Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp"
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !

Carciphona Ixchel
MESSAGES : 499
CRISTAUX : 763
COULEUR : #000000

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Carciphona Ixchel
Aventurière géniale
Mar 13 Aoû - 14:01

Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bb_cod12



Ce bon vieux bâtiment de la Guilde, c’est comme ma deuxième maison, mon point de chute mais aussi l’endroit où je retrouve quelques amis comme Janua l’hôtesse au masque étrange mais aussi l’autre aventurier Naëry, le beau-gosse ténébreux mais là n’était pas le sujet.

Janua m’avait donné un ordre de mission urgent, étant la seule dans le coin à ce moment-là dans le hall, elle m’a demandé d’honorer cette mission venant de la Garde. Une soi-disant histoire d’enquête et de recherche d’un fugitif meurtrier, je ne comprends pas tout de suite pourquoi il fallait ma présence mais elle m’explique alors que beaucoup de soldats sont à la recherche du prince héritier disparu et pour valider une requête pareille, il fallait absolument un aventurier dans la boucle et bien évidemment c’est tombé sur moi… la poisse.

Le bâtiment était en forme de croix dont une des ailes principales qui avaient une dimension hors-norme, une hauteur sous faîtage à en faire baver le palais, c’était le minimum pour accueillir le grand hall des Aventuriers, on pourrait se retrouver à plusieurs centaines, le toît au bleu étincelant était remarquable à des kilomètres, on pouvait ses toits pentus à des kilomètres à la ronde, c’était comme notre temple à nous les aventuriers, notre plus grande fierté, tout comme nos noms qui se trouvaient graver dans le bois du bâtiment des Héros, l’aile Sud. Je m’amusais des fois à traverser ce long couloir, il y avait notre nom, la date où nous sommes rentrés puis ensuite celle lorsqu’on la quitte, généralement qui correspondait à la mort de l’aventurier, le mot retraite, on ne connaissait pas tout comme le mot fonder une famille d’ailleurs.

Je file en quatrième vitesse dans la grande qui se trouve dans une dépendance sur le côté pour récupérer K’awill, ma loutre géante qui me sert de monture, c’était une parfaite coéquipière d’aventures, après un passage chez diverses magiciens, j’ai enfin pu enfin effectuer quelques enchantements. Elle avait la magie de la télépathie avec la parole humaine tout comme moi, la magie de l’invisibilité, je lui avais pris quelques stratégies de combat ainsi comment venir me secourir si nécessaire, elle avait de plus en plus d’autonomie, bref, une loutre de combat sans l’armure quoi !

Je me dirige vers l’entrée du grand Hall, point de rendez-vous pour chaque début d’aventure, la porte faisait plus de six mètres de haut en bois massif, des grosses sculptures sont visibles et malgré les nombreuses années, elles sont toujours aussi magnifiques tout comme l’espace qui est devant, un grand bassin, des cyprès alignés et un escalier pour nous amener devant le bâtiment. Je vous l’avais dit, nous les aventuriers, nous avons un sens du goût prononcé.

Attendant presque avec impatience mon futur collègue, je regarde si j’ai pris toutes mes affaires qui étaient accrochées sur le dos de K’Awill. Mon sac sans fond avec de quoi survivre pendant trois jours au moins, plusieurs dagues dans mon dos mais aussi à mes cuisses et d’autres cachées un peu partout. C’était la saison chaude, pas besoin de se couvrir chaudement, j’avais pris ma tenue de guerrière de saison, une tunique-kimono noir et jaune cintrée, un pantalon moulant noir couvrant mes jambes avec un tissu résistant, mon écharpe rouge qui me quitte jamais, bref j’avais le style, je pourrai taper à l’oeil de n’importe qui !

Prenant appui sur ma monture, les bras croisées sur la poitrine, j’observe les environs pour retrouver le fameux garde, ça serait bien que ce soit Sue mais j’ai des doutes, Janua ne ferait jamais les entremetteuses puis une mission avec ma belle, elle n’avancera jamais, on passera notre temps à faire tout autre chose d’ailleurs en parlant de Garde, voilà un qui rapplique avec sa longue crinière blanche et son regard qui veut tout dire, tout comme sa tenue plus que moulante qui mettait en valeur certaines choses plus qu intéressantes,

Le regard un peu blasé, je lui tends la missive de la mission.

- Yo, c’est toi que je dois accompagner pour ta mission ?  

Un sourire apparaît tout de même, essayons de ne pas se fâcher dès le début, la dernière fois ça ne m’avait pas réussi et Janua me dit que je dois être polie et aimable alors je vais faire un effort.

- Moi c’est Carciphona et lui derrière c’est K’Awill, et toi Monsieur le Garde, tu as un petit nom crin blanc ?    




Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bousso10





Ordre de mission  


Surpris par l’arrivée impromptue de villageois, le meurtrier qui allait jeter sa victime du haut du 3ème étage d’une tour du bâtiment a fini par fracasser le crâne de sa victime à coup de lampe de chevet.
Le signalement du meurtrier parle d’un homme plutôt petit . Signe distinctif, il est hérissé d’une crête de cheveux orange fluo.
Allez le traquer dans la grande forêt à l’Est de la Capitale!




La Guilde
Isak Ragnarsson
MESSAGES : 80
CRISTAUX : 107
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Isak Ragnarsson
La Garde
Mar 13 Aoû - 21:15



La caserne était en pleine effervescence en ce jour-ci, les hauts-gradés avaient convoqué une bonne partie des troupes pour faire le point sur les ordres de missions primordiales à l'intérieur comme à l'extérieur du royaume. Des rondes et autres surveillances, la saison chaude annoncée une vie au sein des rues et des allées qui allaient permettre à la criminel d'augmenter drastiquement sachant que les marchés et tout autres événements festif allaient tenter les plus fourbes à en profiter.
Isak était dans son coin le dos droit, écoutant d'une oreille attentive l'objet d'un réveil bien plus forcé qu'à son habitude. La toilette fut courte et à peine ses derniers effets mit sur ses épaules et épée à sa ceinture qu'il s'engageait dans les allées de la caserne suivi peu de temps après par un attroupement général se fondant ainsi dans la masses. Cela faisait bientôt 10 ans qu'il était entré au sein de la garde civile, de bien longues années en académie qui fut bien plus profitable que contraignant malgré une route d'expérience qui lui en fit voir et surtout bien des horreurs. Heureusement l'esprit solide il avait put surmonté chaque événements non sans quelques moments de vertiges, mais comme on dit c'est le métier qui rentre.  

Après le débriefing dont chacune et chacun savaient de quoi retournait leur journée, Isak emboîta le pas avant d'être retenu par un de ses supérieurs, ce dernier il tendit une missive qu'Isak prit le temps de lire et de décortiquer ; « Une mission des plus importante et à régler dans le plus grand des silences, nous voulons éviter d'ébruiter ce genre d'incident qui en ferait bien trop peur au peuple. Tu seras accompagné par un aventurier, ils sont expert en traque et chasse » L'ordre était clair bien que soulevant bien trop de questions qui se devaient d'être tût avant de vraiment tout éclaircir au grand jour.
Le supérieur lui fit signe de tête, l'invitant à se lancer promptement en direction de la Guilde des aventuriers rencontra son collègue de chasse et planifier la journée de recherche en espérant qu'une seule suffise pour régler cette "incident".

Veston sur ses épaules flottant au vent et badge étincelant aux éclats du soleil, Isak traversa le royaume en cette belle journée de saison chaude et vit en peu de temps qu'il fallait le croire le toit de la magnifique bâtisse de la Guilde. Prestigieux et honorable au combien fut le nombres de guerriers ayant foulés le grand hall, destination qu'il comptait prendre avant de prendre conscience que l'aventurier en question était non seulement une aventurière, mais l'attendant en extérieur aux côtés d'une loutre géante. Était-il en retard ? Ce n'était pas dans ses habitudes et déjà quelques doutes planaient en amont de quelques questions, un instant d'inquiétude avant que celle-ci ne parte en fumée alors que l'aventurière prit les devants en se présentant à notre jeune garde. Une belle jeune femme qui semblait avoir le même âge que notre garde, sûr d'elle, déjà prête à partir.

Elle lui tendit l'ordre de mission alors que le garde platine ne dépose son sac dont le contenu était exclusivement des vivres et de quoi se soigner, les capacités et le pouvoir de l'assassin était encore inconnu il devait donc se prémunir d'un combat qui pourrait mal tourner ; Carciphona , joli dit en passant, laissant esquisser un sourire d'accueil qui raviva intérieurement notre jeune garde qui lui rendit d'un simple rictus à l'annonce du petit surnom évoqué ; « Pas mal, mais appelle moi Isak, ce sera encore plus simple à retenir. Tu peux la ranger, je suis au courant des événements et sans attendre nous devrions nous rapprocher du lieu du crime pour en ressortir le plus de détails et d'informations possibles avant de se rapprocher de la forêt. Qu'en dis-tu Carci ? » Un brin d'humour qui allait détendre l'atmosphère déjà bien entachée par les monstruosités qu'ils allaient bientôt devoir vivre. La traque devait surement attendre car une investigation et quelques interrogatoires n'allait pas être de trop pour se préparer à retrouver le criminel encore en fuite.
Carciphona Ixchel
MESSAGES : 499
CRISTAUX : 763
COULEUR : #000000

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Carciphona Ixchel
Aventurière géniale
Mer 14 Aoû - 10:19

Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bb_cod12



Bon finalement, moi qui pensait que c’était encore un autre tête de pioche insociable imbu de lui-même car il était Garde n’était pas la réalité que je m’étais imaginée, je fus plus que surprise et mon corps se détendit au fur et à mesure de la discussion, finalement il était cool enfin je crois…

- Faisons ça alors Isak même si Crin Blanc était plus marrant comme nom.  

Une petite tape sur le flanc de K’awil et il se met en route avec nous prenant la direction plein Est, nous quittons alors l’enceinte de la Guilde pour retrouver les limites de la Capitale, à la perspective de faire quelques kilomètres ne m’enchantent guère surtout que j’ai pris une monture pour ne pas marcher justement mais bon quand on n’a pas le choix !

- A ce que j’ai compris ça se passe à l’Est de la ville, dans un quartier pourtant sans problèmes, c’est assez étrange de faire ça dans le Théâtre de la Couronne  mais c’est on aura plein de témoins comme ça !  

Je ne m’aimais pas spécialement cet endroit, il y avait trop de gens bizarres, on appelle ça des artistes, plus loufoques les uns que les autres alors les divas… c’est le pire, elles se prennent pour je ne sais quoi moi je n’ai envie qu’une chose, de leur péter les dents et qu’elles arrêtent de nous casser les oreilles

- Bon ça te dit un petit sprint car plus le temps passe et plus il prends de la distance le loustic et j’aimerai bien régler ça avant la nuit !  

Un sourire taquin au visage, je commence à courir à toute vitesse vers l’Est, je connaissais la ville comme ma poche pour l’avoir traversé en large et en travers. Le théâtre était à trois kilomètres d’ici, un bon petit footing d’échauffement, une petite vingtaine de minutes et encore ça dépendra du Garde.

- Allez Crin Blanc, je ne vais pas te mettre minable tout de suite, je prends juste un peu d’avance.  

Dis-je un peu fort en m’éloignant. Le fair-play n’était pas ma tasse de thé mais bon on ne survit pas en milieu hostile avec du fair-play, chacun pour soi dans la forêt, c’est comme ça qu’on reste en vie. K’awil sur les talons, on commence à apercevoir au loin le bâtiment en forme d’amphithéâtre, une extravagance de l’architecte encore !


- Hey vu qu’on a rien à faire pendant ce petit footing, c’est ta première mission avec un aventurier  ? Je ne me rappelle pas d’avoir vu ta tronche à la Guilde.  

Le tout en essayant de garder une respiration normale pour ne pas avoir de point de côté car ça fait longtemps que je ne cours plus ainsi avec ma loutre je deviens vraiment fainéante, faut que je fasse quelque chose.

- Enfin je ne connais pas beaucoup de gardes, je connais Naswig puis Athena Wintruc et Owain Mormachin, je me disais si ils étaient ensemble tous les deux car franchement dans la Tour, c’était à mourir de rire.

Rigolant comme une baleine, je me tape le fameux point de côté tant redouté et me tient le ventre, une grimace au visage, j’essaye de faire genre que j’ai rien mais je suis sûre qu’il l’a vu l’autre et me redresse aussitôt l’air de rien.

- Oui bon tu as compris je suis curieuse d’ailleurs on voit pas mal de gens qui entourent le bâtiment au loin, toujours les mêmes rapiats qui s’intéressent à la mort d’un pauvre mec, le monde me désole quoi...  






Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bousso10
Isak Ragnarsson
MESSAGES : 80
CRISTAUX : 107
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Isak Ragnarsson
La Garde
Mer 14 Aoû - 21:33


Une première approche des plus prometteuse qui allait faciliter la cohésion du duo qui se mit en route en direction du lieu du crime. Un briefing concernant le lieu du crime, celui du Théâtre de la Couronne, Isak n'avait que peu de notion concernant le jeu d'acteur et l'art en général, le peu qu'il connaissait n'était que les runes et symboles de son clan à la fois simple mais complexe de par la poésie qui en ressortait. Des détails qu'il devait bientôt en reprendre les grandes lignes pour ne pas se sentir rouiller lors des prochaines rassemblements auprès de l'Yggdrasil.

Bien trop dans ses pensées, Isak ne vit Carci piquer un sprint fulgurant en direction de lieu en question en compagnie de son fière destrier, une curieuse façon de faire sachant que l'aventurière avait justement une monture à disposition. Une remarque et une note qu'Isak devait prendre en compte un jour … celui d'obtenir une monture qui lui permettra de gagner un temps tout autant précieux que rare !! Ayant déjà bien prit trop d'avance le garde platine serra les bretelles de son sac, main sur le fourreau de son arme pour que les mouvements de cette dernière ne le gêne dans ses grandes enjambées et embrassa le vent dans une course qui n'allait lui faire que le plus grand bien. Avec une Carci tout aussi taquine, Isak fit naître en lui le soupçon de challenge pour cette journée ; « Si tu le prend comme ça, j'espère que tu n'as pas déjà tout donné !! »

Aux coudes à coudes, les deux jeunes gens bien dérangeaient à sprinter comme des dératés semblait être leur unique façon d'avoir la meilleure première approche, et ce n'est sans compter une Carci tout aussi curieuse qu'Isak à en apprendre de plus en plus sur l'aventurière ; « T'as raison, ça fait un p'tit moment que j'suis garde et mise à par quelques connaissances qui sont aventuriers j'ai jamais prit la peine d'venir à la Guilde, en tout cas ça à d'la gueule votre case. » Une formulation de phrases des plus familière et simplifié, cause d'une course qui lui prenait bien trop de souffles et une Carci bien plus sportive que prévu, c'est qu'elle en avait de l'énergie à revendre.
Concernant la question seule quelques membres du clan faisant partis des aventuriers s'étaient rapprochés du jeune Isak pour l'initié au monde excitant, mais tout aussi dangereux que celui de l'aventure. Une mise en jambe qui lui avait permis d'apprendre de bonnes bases qui résonne encore aujourd'hui dans ses pensées, ce qui le fit in extremis éviter une chute des plus honteuse à s'emmêler ses propres jambes aux risques de manger la terre. Une mise en scène qui semblait faire rire l'aventurière … ou alors avait-il loupé un instant la réalité ? Elle semblait ne plus pouvoir reprendre son air, une tape pour un dernier encouragement alors que les deux protagonistes arrivaient sur les lieux.  

Un dernier sprint plus tard et le temps de reprendre leurs souffles, les deux pouvaient apercevoir la fameuse foule stéréotype de l'attroupement face à l'inconnu, déjà des questions et chuchotements, un avantage que de voir des langues aussi pendus en espérant qu'elles allaient être aussi vivace quand le moment des interrogatoires allaient leurs tomber sur le coin du nez ; « Avec tout ce beau monde … je pense qu'on ne va pas tarder à vite en savoir assez pour retrouver notre criminel … On se sépare ou … on se la joue gentil garde et méchante aventurière ? … ou l'inverse comme tu veux ... » Des phrases entre coupées d'un souffle saccadé lui donnant peine à s'exprimer et un étirement plus tard il emboîta le pas en direction du peuple gardant une oreille attentive à la réponse de Carci qui, en apparence, semblait trop en forme pour n'être qu'une humaine. Il valait mieux tenir le rythme pour ne pas être distancé par l'aventurière ou ne serait-ce que par la loutre.

Un instant de réflexion, avant de stopper sa marche et tout en continuant de regarder la foule il réfléchissait à voix haute ; « Hmmm quoique nous devrions nous rapprocher de la victime, il doit déjà y avoir quelques-uns de mes confrères sur les lieux, cela amènera la partie de la foule la plus bavarde, et curieuse, à dévoiler ce qu'ils ont vu … » il s'en retourne vers l'aventurière « Qu'en penses-tu ? »
Carciphona Ixchel
MESSAGES : 499
CRISTAUX : 763
COULEUR : #000000

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Carciphona Ixchel
Aventurière géniale
Jeu 15 Aoû - 19:20

Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bb_cod12



Bien sûr que nous avons des bâtiments qui déchirent ! Etre aventurier, c’était le pied, tu étais libre, pas de supérieur, pas de grades, pas tout le touin-touin de la parade et autres pompes à quatre heures du mat, non aventurier c’était une belle vie, tu pouvais faire une grasse mat si tu voulais, même pas venir “ travailler “ si tu le souhaitais bon après tu n’avais rien à manger pour le soir, petit détail mais bon on ne va pas se plaindre, moi je n’étais pas morte suite à un malade mental, je n’avais pas d’ennemi enfin je crois…

- Bah alors on ne sait pas se tenir sur ses jambes bichon ?    

Je ne faisais pas trop la maligne avec mon point de côté non plus mais au moins moi j’avais le mérite de ne pas me casser les dents sur le trottoir par rapport au garde. Maintenant qu’on était proche du bâtiment, on pouvait enfin faire notre petit enquête et comme il le dit si bien avec autant de spectateurs, il y a bien quelqu’un qui sait quelque chose, un peu comme dans certaines histoires de bardes par exemple, la maîtresse démoniaque et le mari jaloux qui tue l’homme qui profitait de sa femme, ou aussi l’homme qui avait osé garer son carrosse trop près de l’autre ou tout autre bêtise d’ailleurs, les crimes c’était rigolo en tout cas, surtout quand l’humain était dedans, les crimes passionnels c’était vraiment la classe car les combats à morts entre deux mecs pour savoir qui avait la plus grosse n’était pas intéressant, un coup d’épée qui transperce l’autre, du sang, l’autre qui vacille et paf fini mais là ! Hum du rebondissement, ça c’est sûr.

- Oh j’adore jouer les méchantes ! Tu vas voir, j’ai un charisme de fou.    

Il va me prendre pour une folle pour être si enjouée à cette enquête mais il faut bien rigoler un peu, il est mort de toute façon, un enlèvement et tout ça, il y a trop de pression mais un meurtre, il ne peut pas faire plus mort de ce qu’il était déjà.

- Ouais allons voir tes potes, on va voir leur efficacité !  

Si ils font appel à la Guilde c’est qu’il y a bien une raison non ? J’essaye de me faire un passage dans la foule, bon avec K’awill c’était plutôt facile, je lâchais des gros pardon et ma loutre géante servait de bélier donc il faut dire que le passage fut vite fais, j’arrivais enfin tout devant poussant la dernière ligne de voyeurs morbides. Agitant le bras pour interpeller un garde qui a l’air fraîchement promu.

- Yo le bleu, je viens ici par ordre de la Guilde avec Isak de la Garde, tu nous fais un petit topo vite fait.    

Embarrassé, il tourne la tête vers la dépouille qui était encore en bas des marches, il devait avoir même pas la vingtaine le jeunot, grand, brun, aucune trace de barbe, cheveux en arrière pour le style, il semblait hésité à dire les éléments.

- Allez accouche, je ne suis pas venue pour me tourner les pouces là !    

Il finit par bredouiller quelques mots comme quoi le mec avec une plaque d’aventuriers autour du cou mais surtout le symbole des saphirs sur lui, signe distinctif de l’élite de la Guilde. Mes yeux deviennent rond, qui a pu tué un mec pareil ? Il faut être fou pour s’attaquer à ce genre de personnes, je comprends alors pourquoi la guilde est dans la procédure, on a tué l’un des nôtres et je le vengerai ça c’est sûr !

- C’est qui ? Donnez moi son nom !    

Il m’annonce que c’est Hellsen Alnilam, un aventurier à la retraite depuis peu, je l’aimais bien ce type, il avait fait des dizaines de missions près de la grande frontière du nord et combattu des centaines de montres, c’était une pointure quoi. Me tournant vers mon camarade du jour, la fureur pouvait se lire dans mes yeux.

- Isak, faut qu’on retrouve vite fait ce mec et croit moi, il va passer un mauvais quart d’heure !  



Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bousso10
Isak Ragnarsson
MESSAGES : 80
CRISTAUX : 107
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Isak Ragnarsson
La Garde
Lun 19 Aoû - 11:24


Au centre de l'attention, la victime - Hellsen Alnilam ancien Saphir et jeune retraité d'après les dires du jeunes garde encore atteint par le corps de l'ancien aventurier baignant dans son sang. Isak s'approcha de lui essayant tant bien que mal de lui donner conseil, le jeune garde avait du mal à décrocher ses yeux du lieu du crime avant que le garde platine ne pose sa main sur son épaule ; « Enlève toi de la tête ce qui se passe maintenant, voit ce que tu dois accomplir pour régler cela. Ne voit pas l'horreur qui se dégage de ce crime, mais plutôt l'opportunité de rendre justice comme il se doit. » Le jeune garde sortit de son songe cauchemardesque passa sa main sur son visage et déglutit avant de prendre une grande inspiration, Isak l'invita à se retirer un instant, le premier meurtre était presque toujours une véritable épreuve et il fallait une forte conviction pour passer outre les événements.

Le garde platine vit Carci le feux dans l'âme tout autant que dans ses yeux, elle semblait bien plus investi à voir son humeur totalement changeante prête à attaquer le premier venu. Isak lui fit signe de tête posant sa main sur son épaule ; « Je suis d'accord, hors de question que l'on rentre sans l'avoir retrouvé. » La foule encore amassée allait être d'une précieuse aide, Isak s'approcha est déclara haut et fort ; « Au nom du royaume d'Aryon, je demande à tout celles et ceux ayant vu ou entendu tout détails et indices s'avance pour nous faire part de ce qu'ils ont vu ou/et entendu. » Sa voix assez grave et porteuse, il ne se rend compte que cela ne rassure pas vraiment le peuple qui, comme prévu, s'efface petit à petit dont certaines s'en retourne à leur occupations. Bien rare était les courageux à s'ouvrir aux gardes du royaume, passer pour la commère du quartier ou tout simplement une balance même concernant un criminel était bien mal vu. Les chuchotements allaient de plus belle avec un Isak main posée sur le pommeau de son arme attendant la venue de témoin, une attente se faisant longue à compter que le criminel pouvait prendre une telle avance qu'il serait difficile de le trouver avant la nuit.  

Nul doute que le peuple d'Aryon ne serait d'un grand secours même pour une figure tel qu'un ancien saphir, ne voulant pas plus perdre son temps il se rapprocha des quelques gardes les invitant à continuer à chercher le moindre témoin pouvant faire avancer l'affaire. Isak avait, malgré des galons absents, cette essence de leadership sans pour autant qu'il tende à jouer la figure patronale, une aura qui pourtant du même rang que ses collègues les amenèrent à l'écouter sans refus et mine d'une quelconque insolence. Il invita Carci à le rejoindre direction la grande forêt et il n'allait pas être trop de deux pour poursuivre le criminel, tout un groupe aurait fait bien trop de ramdam malgré une force/puissance qu'il n'allait pas falloir mettre de côté. Affronter un saphir n'était pas chose aisé il en serait de même pour l'homme à traquer. Sur le chemin, le duo se faufila dans les rues et ruelles sortant peu à peu du royaume discrètement chacun faisant le point sur ses effets et vivres de quoi être solidement préparé pour une excursion durant un temps indéterminé ; « Peux-tu m'en dire plus sur ce saphir ? Son pouvoir, sa mentalité, avait-il d'autres activités autres que d'être aventurier ? » Plus d'informations sera mis sur le tapis, plus la confrontation avec le criminel sera rapide et efficace.

Sur le chemin Isak récupéra un chevaux dans l'une des petites écuries extérieur au royaume prévu pour les gardes, un belle étalon alezan palomino d'un beau poil fauve et d'un crin blanc/argent rappelant ceux de notre garde, ils allaient bien ensemble et pour sur que Carci n'allait pas se gêner pour en faire la remarque ou tout autre blague capillaire. Les bêtes sellées, ils se mirent en route en direction de la grande forêt, le milieu d'après-midi approché déjà le bout de son nez alors que l'affaire poursuivait toujours son cours alors que la traque venait tout juste de commencer.
Carciphona Ixchel
MESSAGES : 499
CRISTAUX : 763
COULEUR : #000000

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Carciphona Ixchel
Aventurière géniale
Mar 20 Aoû - 8:13

Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bb_cod12



Je perdais peu à peu mon calme, toucher quelqu’un de ma guilde, c’était comme s’attaquer à ma famille, nous les aventuriers, nous étions soudés, nous acceptons la mort aux champs de bataille mais se faire tuer en plein milieu de la Capitale, ce n’était pas tolérable alors que nous bravons tous les jours le danger surtout pour un saphir comme lui !

- Oui… la justice… tout ce qu’il compte.    

Dis-je dans ma barbe, la justice c’est un couteau entre les deux yeux, ça va être vite fait, tout comme ses merlans frits qui nous regardent incrédules et nous donnent aucun indice, la curiosité c’est beau mais ils pouvaient bouger leur popotin pour nous aider. Isak comprit aussitôt mon désarroi et essaye de me calmer aussitôt de manière douce, il prends alors son rôle de Garde du Royaume sérieusement et commence son enquête. J’ai beau connaître un peu les tenues des soldats, je ne vois aucun galon sur ses épaulettes, crin blanc avait donc une aura de chef de meute alors, ce qui me rendit un peu le sourire sur le coup.

- Ouais quittons les lieux, on n’a plus rien à faire ici, alors chercher cet ingrat.    

On part en direction de l’extérieur de la ville, dans la Grand forêt, je connais la partie Est comme ma poche et je grimpe sur ma loutre géante dès que mon compagnon d’enquête récupère sa monture.

- Dis donc, tu accordes toujours ta monture à ta tenue ?    

Rigolant de nouveau, j’étais contente de retrouver un semblant de joie en moi, si je me faisais emporter ma colère, je n’arriverais à rien et je pourrai commettre l’irréparable car au final, on ne sait pas le mobile et si le saphir n’était pas tout blanc aussi dans l’histoire. Accélérant le pas de nos montures, nous prenons un rythme de croisière, pas le grand galop mais la bonne vitesse pour voir les traces de pas et converser correctement.

- Oh Hellsen, hum comment dire...    

Il avait certainement la cinquantaine maintenant mais il ne le faisait clairement pas, il avait arrêté les grandes missions, c’est pour ça qu’on dit qu’il est à la retraite car il n’en faisait encore quelques unes, les mineures avec certaines de jeunes recrues qui veulent connaître ce héros qui a bravé tant de bêtes près de la frontière. Il était grand, baraque comme un dieu, une longue chevelure blonde avec une balafre sur la joue et a perdu son oeil gauche.


- Pour faire simple, c’est le mec qui a le plus de missions dangereuses réussies à son actif, il a participé à toutes les expéditions le long de la frontière depuis qu’il est rentré dans la guilde, je crois même que c’est la personne qui a son titre saphir le plus jeune à vingt-quatre ans pour te dire, ce mec est bourrin sur le terrain, il faut le vouloir pour le mettre K.O le bestiau.    

C’était ça qui m’intriguait comme il a pu se faire démonter la tête comme ça, ce n’était pas logique, avec la poigne qu’il avait, il pouvait limite briser la nuque de quelqu’un d’une seule maine, on a dû l’endormir ou lui un quelconque produit dans sa boisson, je ne vois que ça comme possibilité.

- Mais il y a quelques années, il se fait attaquer par plusieurs béhémot, d’habitude un, il gère mais là plusieurs il n’a rien pu faire, il a tout fait pour sauver son expédition, il a réussi à ramener à la Forteresse deux de ses quatres coéquipiers avec lui alors qu’il était aussi mal au point qu’eux, c’est là qu’il s’est rendu compte à son âge qu’il ne pouvait plus tous les protéger et préfère arrêter les grandes conquêtes pour ne plus perdre ses amis.  

Raccrocher son épée était la chose la plus difficile pour un “ héros “ mais il avait réussi à prendre cette décision avec courage mais il ne voulait pas arrêter du jour au lendemain, non, il avait fait un deal avec les hôtesses de la guilde, il leur a demandé de l’appeler si des jeunes aventuriers prennent des quêtes pas à leur niveau, il s'assure de leur sécurité, ne voulant pas perdre d’autres compagnons par un excès de confiance comme il l’avait fait.

- On va dire qu’il est instructeur en quelque sorte maintenant mais c’est toujours notre plus grand saphir chez nous, il était quelqu’un de joyeux et j’en passe comme un père mais je me suis déjà amusée à le suivre pour savoir qu’il était vraiment en dehors de la guilde et je fus surprise...  

Bon je vais annoncer à un garde clairement que je l’ai espionné mais c’est caduc pour l’enquête, il ne m’en tiendra pas rigueur enfin j’espère !

- C’est un coureur de jupons, son charisme et son air séducteur faisaient tomber les femmes comme des mouches, qu’elles soient libres ou non d’ailleurs    

Le crime passionnel… on peut tout faire pour l’amour de sa vie et un mari jaloux peut-être terriblement terrifiant !

- Puis son pouvoir, un truc de bourrin, il avait une énorme épée dont il pouvait insuffler sa force dedans, il pouvait trancher la tête d’un béhémot comme si c’était du beurre...  

Il avait affiné sa technique au fil des années mais la première fois que tu vois ça, tu prends peur, rien ne l'arrête et c’était terriblement cool !

- Je crois que tu sais tout !    




Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bousso10
Isak Ragnarsson
MESSAGES : 80
CRISTAUX : 107
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Isak Ragnarsson
La Garde
Lun 26 Aoû - 23:10


Beaucoup d'informations que le garde de platine devait trier et ainsi éclaircir ses premières interrogations, Hellsen était donc un aventurier émérite décoré moralement par le respect des autres et son propre tableau de chasse. En parlant de tableau de chasse, semblait-il que l'un des plus héros de cette génération avait un petit penchant pour la luxure et le plaisir de la chair tendre d'une femme chaude, une information important bien que le côté espion de Carci fit tiquer Isak bien qu'un instant sans pour autant le prendre sérieusement en considération. La mission était une priorité et il était bien trop tôt pour donner un véritable avis et jugement sur le tempérament de l'aventurière ainsi que ses manières.

Le galop des chevaux étaient soutenu et les traces de pas encore fraîches direction la grande forêt, repaire de tout les peureux voulant disparaître pour un temps, durée qu'il pouvait penser nécessaire pour se faire oublier. Mais quel pouvait-être le mobile ? Ou bien était-ce vraiment le tueur qui était véritablement en cause ? Les raisons pouvaient-être multiples et bien trop d’éléments absents, pour cause d'un peuple aussi peu bavard, ne pourrait aboutir à une condamnation.

Heureusement pour le criminel, Carci était de meilleure humeur et il en était plutôt préférable pour la survie du meurtrier en vadrouille. A l'Est de la capitale, la grande forêt n'était qu'à quelques kilomètres de la capitale, un repli plutôt logique et permettre de s'écarter du lieu du crime rapidement sans se faire voir. Arrivait à la lisière, Isak fit stopper sa monture plissant les yeux et observant ses alentours, les pas allaient bien en direction de la dense verdure, cependant les chevaux pourraient-être montés jusqu'à une limite dans la forêt, mais a contrario le temps gagnait grâce à ces derniers les fit rattraper un temps qu'il pouvaient maintenant utiliser à bonne escient ; « Fait gaffe, j'ai un mauvais pressentiment, je nous sens observé. » Faux sixième sens ou vérité ? Il fallait s'engager dans la forêt et débusquer le possible traître. Une fois que le chemin trop dense empêchait les chevaux d'avancer et que les rayons du soleil devenaient de plus en plus rares pour cause des immenses arbres leurs faisaient de l'ombre, ils changèrent de rythme et avançaient à pas de loup.

Non loin, un homme qui collait à la description de la missive, dos à un des arbres, le souffle saccadait le bras semblait-il en mauvais état bien que pouvant le bouger. L'homme en question observait les alentours puis reprit sa fuite dans la forêt, avant de tenter une attaque il se pencha vers Carci ; « Tu veux qu'on le choppe ou tu veux d'abord voir où il va ? » La mission collait bien trop à cœur à l'aventurière dont on pouvait encore sentir de la colère à la vue du criminel ; « Evidemment t'oublie l'idée de le tuer. »
Carciphona Ixchel
MESSAGES : 499
CRISTAUX : 763
COULEUR : #000000

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Carciphona Ixchel
Aventurière géniale
Mar 27 Aoû - 15:50

Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bb_cod12



- Tu crois qu’il est encore là ?    

Mettant en action mes talents de traque, je donne un ordre télépathique à K’awill pour que lui aussi cherche des pistes à l’aide de son flair, lui il avait la possibilité par rapport au “ poney “ de crin blanc.

La piste nous mène dans un secteur où avancer avec nos montures n’étaient plus possible, on descends chacun de nos montures pour continuer notre avancée quand on aperçoit alors une personne adosser contre un tronc, la crête orange sur le haut du crâne. Je vois rouge, c’était lui, il n’y a pas de doutes, il l’air blessé, c’était sûr, Hellsen ne peut pas mourir si bêtement sans se défendre. On sait tous qu’il aimait beaucoup trop les femmes malgré qu’il avait une famille mais tout de même, tuer pour ça… enfin je dis ça mais pour l’amour de ma vie, je serai peut-être capable de tout alors bon je ferais mieux de me taire.

- Le traquer jusqu’au bout, qu’il sente qu’on le pourchasse, que son taux de stress augmente de minutes en minutes car on lui court après, je trouve ça tout aussi excitant...  

Isak finit par rajouter un petit commentaire sur l’intégrité physique du criminel, je m’amuse alors à sourire à grandes dents.

- T’inquiète Crin blanc, je ne suis pas une hors-la-loi, je ne vais pas la tuer, juste… le rendre plus docile !    

Ne l’attendant pas, je prends mon élan et me mets à courir à travers les fougères et les bosquets, l’homme se remets à détaler comme une biquette poursuivie par un loup, peu fatiguée par ma précédente course et tenant par ma rage de l’attraper, je m’amuse à le rattraper tout en gardant une distance de sécurité pour continuer l’oppression. Je vois qu’il a de plus en plus de mal à tenir le rythme ainsi que sa respiration.

- Isak ! Prenons le en sandwich !  

Je file direct sur la droite pour le prendre sur le côté en espérant que mon camarade du jour comprenne mais il doit avoir l’habitude de ce genre de formations sauf que pour moi c’est pour capturer des bestioles ! Encore une dernière accélération et je suis maintenant à quelques enjambées de lui et lui saute dessus au niveau du cou tout en appuyant fortement sur les genoux pour qu’il s’écrase au sol.

- Tu as cru que tu allais t’en sortir comme ça toi !    



Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bousso10
Isak Ragnarsson
MESSAGES : 80
CRISTAUX : 107
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Isak Ragnarsson
La Garde
Mer 28 Aoû - 16:46


Pas sur que jouer des mots pourrait rassurer le garde de platine qui voyait Carci détalait comme un véritable chien de chasse, le criminel en question entendit l'aventurière approchait à grand pas et c'est avec une dernière volonté et saut d'adrénaline qu'il prit la fuite espérant prendre une nouvelle fois de la distance. Il semblait que Carci avait l'expérience de la traque tout autant que la vengeance, ne lui laissant que peut d'opportunités et encore une fois il fallait croire que son plus gros point fort était la course, une vraie gazelle !

Forte heureusement Isak en fit de même main sur son arme évitant ainsi que le balancement de le gêne durant sa course. Il suivit d'abord Carci de près, l'homme se tenait le bras durant la course, preuve qu'il était à bout, son altercation avec le défunt Hellsen avait du être bien assez violent pour le mettre dans un tel état et seule une forte conviction avait du lui être nécessaire pour qu'à son tour il réussisse à lui fracasser le crâne avec la fameuse lampe de chevet. Avec le sang chaud l'aventurière stipula une formation en sandwich, simple et efficace au vue de la cible en question, alors que Carci prit par la droite Isak par logique prit par la gauche et transforma son bras en un semblant de bouclier dans le cas où l'individu se retournerait pour une attaque de front.

Juste à deux pas de la cible et celle-ci ne voulant se tenter à combattre il le bouscula avec son pseudo-bouclier, un rebond qui permettrait à Carci de lui sauter dessus et de l'immobiliser. L'individu interpellait, le tout était de totalement le neutraliser et comme tout bon garde qui se respecte chacun était prémuni de menottes pouvant désactiver les pouvoirs, il en fit part à Carci pour que ce dernier écrase sa jambe sur lui et tirant ses bras derrière son dos dont l'un fit un 'crac' assez significatif … cassé ou pas, menottes aux poignets le criminel était enfin appréhendait à plat ventre sur le sol, inerte.

L'homme se mit à pleurer dont les yeux déjà bouffis offrait un spectacle plutôt gênant, Isak regardait Carci du coin du regard comme interrogeait par la situation, le criminel était comme paralysé ; « Ça y est tu regrettes enfin ce que tu as fait ? » L'homme se prit d'une rage éclair, la réponse fut franche et honnête ; « NON ! »

Une réponse plutôt logique quand on voit la rage que l'homme avait mit pour se débarrasser de l'ex-Saphir pourtant quelque chose était bizarre, il y avait comme du regret, aucunement celui du meurtre mais plutôt la raison qui en découlait ; « Je vous laisse la chance de tout nous expliquer, après ça on vous ramène au royaume pour que vous y soyez jugé par le Roi et la Renne. Evidemment l'exil va vous prendre au nez. » L'homme acquiesça de la tête tout en continuant de pleurer à chaudes larmes, son souffle saccadait mit quelques secondes avant d'être plus fluide et qu'enfin les explications et détails soit enfin révélaient.

« Hellsen était l'un de mes meilleurs amis, ensemble nous avons fait les 400 coups et connus bien de mauvaises mésaventures, nous nous soutenions mutuellement avec des objectifs bien différents … C'est lui qui m'a motivé à créer mon entreprise de créations de bijoux et à l'inverse je l'ai toujours soutenu dans sa carrière d'aventurier. Il va s'en dire qu'avec le temps il grandissait sa notoriété tout autant que son fameux charisme, de mon côté mon entreprise évoluait peu à peu. Jusqu'au jour où il me rendit visite au magasin, nous discutions de bien des sujets jusqu'à ce qu'une cliente fit sonner la clochette du magasin. Une femme comme on en voit rarement, grande, élancé, avec un goût certain pour une beauté qu'elle aimé faire voir. Ce genre de créature qui vous empêche de parler et de penser jusqu'à devenir le seul but de votre vie. Hellsen s'en amusa et prit les devants pour courtiser cette belle jeune femme, malgré mon travail bien fait et une nouvelle cliente satisfaite elle n'en avait eu que pour Hellsen … Rien de grave me direz-vous, cependant j'étais tombé fou amoureux de cette femme dont de semaines et semaines, et mois par mois je tentais de faire mienne sans plus de satisfaction qu'un rire enjôleur et bien que sincère l'amour que je ressentais était totalement absente chez cette femme qui semblait vouloir plus me préserver que de me blesser. Je lui offrit les plus belles pierres, les plus beaux bijoux, mes plus belles créations sans qu'aucune ne fassent le moindre effets sans que rien ne lui donne envie de partager un amour aussi embrasant que le mien … Plus rien n'avait d'importance que de créer la plus belle des créations, celle qui saurait faire chavirer son cœur … Cependant … le jour où satisfait d'un travail de longue haleine ayant totalement arrêté mon activité autant que celui de boire et manger je m'en étais aller présenter la plus belle de mes créations, une bague, que nul mots auraient pu décrire tant l'amour l'avait forgé. Ayant eu la surprise et la chance de pouvoir lui passer la bague au doigt, mon âme tout autant que ma vie fut brisées lorsque je vis une bague de fiançailles à son doigt. Au-delà de la déception, du dégoût, et l'envie de vomir qu'en je découvris qu'Hellsen allait devenir son mari, une vérité cachée depuis des lunes alors que je passais pour le bouffon du roi, un roi maître de sa notoriété et la figure d'une promotion de Saphir qu'il lui offrit tout les droits et surtout celui de me faire passer pour moins que rien face à l'amour de ma vie … »

A mesure de l'histoire comptait par le criminel et les larmes coulant à flots dans l'herbe fraîche on pouvait sentir, au-delà d'une folie, le regret d'un amour au grand jamais partagé.
L'homme reparti dans ses sanglots profonds, laissant pensif autant le garde de platine que l'aventurière.
Carciphona Ixchel
MESSAGES : 499
CRISTAUX : 763
COULEUR : #000000

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Carciphona Ixchel
Aventurière géniale
Jeu 29 Aoû - 11:24

Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bb_cod12



- Comment ça non !?    

Malgré qu’il soit au sol, certainement une épaule ou bras cassé suite au mouvement expert d’Isak pour lui passer les menottes anti-magie, il commence alors à pleurer comme une madeleine sur son soi-disant sort. J’ai entendu que des inepties sortant de sa bouche, levant les yeux au ciel, j’aurai voulu lui hurler de dire des bêtises pareilles mais à la fin de son petit discours pathétique, je prends la parole…

-  Tu as tué ton meilleur pote pour une femme ? Déjà ce n’est pas avec des bijoux qu’on achète une femme sauf si clairement elle est vénale au possible, tu crois vraiment que c’est comme ça qu’on fait ? Un bijou et hop, elle t'aime… Mec c’est avec les paroles, les petites attentions, les mots doux et j’en passe.  

Je m’accroupis pour le voir droit dans les yeux.

-  Hellsen est peut-être un saphir mais il a toujours été de mise qu’il ne comprenait rien au terme du mot famille, d’ailleurs je ne savais même pas qu’il avait divorcé de sa femme pour en prendre une autre… Tu as choisi la mauvaise femme… elle a préféré monsieur grand muscle qui pouvait lui donner des pailettes et tapis rouge, c’était une simple croqueuse de diamants, elle n’a pas voulu voir au bout de son nez, peut-être que la crête orange sur la tête n’était pas de son goût mais tuer pour ça… c’est choisir la facilité mon pote...  

Je me redresse sur mes jambes, les mains sur mes hanches, je me demande comme il s’est pris pour y arriver, c’était une masse le Hellsen.

- Comment un gars comme toi a pu le tuer, tu as des bras aussi fin qu’une brindille.    

Il continue alors à chouiner à mon plus grand désespoir et nous raconte alors son histoire.

- C’est simple, ma bien-aimée était la star de la pièce de théâtre, elle avait même une loge pour se reposer et c’était leur lieu de débauche avec Hellsen, j’étais fou de rage quand j’ai appris la nouvelle, j’ai fais appel à des enchanteurs pour trouver une potion soporifique pour pouvoir lui faire comprendre ma vision mais l’effet n’était pas celui escompté, il était à moitié endormi, il a voulu m’attaquer et je ne sais pas ce qu’il m’a pris, j’ai attrapé le chandelier et je l’ai fracassé sur son crâne.

Il se met alors à ramper aux pieds du garde, l’implorant, chouinant la morve au nez.

-  C’est un accident, je ne voulais pas le tuer, juste lui faire peur, lui dire toutes ses vérités qu’il était indigne de porter l’insigne de Saphir mais aussi vis à vis de sa famille il ne respectait plus rien, il me décevait et quand je l’ai vu me sauter dessus… j’ai eu peur !

Puis il se remet à chouiner encore et encore.

- Imbécile...    

Comment il pouvait faire ça… tuer son ami… tuer pour une femme certainement aussi bête que ces pieds…

- Tu l’embarque, je ne veux plus le voir, lui et sa stupidité...  



Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bousso10
Isak Ragnarsson
MESSAGES : 80
CRISTAUX : 107
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Isak Ragnarsson
La Garde
Sam 31 Aoû - 14:43


L'homme avait vraiment un soucis difficile à déterminer, comment un individu qui semblait sain d'esprit, d'après les dires de son histoire, avait pu autant passer le cap d'un folie amoureuse jusqu'à tout abandonner même sa dignité ? Une mère bien trop absente ou des amours de jeunesse qui se serait mal passé ? Rien n'aurait pu le dire et malgré toutes ces questions rien enlevait le fait que c'était un meurtre et plutôt horrible car même en prenant en compte l'attitude d'Hellsen ce criminel venait d'enlever le mari à une pauvre femme qui n'avait rien demandait ! Sauf le fait qu'elle n'avait jamais été intéressé par cette ancien bijoutier.

Carci semblait elle aussi avoir un problème avec les couleurs de cheveux un peu atypique … mais ça c'était un autre point, pour l'heure elle eu raison de souligner les préférences de la veuve. Bien que simple et caricatural au possible, les faits étaient là, Hellsen grand beau et le plus connu de tout les Saphirs avait eu le privilège d'attirer cette femme sans surement rien faire, mais les hommes ne sont pas bêtes pour rien car la vie elle-même l'ai déjà.

Le dernier point et des plus intéressant était la confrontation avec Hellsen, un gars capable de soulever des épées énormes et de décapiter des Behemot … Le garde de platine comprenait mieux l'impuissance de l'ancien Saphir face à son criminel et pour sur que ce n'était pas qu'une simple tisane capable de réduire autant sa force et sa persuasion de la réalité jusqu'à réussir à rester éveiller. Evidemment les choses ne se passant pas comme prévu et une situation bien trop exceptionnelle pour capable de réagir au mieux, le réflexe fut en tout et pour tout celui de la survie et donc de la défense, une attaque frontale, les mains qui se baladent cherchant le premier objet venu et la défense primale … La bêtise est déjà faite que le criminel ne réagit même pas à la gravité de ses actes, puis s’ensuit la colère, la peur et une fuite pour tenter d'échapper à une histoire bien trop injuste et tragique.

Le criminel cherche bien trop d'excuses pour être acquittait, la phase de la peine passait Isak n'eu que du mépris ne demandant que justice soit faite. Il releva le criminel assez brusquement qui hurla de douleurs, les médecins s'occuperait de son bras, mais bien inutile face à l'exil qui lui pendait au nez ; « Inutile de chercher à vous excuser, vous avez subit vos émotions face à une femme dont vous n'avez jamais cherché à connaître. Je vous conseille de méditer sur votre histoire tout comme sur votre sort, bien que vous ayez pu avoir de l'or dans les mains sachez qu'à mes yeux vous ne valez rien à l'intérieur. Le moment venu lors de votre exil, dans le froid du grand nord avant de vous faire dévorer, pensez à vous mettre à la place d'Hellsen. » Des paroles froides, dures mais juste du point du vue du garde de platine qui fit signe à Carci de lui suivre, direction le palais pour l'installer dans des cellules du royaume avant que son cas ne soit jugeait pas le couple royal. Il fit signe au criminel d'être en tête du groupe, devant passer une nouvelle fois dans la dense verdure et ainsi de s'aider de ses seules jambes alors qu'il avait encore les menottes en main, Isak se mit à côté de Carci ; « Merci de ton aide, sans t'es précieuses informations et t'es capacité de traque j'aurais surement mit plus de temps à le retrouver. T'es balèze comme aventurière tu pourrais reprendre le flambeau d'Hellsen un de ces jours, une femme Saphir n'a été que rarement ma vu. »

Auprès des chevaux, le criminel fut attachait à l'arrière obligé ainsi à marcher jusqu'au royaume, il avait eu le courage d'arriver à la forêt par lui-même ? Il n'aurait donc aucun soucis à faire de même pour le retour. Il se rapprocha de Carci, n'hésitant pas à parler haut ; « Si je suis affecté à sa possible exil, voudras-tu m'accompagner en mémoire d'Hellsen ? Je pense pouvoir faire la demande pour que tu accompagnes le groupe de gardes qui se doit se s'occuper de son cas. »

Spoiler:
 
Carciphona Ixchel
MESSAGES : 499
CRISTAUX : 763
COULEUR : #000000

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Carciphona Ixchel
Aventurière géniale
Lun 2 Sep - 8:03

Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bb_cod12



Isak reprends alors son rôle de garde, froid et autoritaire face au coupable, je ne sais pas comment ils font à chaque fois pour ne pas exploser de colère et ne pas lui casser la figure ou autre pour ensuite dire une simple question de légitime dépasse ou outrage à agent, ça serait tellement simple mais non Crin blanc restait de marbre, un bon élément ce petit !

- Je dis tout pareil que lui !  

Il n’y avait plus rien à ajouter, un grand aventurier était mort et le coupable a été retrouvé, la justice fera le reste mais une fois la nouvelle annoncée, je pense que tous mes camarades viendront rendre hommage à l’un des nôtres.


- Ah, ah, ah, ne me fais pas rire, je n’ai pas de gros bras encore pour affronter les quêtes dangereuses, je cherche un aventurier qui pourrait faire l’affaire justement, ça fait dix ans que je suis à la guilde, j’ai accès d’expériences pour demander ce genre de missions, manque plus que le partenaire mais je sens qu’il va bientôt apparaître le lascar et je deviendrais alors une saphir, tu verras !    

Saphir Carciphona, ça serait tellement classe et je fermerais ce clapet à tous ses gens qui ne croient pas à mes capacités certes foireuses mais capacités quand même, je n’ai juste jamais de bol pour ça !

- Tu sais, si je suis encore vivante aujourd’hui, c’est parce que je me suis toujours trouvé loin de la frontière mais si je trouve plusieurs aventuriers barbares, pourquoi pas y aller, ça fera ma première mission pour aller chercher le titre de Saphir mais nous avons le temps, la justice est bien longue dans ce royaume...  

Nous rentrons tout doucement dans la Capitale, allant directement dans la prison du royaume, ce fut une journée constructive, j’ai pu voir l’efficacité de la Garde et je me dis qu’on devrait faire plus souvent ce genre d’enquêtes, c’est tellement amusant surtout quand on peut arrêter les vilains certes sans leur péter les dents mais les arrêter tout de même…

- Sinon Crin blanc, si j’y réfléchis à ta proposition, je verrais le moment venu puis si c’est le régiment du Myrmidon qui y va, je serai plus qu’heureuse de voir comment il fonctionne, j’avoue être un peu fasciné par leur officier, surtout cette Capitaine qui en fait qu’à sa tête et avoue qu’elle est jolie cette Métèria !  

Je lui donne un coup de coude pour le taquiner, bien sûr qu’elle était jolie comme Bridget et Swan, je pourrai presque m’engager juste pour ses trois là mais l’autorité et moi…
-  Je te laisse t’occuper de ça et fait en sorte qu’il paye pour ce qu’il a fait, je me tiendrais au courant des avancées de l’enquête t’inquiète !  

Un dernier signe de la main et je pars en direction de la Guilde annoncée la mauvaise nouvelle…



Cluedo à Aryon, meurtre au chandelier !  Bousso10

HRP:
 
Contenu sponsorisé


NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum