce jour-là, il l’accepterait. Ou peut-être pas. Dans la foule, plusieurs chuchotements se faisaient entendre. Rare était les gardes qui refusaient de telle promotion. Alors, il pouvait être probable qu’il s’en voudrait toute sa vie. Mais Owain ne pouvait s’y résoudre, bien trop excentrique pour le reste des troupes à son humble avis, sa réputation allait ainsi perdurer.

Et après tout, il n’avait que vingt-cinq ans. L’âge minimal qui était demandé pour accéder au poste de Capitaine. La vie était pleine de surprises et surtout, fraîchement commencée.

« Mais ayant conscience du gène que mon refus puisse entraîner si aucun autre candidat n’a été sélectionné au préalable. Si cela facilite et permet de faire perdurer la bonne gestion de la garde Royale, j’accepte de porter ce rôle jusqu’à la nomination du nouveau Capitaine. »

L’œil discret, Owain s’était redressé. Attendant réponse à sa proposition.

De toute manière, il ne faisait aucun doute qu’il ne ressortirait jamais vivant de la moindre rencontre familiale.  



ulla



Le Nouvel Ordre [Gardes] 1556102474-owain1
Athalia Ohara
MESSAGES : 140
CRISTAUX : 311
COULEUR : #ff9999

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Athalia Ohara
Maiden of Feathers
Mer 26 Juin - 22:50

Le nouvel ordre


La rencontre des gardes avait été inattendue, mais au fond, Primrose savait qu'un événement du genre allait arriver. L'intuition féminine, ou alors simplement la dégradation de la garde à l'heure actuelle ? Un mélange des deux, sans doute. Quoi qu'il en soit, la blonde avait été l'une des premières arrivées à l'assemblée. Toujours fidèle au poste, il était important pour elle d'être présente aux moindres rencontres importantes à la caserne, et celle-ci était d'une importance capitale. Ses gardes étaient avec elle, murmurant de tous les côtés, attendant impatiemment de savoir ce qui allait découler de cette rencontre.

En principale raison, il y avait le retour du commandant. Lorsqu'elle le vit, Primrose s'arma d'un sourire ravi. Elle qui d'habitude ne montrait que très peu ses émotions, elle ne pouvait s'empêcher d'acclamer son retour. La ministre Della Mariposa n'était pas une mauvaise personne, mais la garde avait ce besoin d'organisation et le retour du commandant allait probablement créer un sentiment de sécurité chez plusieurs gardes ; certains se voyaient perturbés pour quelques changements, et il fallait éviter la dégringolade.

Le capitaine Yuduar avait ensuite pris la parole. Il semblait sérieux, motivé. Un véritable capitaine qui prenait son rôle à cœur. Il s'agissait de quelque chose que Primrose respectait chez cet homme, même si elle n'avait pas eu énormément l'occasion de le côtoyer. Il parlait des capitaines ayant quittés leurs postes, ne restant ainsi que lui et lui seul dans ce rôle. Il parlait aussi de Marc-Antoine de l'Épée, ce jeune garde qui avait mal tourné, tuant ainsi des membres de sa famille et étant recherché par la Couronne. Si Primrose le croisait un jour, elle n'allait pas hésiter à le supprimer. Ce n'était ni de la rancœur, ni un besoin de vengeance. Elle ne pouvait tout simplement pas laisser un être dangereux et nuisible comme lui errer dans le Royaume d'Aryon.

Primrose se disait qu'il était temps pour elle de postuler au poste de capitaine. Elle en avait l'occasion, elle en avait l'envie, et maintenant, elle ressentait qu'elle en avait le devoir. Mais... au même moment où elle y pensait, le capitaine Al Rakija avait nommé les candidats potentiels, les appelant pour qu'ils puissent accepter ou refuser le poste, et ainsi se présenter.

Elle en faisait partie.

Alors que les gardes qui l'entouraient s'étaient mis à l'acclamer et à crier de joie, la blonde avait été dans l'obligation de prendre quelques secondes pour réaliser ce qui lui arrivait. C'était son rêve depuis toujours, depuis sa tendre enfance et maintenant... elle atteignait son but. Elle pouvait apporter son aide à la garde en tant que future capitaine si elle acceptait cette promotion. Elle allait pouvoir participer au bon fonctionnement de la garde civile.

Sans hésiter, elle attrapa la mains de quelques uns de ses gardes qui semblaient heureux pour elle. Elle s'avança dans la foule, ne sachant pas où regarder tellement il y avait de monde.

Elle n'était pas seule à avoir été nominée, puisque deux places étaient vacantes chez les capitaines de la garde civile. Caïn Pentaghast était le second lieutenant proposé. Owain Moorhell de son côté était appelé pour la garde royale. Ces propositions semblaient réfléchies, et Primrose se sentait choyée d'avoir été en quelque sorte choisie pour ce rôle. Elle ne comptait pas décevoir ses pairs.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque le garde royal Moorhell avait refusé le poste. Cela pouvait se comprendre ceci dit, puisqu'il était le protecteur personnel de la princesse et il ne pouvait pas la laisser tomber. Étonnée mais compréhensive, Primrose hocha doucement la tête. Elle respectait également qu'il propose de combler le poste en attendant de trouver un véritable remplaçant. La blonde se demandait si la garde royale possédait un Plan B, même si ce n'était jamais très agréable d'être un second choix, c'était mieux que rien. Elle s'avança à son tour, levant sa main droite pour à la fois saluer et demander poliment aux gardes de lui laisser la parole. Nombreux étaient ceux qui avaient commencé à marmonner suite au discours d'Owain.

« Je me permets de poursuivre. Je comprends la décision du garde Moorhell et j'espère que la garde royale trouvera un capitaine digne de confiance. » Elle se retourna en direction de son collègue du côté royal avant d'observer à nouveau la foule. « En tant que lieutenante de la garde civile, je suis honorée que l'on me donne cette chance. Je souhaite, plus que tout au monde, que la garde se porte bien et que nous puissions continuer de défendre le Royaume de ses potentiels dangers. Il y a eu anguille sous roche et personne n'a été dans la capacité de réagir, mais je ferai de mon mieux pour que cela ne se reproduise plus. »

Elle marqua une pause, laissant l'occasion aux gardes de réagir. Peut-être quelqu'un avait-il quelque chose à dire ? Cela ne semblait pas être le cas pour le moment, alors elle poursuivit.

« J'accepte avec joie de combler le rôle de capitaine. Nombreux d'entre vous me connaissent, mais plusieurs ne m'ont jamais vu également. Je me nomme Primrose Wheatlight et je ferai en sorte de ne pas vous décevoir. »

Suite à ces paroles, elle s'inclina légèrement avant de reculer pour laisser place à ses collègues. Elle se demandait si quelqu'un allait s'opposer à son poste, même si elle ne considérait pas avoir d'ennemis dans le milieu. Elle était hantée par un sentiment de nervosité, mais elle était aussi très heureuse, et surtout motivée comme jamais à apporter son aide du mieux qu'elle le pouvait.

Elle attendait la suite des événements avec impatience.






Yuduar Al Rakija
MESSAGES : 822
CRISTAUX : 2292
COULEUR : #ff6600

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Yuduar Al Rakija
Capitaine Fantasque
Jeu 27 Juin - 17:41

Lorsque Owain pris la parole, Yuduar et Fergys échangèrent un regard entendu. Ils avaient déjà parlés entre eux de la possibilité de voir le rejeton Moorhell décliner l'offre dut à son jeune âge et à son statut de protecteur de la Princesse, leurs craintes furent confirmées par l'annonce du Garde Royale. Yuduar avait tenu à tenter la chance, il avait eu vent de l'intégrité du jeune garde et s'était dit que le fait de voir ses hommes derrière lui allait peut-être faire pencher la balance dans le sens des responsabilités mais il n'en fut rien. Qui plus est l'analyse de Owain s'avéra juste face au fait qu'il n'y avait pas de second choix derrière sa proposition. D'autres candidats, oui potentiellement, mais aucun pleinement digne d'arborer l'insigne dorée de Capitaine, du moins pas pour le moment. Pour le capitaine et le Commandant c'était un retour case départ pour le cas de la Garde Royale, ils allaient se retrouver dans l'obligation de trouver un digne successeur parmi les profils d'autres briscards auxquels ils n'avaient pas pensés. Ceci étant dit, l'ouverture amenée par Owain tomba à point nommer pour rebondir.

Avant que Yuduar ne prenne la parole, la fraichement nommée Capitaine Wheatlight intima le silence pour faire son annonce. Sans surprise de ce côté la demoiselle accepta avec honneur son poste et s'engagea avec tout le sérieux du monde à défendre l'opprimée avec une ferveur renouvelée. Ce n'est pas comme si l'archère s'était cachée de ses ambitions, elle convoitait le poste de Capitaine depuis le jour où son vingt-cinquième anniversaire fut souhaité. Yuduar avait même été tenté de la recruter afin qu'elle forme son unité d'archer, un plan de formation qu'il allait devoir adapter de manière différente maintenant que la jeune Primrose allait avoir la pleine responsabilité de son propre régiment. Mais toutes ces questions en suspend viendrait à se régler un autre jour.

D'un côté la joie des hommes de l'unité Wheatlight, de l'autre la surprise voir la déception des Gardes Royaux face au refus de Moorhell. Le Lieutenant Pentaghast, qui n'était pas connu pour son côté bavard, n'avais pas encore pris la parole pour se prononcer, aussi Yuduar en profita pour recentrer les nouvelles.

"Merci Capitaine Wheatlight, nous avons foi en notre choix et votre engagement vous fait honneur." approuva Yuduar en opinant du chef avec un son habituel sourire. Puis repassant son attention sur Owain "Il en est de même pour vous Garde Moorhell. Personne ici ne jugera la force de votre conviction à protéger la Princesse afin de remplir la mission qui vous a été donnée en premier lieu. Vos motifs sont justes et ne remettent pas en valeur vos aptitudes en tant que Garde Royal." les murmures s'atténuèrent "Nous acceptons votre proposition quant à instaurer une régence temporaire afin que nous puissions bénéficier de plus de temps pour trouver le Capitaine le plus idéal pour vous diriger. Dans l'attente d'une nouvelle nomination, qui se fera se manière plus traditionnel, vous aurez la responsabilité de vos pairs en plus de celle de la protection de la Princesse." puis se redressant pour englober la foule des gardes de ses yeux noisettes il conclu cette prise de parole "Mais si un brave parmi vous se sent de prendre à bras le corps la relève de la Garde Royale, libre à lui de se prononcer ici et maintenant."

Laissant son appel en suspend, les chuchotis remontèrent à la surface. Peut-être que de bonnes idées voyageaient actuellement du creux d'une oreille à une autre parmi les gardes.


Le Nouvel Ordre [Gardes] EjSfkMi

! Nouveaux Thèmes pour nouveau kit !
Thême 1: Yuduar ON
Thême 2: Yuduar OFF
Owain Moorhell
MESSAGES : 191
CRISTAUX : 217

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Owain Moorhell
Nouvel arrivant
Lun 1 Juil - 12:05




my dear don’t unfold me ––

I’m coloured in again, in you ––
Owain avait attendu quelques secondes une réponse à sa proposition, mais celle-ci ne vit pas le jour immédiatement. Des autres nommées, l’une des lieutenants civils semblaient être tellement heureuse de cette nouvelle promotion, qu’elle avait immédiatement pris les devants. Acceptant l’offre avec joie, contrairement au choix d’Owain. Machinalement, le garde se gratta l’arrière de cou, ne sachant ce qu’il devait faire. Rester là, au-devant comme un idiot à attendre une quelconque réponse ou bien s’il était plus judicieux de retourner dans les rangs durant le discours de la nouvelle capitaine de la garde civil. Au final, d’un haussement d’épaule, l’homme avait reculé d’un léger pas afin de se remettre en retrait, offrant toute la gloire – ou du moins une bonne majorité - à cette Wheatlight. Derrière lui, Owain était capable d’entendre quelques murmures qui lui étaient adressés. Sans doute que parmi ses collègues, sa décision ne faisait pas l’unanimité et on espérait profiter de son recul pour lui faire comprendre les choses.

Mais finalement, très vite tous les murmures furent évincés. Lorsque le capitaine Al Rakija reprit la parole une fois que la demoiselle avait fini son monologue. Comme Owain l’avait supposé, personne ne semblait avoir été retenu au poste de capitaine de la garde royal, et son refus laissait une place vacante dans les hauts rangs de la garde. Un léger sourire cependant, lorsqu’il inclina avec finesse et rapidité sa tête. Sa proposition d’assurer le rôle de façon intérimaire avait été bien reçu. Ainsi, si personne n’élevait la voix prendre se proposer, Owain gagnerait en charge de travail dans les jours à venir. Ainsi, sur la fin de parole du capitaine, le garde rapproché retourna dans les rangs.



ulla



Le Nouvel Ordre [Gardes] 1556102474-owain1
Yuduar Al Rakija
MESSAGES : 822
CRISTAUX : 2292
COULEUR : #ff6600

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Yuduar Al Rakija
Capitaine Fantasque
Mar 2 Juil - 16:00

Aucune réponse pour le moment. Suite au refus de promotion de la part du Garde Moorhell, aucun n'avais daigné prendre la parole pour assumer la lourde charge prestigieuse de Capitaine de la Garde Royale. A vrai dire ils ne s'attendaient pas à une autre finalité, aucun candidats ne sortaient du lot pour le moment. Mais il était certain que quelque part dans le Royaume, le parfait guerrier ou la parfaite meneuse se terrait au détour discret d'un garnison sommes toutes normale.

Yuduar croisa le regard du Lieutenant Pentaghast qui se montra aussi causant qu'a son habitude. Son regard en disait long et se montrait souvent plus parlant que ses mots. La noblesse de son port, le mutisme solennel de sa troupe derrière lui, tout respirait chez lui qu'il était prêt à devenir une nouvelle égide pour le Royaume. Il avait été un des favoris et ne masquait pas son envie de gravir les échelons, si aucune réponses n'as été apportée de sa part c'est que son consentement peut être considéré comme entier et complet. Le Capitaine Al Rakija eu juste à lui faire un léger signe de tête accompagné d'un sourire pour que Pentaghast rejoigne les rangs après une maigre révérence d'usage. Aucun mot ne fut nécessaire, il était désormais Capitaine, c'est une certitude.

"Nous avons donc nos Capitaines de la Garde Civile. Le Capitaine Pentaghast et la Capitaine Wheatlight!"

Une dernière fois des cris guerriers furent poussés, faisant éclater la liesse des unités des concernés. La confirmation et validation totale était désormais tombée. Profitant du nouvel instant de joie des hommes, Yuduar se retourna vers ses supérieurs directs ainsi qu'administratifs. Les ministres étaient installés sur des chaises rehaussées par une estrade tandis que le Commandant Joestar trônait au milieu en englobant l'assemblée de son oeil protecteur. Le vieil homme était certes de retour mais les séquelles de sa maladie l'empêchait de se donner pleinement en spectacle pour s'occuper des oraisons puissantes à l'intention des troupes. Une raison pour laquelle il avait fait de Yuduar son héraut du jour, à défaut d'avoir un autre candidat au parcours plus exemplaire. Les deux échangèrent un regard convenu et le Capitaine se dirigea vers Celimus qui lui tendit une nouvelle enveloppe scellée qui n'était là que pour la forme. Ils avaient encore quelques annonces à faire avant de lever la séance.
Les Lieutenants étaient les prochains mais hélas la pêche s'annonçait maigre de ce côté là. Deux d'entres eux venaient de quitter leur poste pour rejoindre le rang de Capitaine mais une seule candidate avait été repérée pour le moment afin de bénéficier d'une promotion.
Normalement, après ces annonces, ils auraient dut laisser la parole aux Gardes Royaux afin de demander au nouveau Capitaine si il désirait recruter des soldats parmi les Gardes présents. Mais sans haut-dignitaire officiellement nommé, cette tâche sera reportée ultérieurement pour être adressée à celui ou celle qui endossera pleinement le rôle. Les rebondissements écourterons donc naturellement la réunion. Ou a contrario la rallongerons peut-être si certains braves présents désires se proposer en tant que Lieutenant. Retournant au niveau de l'avancée de la balustrade, Yuduar leva à nouveau les mais pour attirer l'attention de la foule.

"Nous allons donc passer aux Lieutenants. Comme vous vous en doutez, avec la promotion de deux Lieutenants au rang de Capitaine, des places se sont naturellement libérées de ce côté là. Le Commandant Joestar et moi-même avons déjà fait un tour de plusieurs profils afin de nommer les meilleurs éléments dans la continuité de notre projet pour la Garde." le début de l'annonce atténua naturellement le brouhaha de l'assemblée devant lui "J'appelle donc la Soldat Prêth à s'avancer."

Il s'agissait là de son choix. Thépa avait travaillée à plusieurs reprises avec son régiment et l'idée lui trottait dans la tête depuis un moment quant au fait de la mettre aux côtés d'Emeor pour finaliser son régiment. Sa puissance était remarquable et son engagement d'une droiture tout aussi notable. Un excellent élément qu'il comptais ramener sous les couleurs de ses troupes directement une fois la réunion terminée.

"Vous l'aurez deviné, il n'y a qu'un seul nom. Tout comme pour les Capitaines vous êtes libres d'accepter ou de refuser, de prendre la parole pour faire entendre votre voix ou de vous aligner en silence. Et une fois de plus, si quiconque se sent la ferveur de s'engager en tant que Lieutenant pour marcher dans les pas d'un Capitaine ou pour servir la Garde avec un engagement plus grand encore, vous êtes libres de vous avancer pour prendre la parole et défendre votre cause." puis il conclu sa prise de parole en invitant la nommée d'un geste de la main pour qu'elle s'avance devant les rangs.

Sans surprise les hommes de sa maigre unité ne masquèrent pas leur joie une fois de plus. Prêth avait de quoi passer Officier Supérieure dans la suite logique des choses mais l'heure n'était pas au demi-mesure. Et malgré l'appel à l'indépendance lancé par Yuduar par courtoisie diplomatique, il comptait bel et bien l'enrôler quoiqu'il arrive. L'accueillant d'un sourire non-feint, il scruta les Gardes devant lui pour tenter de repérer les autres profils qui avaient sut attirer son attention. Doroy, Adilys, Roseblanche, les trois devaient êtres présents dans la foule et avaient de quoi se nommer sans être appelés. Doroy avait été écarté a cause de son parcours violent, Adilys de par son manque de capacité humaine à mener les troupes, Roseblanche par doute quant à sa présence face aux responsabilités demandés. Mais le Al Rakija était curieux de voir si l'un d'eux allaient venir pour défendre son statut devant l'assemblée de la Garde, remontant à contre-courant les attentes pour prouver pleinement sa vaillance. La liberté était un choix qui faisait parfois peur. Si certains l'embrassent sans penser à d'autres lendemains, d'autres restes figés face à son immensité étouffante.

L'heure était à la parole des Soldats.



Le Nouvel Ordre [Gardes] EjSfkMi

! Nouveaux Thèmes pour nouveau kit !
Thême 1: Yuduar ON
Thême 2: Yuduar OFF
Thépa Prêth
MESSAGES : 83
CRISTAUX : 403
COULEUR : #
Thépa Prêth
La Garde
Mer 3 Juil - 0:18

J’étais venue pour soutenir les collègues, pour les applaudir et après, pour faire la fête. Mais ce que je n’avais pas prévu. C’était que j’allais être appelée pour une promotion au grade de lieutenant. Je restée bouche bée alors qu’autour de moi, mes camarades me pousser vers l’avant. Reprenant mes esprits en quelques secondes, je me frayais un chemin parmi la masse pour rejoindre le capitaine. Il souriait, comme si tout était normal. Mais moi, bien qu’heureuse, je ne comprenais pas vraiment ce que je faisais là. Il ne me semblait pas avoir accompli d’exploit particulier. J’avais suivi les ordres, comme tout le monde, appliqué la loi, comme tout le monde. Rien d’exceptionnel comparé à d’autres. Mais ça, ce n’était pas à moi de juger, et je comptais bien profiter de l’occasion. Je me mis au garde-à-vous.

- C’est avec plaisir que j’accepte capitaine.

Une phrase simple, je n’étais pas douée pour les grands discours, encore moins devant autant de gens. Et tout ce que j’avais besoin de faire, c’était d’accepter. Enfin j’espérais. Même si les précédents avaient beaucoup parlé, je ne comptais pas en faire autant. Par contre je comptais bien boire ce soir et fêter ça dignement.
Aube Grassim
MESSAGES : 485
CRISTAUX : 980
COULEUR : #339966

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Mer 3 Juil - 13:20

Le Nouvel Ordre
Toute la garde

J’en reste bouche bée… Il n’a quand même pas osé faire ça ! Refuser une pareille promotion… Il n’y a bien que lui pour nous pondre un machin comme ça… Moi qui me disait que ça serait plus simple d’annoncer ma grossesse si c’est lui mon supérieur… Et puis c’est quoi cette excuse débile d’être trop jeune ! On peut être jeune et compétent… J’en connais un qui a besoin qu’on lui botte les fesses visiblement !

Profitant du discours de la nouvelle capitaine de la Civile, je m’avance au milieu de mes camarades tout aussi atterré que moi jusqu’à me retrouver au premier rang. Patiente, j’écoute le discours du capitaine Al Rajika en attendant qu’Owain essaye de revenir vers les rangs de la Royale. Au moment où il faut mine de revenir entre nous, je lui plante le pommeau de mon sabre dans le dos.

Un Capitaine se doit de rester devant les rangs de ses soldats, mon Capitaine aussi temporaire soit-il.

Avec un grand sourire, je me permet de lui proposer, avec le plus grand sérieux, de l’aider à réduire ses responsabilités auprès de la princesse pour qu’il puisse prendre définitivement la place.

Je peux également me porter volontaire pour assurer la protection de mademoiselle Renmyrth pendant que vous assurerez des permanences Capitaine.

Simple boutade de ma part compte tenu de mon état actuel, mais pour le moment, lui n’est au courant de rien. Bien que l’idée ne soit pas pour me déplaire. Retirant mon sabre de son dos, je fais mine de regarder la nouvelle lieutenant de la Civile accepter sa nomination.

C’est comme cela que l’on fait, Mon Capitaine.

Certes, j’était peut-être un peu désobligeante avec lui mais je traduis la déception d’une partie de notre corps armé qui se sent humiliée aujourd’hui...
Lyxiae


Le Nouvel Ordre [Gardes] 19042104210124163016207581
Yuduar Al Rakija
MESSAGES : 822
CRISTAUX : 2292
COULEUR : #ff6600

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Yuduar Al Rakija
Capitaine Fantasque
Lun 8 Juil - 15:55

Personne ne s'était manifesté suite à l'appel des Lieutenants. Prêth s'était avancée, loquace à son habitude elle avait acceptée sans plus de cérémonie mais avec un brin de surprise dans son attitude. Elle ne devait pas s'attendre à une promotion aussi immédiate, ce qui pouvait se comprendre. Mais son potentiel en tant que garde était bel et bien là, son pouvoir savait faire la différence en situation d'urgence et son talent de meneuse d'homme serait fort utile à la structure du régiment de Yuduar. Sans compter qu'il avait bon espoir quant au tandem qu'elle pourrait former avec Emeor, elle serait le parfait entre-deux entre la rigueur sempiternel du Lieutenant et l'attitude parfois haute en couleur du Capitaine. Il souris dans sa barbe, discrètement, surement impossible à vraiment discerner depuis la hauteur du balcon. Quelques minutes d'attentes s'égrainèrent, le temps de voir si un brave de dernière minute allait s'annoncer. Rien. Yuduar se retourna, échangea un dernier regard avec Fergys puis avec Celimus, tous approuvèrent en silence et le Capitaine frappa dans ses mains pour amener la conclusion de cette longue journée.

"Camarades, votre silence vous fait honneur, j'ose traduire votre mutisme par le respect et la foi que vous placez chacun en vos collègues et désormais nouveaux supérieurs. La Garde se voit aujourd'hui paré de nouveaux visages pour entamer une nouvelle ère. Nous devons nous tenir prêt à agir face à des cas comme celui de la Tour car si un tel édifice peut apparaitre au milieu de notre Royaume en l'espace d'une nuit, notre paix éternelle peut se retrouver fragiliser en son sein même." il ne tenait pas à embellir la vérité, cette annonce pouvait paraitre sombre mais il était primordial à ses yeux de recentrer l'importance des enjeux auxquels ils faisaient face "Nouveaux Capitaines, nouvelle Lieutenant, ce n'est qu'un début. Vos voix, vos cris ont été entendus aujourd'hui et le seront encore au futur, j'ose faire confiance en chaque hommes, chaque femmes présents aujourd'hui." prenant un instant pour laisser résonner ses paroles, il était désormais temps de conclure "Cette réunion est désormais levée, vous êtes libres de retourner à vos assignations ou vos occupations. Mais... N'oubliez jamais que nous sommes l'épée du peuple, pour le peuple. Honorez le passé, défendez le présent, rassurez le futur. Pour Aryon."

Il s'inclina avec humilité face à la foule, remerciant silencieusement chaque garde présents aujourd'hui sans oublier ceux qui étaient restés en faction à l'autre bout du Royaume afin de ne pas fragiliser la structure de défense. Il n'aurait pus choisir de meilleur mots que de paraphraser l'adage de son défunt mentor de la garde, l'adage qui avait sut éveiller en lui un homme nouveau lors d'une époque où aucun futur ne semblait pouvoir percer l'épaisseur étouffante de son ombre. Même si la paix semblait totale sur leur Royaume, de sombres événement existaient encore malgré tout, le coeur des hommes n'étaient pas uniquement pétri de bonnes intentions quant aux générations futures. Et il était de leur devoir de veiller à ce que la mauvaise herbe ne vienne pas a étrangler les libertés individuelles.

Laissant aux gardes la liberté de s'exprimer ou de quitter les lieux, Yuduar s'approcha du Commandant qui était en pleine discussion avec quelques ministres, sous bonne tutelle de son fils qui affichait une mine étrangement soucieuse. Le vieil homme essayait de faire bonne figure mais sa santé restait inquiétante, faible, inconstante. Yuduar resta soigneusement éloigné des discussions politiques, il avait eu son lot de mots pour la journée, il ne fit que taper amicalement le dos du gratte-papier qu'était Celimus pour lui signifier qu'il allait désormais se retirer. Une fois la porte passé, il s'épongea le front, suant à grosse goutte a cause du soleil de plomb et de ses oraisons osées. Emeor était déjà prévenu, le Capitaine comptait prendre son après-midi pour se reposer. Mais avant cela il allait devoir attraper Prêth pour lui signaler qu'elle allait rejoindre son régiment sous peu.

Il avait encore du pain sur planche. Comme dit précédemment, tout cela n'était que le début.


Le Nouvel Ordre [Gardes] EjSfkMi

! Nouveaux Thèmes pour nouveau kit !
Thême 1: Yuduar ON
Thême 2: Yuduar OFF
Aube Grassim
MESSAGES : 485
CRISTAUX : 980
COULEUR : #339966

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Ven 12 Juil - 14:37

Le Nouvel Ordre
Toute la Garde


Un soupire m’échappe lorsque le Capitaine Al Rajika annonce la clotûre du rassemblement. Me tenir ainsi au soleil est plus éprouvant que je ne le pensais maintenant que je suis enceinte. Sans plus de cérémonie, j’imite plusieurs de mes compères Garde Royaux et romps les rangs pour quitter l’esplanade. Je salue tout de même notre nouveau Capitaine temporaire.

Félicitation mon Capitaine, on compte sur vous en attendant qu’un autre veille de la place.

A la fois contente qu’il ait quand même pris le poste même si c’est temporaire. Il est certainement celui qui aura la réaction la moins désagréable lorsque viendra le moment d’annoncer que je suis enceinte… Le pas léger, je me dépêche de rejoindre l’ombre pour retrouver un semblant de fraîcheur avant de prendre mon tour de garde dans le palais.

Lyxiae


Le Nouvel Ordre [Gardes] 19042104210124163016207581
Contenu sponsorisé


NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum