Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


[Quête] - Nouvelle Espèce

Maître du jeu
MESSAGES : 643
CRISTAUX : 4364
En ligne
Maître du jeu
Compte PNJ
Mar 24 Sep - 20:00

Nouvelle espèce
Recherches


récompense200 cristaux+/- selon les informations
Participants2-3 aventuriers
Suite à une attaque sur une auberge de campagne, des rapports de la Garde et des civils mentionnent une nouvelle créature inconnue au bestiaire! Surnommée temporairement "La Furie Rouge", cette créature bipède et ailée aux longues griffes carmines et à la peau couleur de sang errerait librement dans la Grande Forêt. Percez ce mystère!


+ Objectif : Trouver des informations sur "La Furie Rouge"
+ Informations supplémentaires :

Nom de l'étape de la quête

Il y a trois semaines, une auberge de campagne isolée en plein milieu de la Grande Forêt a été prise pour cible par une créature jusqu’alors inconnue. Seule auberge à des kilomètres à la ronde pour accueillir les voyageurs pour la nuit, la Garde a pris le problème au sérieux et à mener l’enquête. Les témoignages et l’enquête laisse entrevoir les contours d’une créature ailées couleur de sang. Les traces relevées semble indiquer que l’animal est dotés de griffes de grandes dimensions.

Préparez-vous à partir pour mener l’enquête en pleine nature. Nature remplie de danger… Rendez-vous à l’auberge attaqué située à mi-chemin entre l’Arbre Sacré et le Village Perché.

PROCHAINE APPARITION MDJ : A votre arrivée sur les lieux de l’attaque

Formalités de la quête


Votre MDJ : @Aube Grassim
Vous pouvez me contacter par MP sur mon compte principale ou via le discord #quête pour toute question ou demande d'intervention.

PARTICIPANTS
@Fane Adekin - Aventurier (polyvalent) - Pack 2
@Vrenn Indrani - Aventurier (Examinateur) - Pack 2

ORGANISATION DE LA QUÊTE
Le maître du jeu vous donnera les instructions au fur et à mesure du déroulement de la quête et vous devrez répondre au RP en suivant ces instructions (l'ordre est libre sauf indication contraire) Une fois l'objectif proposé par le MDJ atteint, il refera une nouvelle apparition pour vous donner la suite de la quête et ainsi de suite.
• Lorsque vous avez atteint l'objectif fixé par le MDJ, n'hésitez pas à PING votre MDJ sur le discord ou par MP
• N'hésitez pas à relire les explications des quêtes (WWW)


PACK ET INVENTAIRE
Dès votre premier message, on vous demande de noter HRP sous spoiler votre inventaire : tous les objets avec lesquels vous partez. En cours de quêtes, vous ne pourrez pas faire apparaître des objets avec lesquels vous ne vous êtes pas équipé dès le début.
Le MDJ se réserve le droit d'ajuster le type de pack en fonction des objets que vous emportez.

Pack 4 : Fane - Vrenn


Sur ce, BONNE QUÊTE !
Fane Adekin
MESSAGES : 54
CRISTAUX : 487
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Fane Adekin
Aventurier
Lun 30 Sep - 1:09

  La furie rouge. Une soit-disante créature inconnue qui aurait attaqué une auberge perdue au milieu de nulle part. L’annonce se voulait peu rassurante, la guilde exigeait même que cette mission soit gérée à plusieurs, au plus grand dam de Fane. Pourtant, il n’y avait pas de raison de s’inquiéter. Soit il s’agissait effectivement d’une nouvelle espèce, mais pour qu’on ne l’ait jamais croisée jusqu’à maintenant c’est qu’elle ne doit pas être bien grosse. Soit il s’agissait d’un humain, et dans ce cas là c’était encore moins problématique. Franchement, partir à plusieurs était une énième surréaction de la guilde.

  Mais bref, s’il n’avait pas accepté ils ne l’auraient jamais lâché. Donc le rendez-vous avait été fixé dans un petit village à plusieurs kilomètres du lieu du drame, du côté du village perché, afin d’éviter au maximum les possibles mauvaises rencontres. Franchement quelle plaie pour Fane qui s’était déjà tapé plusieurs jours de trajet jusqu’ici et qui devait en plus attendre son compagnon, un certain Vrenn, totalement inconnu. Au final, on profitait de cette pseudo sécurité pour lui refiler les nouveaux sur les bras…

  Mais passons. Le rendez-vous était fixé à la porte de la ville au petit matin et il y était, ponctuel. Il avait passé la nuit au village, étant arrivé en fin de journée dernière et avait eu le temps de préparer quelques vivres pour le chemin, ce qui était un minimum pour n’importe quelle quête. La faim et la soif devait bien être l’une des rares choses où les humains étaient tous égaux. L’aventurier se serait attendu à croiser son compagnon la veille à l’auberge du village mais de mémoire, cet individu n’y était pas. S’il arrivait ce matin, il ne lui laisserait pour sûr pas de temps de repos avant de partir, surtout qu’ils allaient devoir y aller à pied. S’ils croisaient cette bête, une monture en pleine forêt serait pour sûr un désavantage conséquent, et ce serait stupide de prendre un risque inutile juste pour s’économiser quelques heures de marche.

Inventaire:
 
Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Lun 30 Sep - 17:16


Ce qui est bien avec le taf d’examinateur de la Guilde, c’est vraiment l’opportunité de voyager. J’crois bien que mon daron s’est jamais éloigné de plus d’une demi-journée de marche de la Capitale de toute sa vie. Du coup, les histoires de ma mère, qui elle passait sa vie par monts et par vaux, ont toujours eu un côté fascinant. Tous ces endroits lointains, les petites coutumes qui peuvent différer de chez nous…

Evidemment, j’me suis vite rendu compte que les gens étaient aussi cons partout, mais juste différemment. J’suppose que ça a un petit goût exotique.

Régulièrement, donc j’prends des missions qui m’amènent à voyager. Là, j’en ai pris une qu’on m’a plus ou moins refilé. Un gars qu’aimait pas ma gueule, et qu’aurait fait exprès de pas me reconnaître s’il avait pu, juste pour prétexter que j’bossais pas assez et qu’il était temps que j’me sorte un peu les doigts de l’endroit où la lumière ne brille pas. Bon, certes, ça fait un moment que j’me laisse p’tet un peu aller, mais j’suis vachement occupé. Si, si.

Il m’a pas cru.

Du coup, j’dois aller regarder une bestiole rouge dans les bois. Franchement, c’est pas hyper crédible, y’a pas de bêtes rouges dans les forêts. Ça sent la fausse mission déposée par des petits plaisantins à dix kilomètres. Les gens ont pas idée du nombre de missions comme ça qu’on doit se coltiner, nous, les examinateurs. Tout pour créer un peu de notoriété, une saloperie à visiter, une nouvelle légende locale pour attirer le chaland ou plus prosaïquement chercher des excuses. Une auberge détruite ? Un nouveau monstre terrifiant quand le gars a juste foutu le feu par accident. Ce sera une affaire rondement menée.

Cette mission était bizarre, quand même. On m’avait collé avec un type dont le dossier m’est passé entre les mains. Le genre de cas à problèmes. J’vais en profiter pour l’évaluer, j’pense. Pour ça, rien de tel qu’un peu d’observation préalable. J’suis arrivé en milieu de journée, et j’ai fait un p’tit tour dans le coin avant d’aller m’abreuver à l’auberge du patelin. L’est arrivé tard, le genre balaise et menaçant, le genre que j’affronte pas de face si j’peux l’éviter, quoi.

Le lendemain, levé aux aurores, pleine forme. J’suis parti repérer un peu le chemin, puis j’suis revenu au lieu de rendez-vous avec seulement une heure de retard. J’ai déjà la poussière du chemin collée au bas du pantalon. Sûr qu’il me reconnaît pas, ça s’voit à son visage. Alors que j’étais assis à, quoi ? P’tet quatre mètres de lui hier soir. Faut dire qu’on n’a pas échangé un mot, ça aide pas. En vrai, il est venu pour rien, cette mission, c’est du vent de rumeurs.

Spoiler:
 
Fane Adekin
MESSAGES : 54
CRISTAUX : 487
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Fane Adekin
Aventurier
Lun 7 Oct - 1:11

  Un type se pointa après environ une heure de poireautage de la part de Fane. Ça commençait bien, non seulement il devait se tirer un boulet, mais en plus il était pas foutu d’être là à l’heure. Bon, il faudra pas qu’il se plaigne s’il doit se retrouver à marcher dans le noir. De toute façon, soit il suit, soit il reste seul derrière et bonne chance à lui. Cela dit, il lui laissait au moins une chance d’être docile, il n’allait pas l’agresser directement non plus. Il s’approcha donc, levant une main nonchalamment en sa direction pour le saluer, avec un faux sourire amical sur le visage.

  "Tiens salut … euh … machin, déjà réveillé ? C’est quoi ton petit nom déjà ?"

  On n’allait pas se le cacher, c’était tout de même mieux d’avoir un nom à poser sur sa tête que de l’appeler "machin" ou encore "truc" pendant toute la mission. Bon après ce n’était qu’un détail, et la mission justement il fallait y venir, on n'allait pas y passer la semaine.

  "Bon allez viens on y va, c’est par là."

  Sans plus attendre, il prit la route vers leur destination. Cette mission allait être réglée vite fait bien fait. Déjà que seul ça n’avait pas l’air d’être un énorme soucis, alors à deux… Cela dit, son partenaire du moment n’avait pas l’air d’être le plus grand des combattants, mais peut-être que son pouvoir rattrapait le tout. Dans le pire des cas il pourra bien servir d’appât ou de bouclier, surtout s’il se révèle être pénible.

  "T’as prévu quelque chose pour cette bestiole ou tu y vas les mains dans les poches ?"

  Quitte à se taper un bon moment de marche, autant essayer de faire passer le temps. Et plus il en saurait sur cet allié, mieux il pourrait réagir s’ils tombent face à face avec. Surtout que rien ne disait ce qu’ils devaient faire de cette "furie rouge" s’ils la trouvaient. La ramener ? Juste trouver des informations ? La capturer, l’attacher et lui retirer son masque devant la foule ? Ça ne faisait que renforcer l’idée que la guilde n’accordait pas une grande importance à cette quête. Mais bon, la récompense était loin d’être dégueulasse donc bon… Et puis il y aurait sûrement moyen d’exagérer un petit peu sur le récit de cette rencontre. Enfin pour l’instant, il fallait surtout la trouver...
Inventaire:
 
Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Lun 7 Oct - 12:57


Finalement, le gars est plutôt sympa, j’ai l’impression. Va être temps de lui sortir mon meilleur jeu, surtout qu’il a pas l’air trop vexé que j’me sois pointé salement à la bourre. Contre mauvaise fortune, bon cœur, et les collaborations de la Guilde, c’est souvent quitte ou double. J’ai déjà dû enquêter sur un aventurier qui avait possiblement laissé clamser son collègue, mais rien pu prouver. Le type avait une forme de mauvaise réputation après ça, véridique.

« Vrenn Indrani, ‘chanté. Et toi ? »

En tout cas, tant que la Furie Rose est un truc menaçant, j’pense que j’peux compter sur lui, ç’a l’air d’être son rayon. Tant mieux, parce que si c’est pas intimider un connard qui se déguise la nuit ou quelqu’un à suriner dans une ruelle sombre, j’crois que je serai moins dans mon rayon.

« J’suis examinateur pour la Guilde, d’habitude j’interviens sur le terrain en amont ou en aval des missions. Mais parfois, j’remets les mains dans le bouzin, en souvenir du bon vieux temps. »

Ou quand j’ai pas le choix et que mon chef se rappelle que ma tronche lui revient pas. Heureusement, ça arrive pas bien souvent.

« Pour la bestiole, faut déjà vérifier que c’en est une, hein. En matos, j’ai de quoi écrire un rapport, et des affaires pour survivre à la dure dans la forêt le temps qu’il faudra. T’as pris des trucs particuliers, toi ? Des pièges ou quoi ? »

J’avoue que j’viens bien de la Capitale, alors si faut regarder les branchages cassés et sentir le caca des cerfs pour savoir dans quelle direction aller, j’aime autant dire que j’suis pas arrivé.

« T’as p’tet un pouvoir qui te permet de traquer les bêtes sauvages ou de les éliminer rapidement ? »

Tant que j’y pense, d’ailleurs, alors qu’on s’enfonce sous la frondaison des arbres. C’est que l’auberge, on va pas y arriver juste en glandant au bord du chemin. On marche d’un bon pas. J’ai toujours été bon pour marcher, bien meilleur qu’avec les animaux. On devrait pas tarder à y arriver, même. Pendant qu’on avance, j’sors un petit morceau de parchemin et ma plume, pour gribouiller sur un petit bout.

« Bon, j’te préviens juste comme ça, y’a des chances que tu m’oublies vite. C’est mon pouvoir, tu vois. Enfin, pouvoir… Le mieux, ça serait que tu gardes ce p’tit papier avec toi, des fois que. C’est plus sûr. »

J’lui tends le papier avec écrit dessus « Vrenn, partenaire ». J’lui donnerai celui où on est ami plus tard, si le contact se passe bien, mais ça a l’air plutôt cool en ce moment.

« En tout cas, c’est sympa de bosser avec un aventurier sympa et souriant. Ça change un peu des types qui se la jouent un peu sombre et torturé, tu sais. Toujours l’impression qu’ils ou elles en font trop, qu’ils se croient dans un genre de pièce de théâtre ou de bouquin. Alors que la vie, c’est aussi les promenades, les voyages, et rencontrer des gens, finalement. »

Sourire en coin.

« Tu verras quand t’auras mon âge, héhé. »

Et ma méfiance des gens en général. Mais établir un bon contact, c’est important, au début. Puis on sait jamais, j’aurai ptet besoin qu’il me sauve la vie.

Mais voilà qu’on arrive sur le lieu du boulot, et qu’il va être temps de taper la discut’ avec le proprio. C’est qu’il doit en avoir, des choses à nous raconter, et dans lesquelles trouver les failles.
Maître du jeu
MESSAGES : 643
CRISTAUX : 4364
En ligne
Maître du jeu
Compte PNJ
Lun 7 Oct - 23:38

Nouvelle espèce
Exploration / Recherche

Les deux aventuriers se retrouvent dans une auberge située sur le chemin conduisant à l’Auberge ayant été attaquée par ce que l’on surnomme déjà la “Furie Rouge”. Essayant de faire connaissance tout en se lançant des fions, ils prennent la direction du lieu de la première apparition de la créature inconnue dont il doivent retrouver la trace.

Découverte du champ de ruine


Abandonnée depuis l’attaque de la Furie, l’auberge apparaît au travers des arbres. Au premier coup d’oeil, le mur que vous pouvez voir semble intact mais lorsque vous tournez autour du bâtiment en bois, vous constatez que les murs ont été éventré en plusieurs endroits. En de nombreux endroits, des griffures parsèment les murs. Si vous les étudiez dans le détail, peut-être vous rendrez-vous compte que les griffures semblent étrangement correspondre à la position des doigts d’une main humaine.

Même si la Garde a déjà fait le tour du propriétaire, vous pourriez être tenté de pénétrer dans le bâtiment. A l’intérieur, tout le mobilier est en pièce et d’innombrables traces rougeâtres sont visibles sur le sol, les murs et les débris.

Uniquement si vous pénétrez dans le bâtiment, vous lancerez un dés chacun :

Dés 6 faces
1-3-5 : vous ne trouvez rien d’intéressant
2 : vous trouvez ce qui ressemble à un bout de tissu rouge.
4 : Vous trouvez une mèche de cheveux roses pâles
6 : event (considérez le cas 1-3-5 dans votre réponse) - Avertissez votre MJ pour intervention avant que votre partenaire ne réponde.

Vous pouvez chercher pendant plusieurs tours si vous le souhaitez.


PROCHAINE APPARITION MDJ : Lorsque vous aurez décider que vous avez fini de fouiller l’auberge en ruine ou si vous obtenez un 6
Fane Adekin
MESSAGES : 54
CRISTAUX : 487
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Fane Adekin
Aventurier
Mar 15 Oct - 1:58

  "Moi c’est Fane."

  Pas besoin de s’ennuyer avec les noms complets et tout le tintouin. Pas comme s’il comptait s’en faire un ami non plus, il ne fallait pas rêver. Il le supportait juste pour la mission, tout au plus, et à condition qu’il ne mette pas un point d’honneur à l’ennuyer. Cela dit pour ce dernier point ça semblait mal barré puisque môsieur était examinateur pour la guilde. Qu’il vienne examiner tiens... Simple coup de malchance ou un petit malin qui avait essayé de le dénoncer ? Raison de plus pour jouer les faux-culs notoires avec lui pour l’apprendre. A première vue il disait être là simplement par sorte de nostalgie, mais s’il y avait suspicion sur sa tête, il n’allait évidemment pas lui balancer tout sec dans la tête.

  "J’ai ma tête et mes bras, ça suffira bien pour ce qu’on a à faire, non ? Et pour mon pouvoir on verra bien si l’occasion se présente."

  Ah voilà ça commençait. Encore un type qui voulait tout savoir. Est-ce qu’il lui demandait son poids, son âge ou la taille de son engin ? Non, alors il pourrait avoir la décence de ne pas l'assommer de question de son côté. Surtout que ses craintes semblaient se confirmer au fur et à mesure qu’il parlait : avec ses plumes il risquait fortement de ne pas être l'allié le plus utile. Bon, il pouvait toujours servir de steak si la bestiole se montrait plus énervée que prévu, c’était toujours ça de pris.

  En parlant de plume, voilà qu’il commençait déjà en écrivant son nom sur un bout de papier. Son pouvoir ? Décidément très utile si ce type a un pouvoir qui leur met un handicap… Avec des alliés pareils, c’était à se demander si on avait réellement besoin d’ennemis. Dans les histoires, il y avait souvent ce petit personnage insupportable mais pas méchant qui suivait le héros jusqu’à le pousser à bout, et c’est exactement ce que Fane ressentait à ce moment précis. Il devrait songer à une magie permettant de le rendre partiellement sourd, un objet magique avec ces propriétés devrait bien se trouver quelque part, c’était d’utilité publique après tout.

  "C’est vrai que la vie c’est des promenades, mais les rencontres ça pourrait aussi être la mort si tu continues à faire du bruit pour attirer la grosse bestiole qu’on nous promet. Tu veux tenter ta chance, ça peut être marrant."

  Bon peut-être que ça suffirait à lui faire fermer son clapet. Après tout s’il n’était effectivement pas taillé pour le combat, peut-être que ça lui mettrait suffisamment la pression pour qu’il arrête de jacter à tout va et pour ne rien dire. Mais heureusement pour tout le monde, ils arrivèrent bientôt à cette auberge abandonnée. Bon au moins la mission n’était pas un canular, il s’était bien passé quelque chose ici quand on commençait à inspecter le bâtiment de l’extérieur. Il manquait des pans de mur entier, et ce qui restait était dans un bien piètre état.

  "Bon ça donne envie tout ça. Tiens si tu veux tu peux peut-être faire des croquis du lieu, t’as l’air plutôt doué avec ta plume. Je vais voir si rien n’a été oublié. Si un truc arrive hésite pas à crier, mais si tu le fais pour rien tu pourrais vraiment attirer un truc donc évite les fausses alertes ahah."

  Ce stratagème finement improvisé avait pour seul but non pas l’efficacité, mais plutôt d’optimiser la distance les séparant tous les deux. Autant il n’avait pas réellement le choix de se le coltiner sur le trajet, alors si au moins sur place il pouvait être un minimum tranquille, ce serait parfait. Il pénétra alors dans l’auberge, du moins ce qu’il en restait, en faisant attention où il posait les pieds. A première vue, il n’y avait pas grand chose à trouver. Au moins, on savait qu’une des personnes présentes à ce moment là était capable de faire ces trous conséquents dans les murs, ce qui n’était pas rien. Il était même raisonnable de penser qu’il s’agissait de la bête en question, sinon l’info contraire aurait très certainement été donnée. Les traces de griffe plus qu’évidentes ne laissaient aucun doute sur la présence d’une bestiole. Après, est-ce que tout avait été exagéré par l’alcool ? C’était bien possible, même largement probable.

  Alors qu’il allait sortir plus ou moins bredouille, il vit à ses pieds ce qu’il avait auparavant pris pour une tâche de sang. En y regardant de plus près, ça ressemblait plutôt être un bout de tissu d’une couleur rougeâtre. Un vêtement ? C’était bien possible. Celui d’une des victimes présentes à ce moment là ? Tout autant. Mais ça en soi, ce serait à la garde d’en identifier le propriétaire. On lui avait demandé de mener l’enquête, pas de la résoudre après tout. Il tira donc sur ce morceau coincé sous un morceau de bois pour le ramasser. Le tenir dans la main lui fit penser à ce bout de papier qu’il avait sur lui. Le reprenant de sa poche, il pouvait lire un nom, suivit de la mention de partenaire. C’est vrai qu’il avait un partenaire, à force de se perdre dans des recherches il l’aurait presque oublié. Vrenn donc, il était où ce type ?

  "Vrenn ? J’ai trouvé un truc."

  Quitte à avoir un partenaire, autant lui refiler ce genre de trucs. Fane était aventurier, pas déménageur ou concierge.

Lancer de dé:
 
Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Lun 21 Oct - 15:52


Putain, le gars est un putain de casse-couilles. J’sens que s’il continue à me chier dans les bottes, j’vais avoir la tentation d’être vachement moins sympathique. En plus, il fait partie de cette frange fangeuse qui veut maintenir le mystère sur son pouvoir, sûrement parce que ça lui donne l’air classe dans sa tête, un peu sombre et torturé. A tous les coups, c’est faire pousser les marguerites ou une daube du genre. Plus les types en font, plus il s’avère généralement que c’est de la merde. C’est sûr que c’est plus dur de draguer si ton pouvoir, c’est de péter par les oreilles.

Fane me propose de faire un croquis des lieux. Manque de bol, ma spécialité, c’est écrire des rapports, et vachement moins de faire des dessins. J’devrais essayer de faire ça pour mes chefs, ça les ferait p’tet sourire davantage, si je leur dessinais une petite bande-dessinée au lieu d’un roman inintéressant sur une mission qui l’était tout autant, pour savoir si le client est solvable et si l’assurance doit couvrir les dégâts causés par les pointures que la Guilde a envoyé. Sans vouloir gâcher la surprise, la réponse est généralement non.

J’soupire, et j’examine le terrain. Tout autour, pas grand-chose à voir. C’est salement abîmé, quoi. Soit les gars s’y sont mis à plusieurs pour tout détruire, soit y’a un truc hargneux qu’est passé dans le coin. J’élimine toujours pas la première hypothèse, ça fait trop de fois que j’ai vu ça arriver. Mais vrai que y’a possiblement une saloperie qui traîne. J’arrête donc de me promener comme en voyage scolaire, et j’mate sérieusement autour de moi.

Maintenant que j’en prends conscience, la forêt a l’air vachement plus menaçante. J’m’assure que mes couteaux sont à portée, et mes jambes aussi. Au pire, j’irai m’abriter dans les ruines du bâtiment. Les murs ont pris cher, mais ils tiennent encore un peu debout. Y’a d’ailleurs des marques de griffes, p’tet un genre d’ours ou quoi. Mais d’habitude, leurs griffes s’enfoncent pas comme ça dans la pierre, à ma connaissance. Ça doit pouvoir se faire au burin, cela dit. Ne pas perdre son esprit critique.

J’ratisse la zone autour, les mains dans les poches. Les arbres alentours ne semblent rien receler de particulier, tout comme le sol autour des ruines. Le coin devait servir à faire des fêtes, des danses, des barbecue, ou stocker les charrettes et bêtes de somme de ceux qui venaient se reposer dans ce coin perdu. J’suppose, en tout cas. Puis j’me rends compte qu’on est arrivé par le seul côté pas totalement détruit de l’auberge. A travers ce qui reste des murs, j’vois mon binôme du moment, puis j’entends sa voix.

Bon, on dirait que ça commence enfin.

Quand j’arrive dans ce qui reste difficilement un intérieur, il m’pointe un gros bout de bois qui bloque un machin rouge. Bon, il a peur des échardes, ou de se salir les mains, Fanounet ? Mais comme j’suis foncièrement quelqu’un de gentil, j’rends service, j’me penche en avant et j’espère ne pas me bloquer le dos. Ça serait salement humiliant.

Avec un grognement d’effort, j’écarte la poutre. Et je jure (‘’Putain d’sa mère la pute borgne’’) quand j’me rends compte que j’ai une écharde de la taille d’un clou plantée dans l’annulaire. On dirait qu’il a eu le nez creux, l’autre. J’la retire avec une exhalation excédée puis j’me penche sur notre trouvaille. Ouais, notre, j’ai fait au moins la moitié du boulot.

« Ouais ben… C’est un bout de tissu rouge, quoi. Ça pourrait être le foulard de la femme de l’aubergiste, ou bien un morceau de son caleçon, pour ce qu’on en sait, que j’lâche. »

Après, y’a une thématique, on nous demande de chercher la Furie Rouge, pas la Furie Vert Iano. J’repose ce qui sert d’indice jusqu’à présent au sol, et j’me mets moi aussi à faire le tour du propriétaire. Vrai que pour ce dernier, suffirait de poser les trucs qui alimentent son histoire dans le coin que ça passerait comme papa dans maman.

Je furète un peu partout, j’trouve des restes de vaisselle, de meubles, des saloperies qui traînent à droite à gauche. Mais au-delà de ça, pas grand-chose d’intéressant, de constructif, de rigolo. A croire que les gardes ont fait leur boulot quand ils ont rien ramassé.

Putain.

Lancer de dé:
 
Fane Adekin
MESSAGES : 54
CRISTAUX : 487
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Fane Adekin
Aventurier
Mar 29 Oct - 13:55

  Eh mais c’est qu’il pouvait être utile finalement ce type ! Bon après qu’il soit une petite nature, c’était pas son problème. S’il était du genre à traîner dans des bureaux et sortir une fois par an pour son minimum syndical, tant pis pour lui il allait pas jouer les planqués sur cette mission, Fane s’en assurerait. Enfin cela dit pour l’auberge, il y avait vraiment plus l’air d’y avoir grand chose à y faire. A part ce morceau de tissu qui semblait un peu sortir du lot, même s’il était sûrement inintéressant, le reste ne semblait qu’être des ruines, tout ce qu’il y a de plus classique.

  "Bon, je suis pas sûr qu’il y ait grand chose de plus à en tirer. Franchement s’ils sont intervenus il auraient pu voir que c’était vide, pas besoin de me faire perdre plusieurs jours pour bouger trois cailloux."

  Classique de la garde ça : on vérifie rien et on envoie le sale boulot à la guilde, quitte à ce que ça leur prenne dix fois plus de temps. Et après ils te sortent des excuses du genre "Oui mais c’est pas notre travail". Le pire dans tout ça, c’est que forcément si c’est la garde qui refile la mission à la guilde, ils leurs font confiance et vérifient pas plus que ça. Bon au moins c’est bien payé le voyage, toujours ça de pris.

  Fane prit tout de même la peine de retourner quelques débris du bout du pied, traînant au milieu du lieu sinistré. Malheureusement, rien de plus pour sa part. Certaines mauvaise langues diraient qu’il n’y mettait pas spécialement du sien mais bon, il n’allait quand même pas se mettre à quatre pattes à chercher sous les meubles. Cette mission lui promettait une bestiole dangereuse à remettre en place, pas une mission ménage. Non, pour ça à tout moment il pouvait se trouver quelqu’un, et gratuitement en plus.

  "Bon t’as trouvé quelque chose d’intéressant toi ? Non parce que sinon mission terminée, basta merci de rien."

  D’un côté, Fane espérait qu’un signe se montre. Un cri, un mouvement, quelque chose qui vienne un peu sauver l’ennui de cette mission. Mais si rien de cela n’arrivait, eh bien ce ne serait pas de sa faute s’il empochait un bon montant de cristaux contre un pauvre tissu rouge, la paye c’est la paye, c’est sacré.

Lancer de dé:
 
Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Mer 30 Oct - 11:25


J’avoue que la garde s’est pas foulée un neurone, là. Si le tissu rouge était déjà là, ils ont p’tet pas cherché très fort, et s’il l’était pas, quelqu’un a pu venir le mettre après coup. Ou alors c’est le criminel qui revient sur les lieux de son forfait, et… Et rien du tout, putain, on est là à retourner les ruines d’une taverne merdique pour retrouver une bestiole qu’existe probablement pas. Enfin, c’est ce que je dirais si y’avait pas les gros coups de griffes dans les murs, mais en l’état, ça vaut p’tet le coup de garder un brin d’ouverture d’esprit.

N’empêche, pourquoi on m’envoie dans la nature ? Genre, c’est évident que c’est pas mon rayon. Moi, mon truc, c’est l’humain, les échanges chaleureux avec mes semblables, s’envoyer des piques verbales ou au besoin dans les côtes, bref, tout ce qui rend notre espèce adorable en tant que telle.

J’me remets à chercher avec davantage d’énergie. Maintenant que Fanounet a trouvé quelque chose à l’intérieur, j’vais p’tet avoir ma chance aussi. Donc j’regarde là où j’suis quasiment sûr que lui aura eu la flemme : j’soulève des décombres, j’écarte des restes de meubles, je triture des déchets. Et à part les mains sales, j’ai rien à en tirer.

« C’est sûr que les gardes ont dû mentir pour se débarrasser de l’aubergiste, ou une connerie du genre, que j’peste. »

Mais il ne sera pas dit que j’salope le boulot.

Dix minutes plus tard, une fois que toute ma bien faible bonne volonté est épuisée, j’entends la suggestion de Fane.

« Nan, j’ai trouvé que tchi. J’ai envie de dire, les preuves ne sont pas concluantes, rien n’indique la présence ou même l’existence de la Furie Vert Iano à part un bout de tissu qui pourrait appartenir à n’importe qui. En plus, les animaux, ça porte pas de vêtements, à ma connaissance, donc la thèse de la bestiole en prend encore un coup. »

Ouais, c’est vrai, ça, raison de moins qu’une saloperie soit descendue de la frontière ou de j’sais pas où, en vérité.

« Allez, on colle dans les fausses alertes, possibilité d’arnaque à l’assurance ? Faudrait p’tet aller interroger les gardes ou l’aubergiste ou quoi, histoire de finir en disant qu’on a bien bossé… »

Les chefs, ça cherche toujours la p’tite bête alors que ça t’envoie chasser les grosses pendant qu’eux sont tranquillement dans leur fauteuil, donc faut bien blinder le rapport. Sinon, ils seraient foutus de nous dire d’y retourner. Et, franchement, j’ai autre chose à foutre. Je sais pas encore quoi, mais j’trouverai.

Lancer de dé:
 
Maître du jeu
MESSAGES : 643
CRISTAUX : 4364
En ligne
Maître du jeu
Compte PNJ
Jeu 31 Oct - 8:08

Nouvelle espèce
Exploration / Recherche

Vous fouillez plus ou moins minutieusement l’auberge à moitié détruite par le Furie Rouge. Vous trouvez un morceau de tissu rouge au milieu des gravats.

Découverte du champ de ruine


Votre fouille ne se révèle que peu fructueuse… Uniquement un bout de tissu rouge certainement laissé là par un Garde ayant considéré qu’il s’agissait d’un bout de vêtement d’une personne présente au moment de l’attaque ou même encore avant.

Alors que vous vous préparez à rentrer pensant avoir réussi à élucider le mystère de la Furie Rouge, un hurlement retentit dans la forêt. Difficile de dire d’où ce cri humain vient mais cela semble provenir de l’ouest. Est-ce que cela à un lien avec votre affaire ? Impossible à dire.

Que faites-vous ?

Note : vous avez la possibilité de rentrer et ignorer le hurlement. Le choix vous est laissé.

PROCHAINE APPARITION MDJ : Après une réponse de chacun
Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Dim 3 Nov - 11:16


Alors que cette mission de merde avec ce coéquipier moyennement sympathique –un vrai trou du cul, en réalité- va enfin s’arrêter sur un succès retentissant grâce auquel j’vais rentrer chez moi, boire un godet et bidonner un rapport du tonnerre, on entend un hurlement dans la forêt. Franchement, y’a pleins de raisons pour lesquelles des humains hurleraient dans une forêt, hein ?

Ça peut être une nana avec son copain, et ils passent du bon temps. Ça peut être une nana avec son copain, et il essaie de la buter. Ou de la famille, ou des enfants qui jouent, ou des gens qui chassent des monstres, ou des monstres qui chassent des gens. Ou une furie grise, nouvelle espèce inconnue au bataillon, qui décide qu’après l’auberge, c’est l’heure du prochain casse-dalle.

Ouais, bon, j’sais qu’il va falloir que j’y aille, au moins aller voir et m’assurer que c’est rien de grave. Humainement, c’est la chose à faire, être sûr que mes petits congénères plus loin dans cette direction… le sud ? ou l’ouest, peut-être, ne risquent rien de grave.

Nan, la vraie question, c’est est-ce que Fanounet le fragile va décider de lambiner ou de rentrer chez lui au lieu de s’en occuper. Si oui, j’le défonce dans mon rapport spécial Examinateur. Et il va en avoir, des missions de récurage de fosses septiques, ça lui passera l’envie de faire de la merde.

« Hé, Fane, tu veux qu’on aille voir ? »

La formulation l’encourage un peu à y aller, mais laisse assez de possibilités. Puis, buté comme il est, il serait foutu de dire non juste pour m’emmerder. Et j’ai vraiment pas envie d’y aller tout seul, pour le coup, va savoir pourquoi. Si, encore, j’avais un pouvoir style ‘’Tue instantanément toute créature non-humaine agressive’’, j’aurais la confiance, mais en l’état, à part me faire oublier en me cachant en haut d’un arbre…

Machinalement, j’vérifie mes sacs sans fonds, leur contenu, et les couteaux que j’ai arrivé un peu partout, à ma ceinture, dans mes manches. Bon, si ça fait six mètres de haut, par contre, une lame de dix ou vingt centimètres m’aidera pas des masses, par contre… Ils utilisent quoi, les chasseurs, des lances et des flèches ? J’devrais me renseigner, à l’occasion.
Fane Adekin
MESSAGES : 54
CRISTAUX : 487
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Fane Adekin
Aventurier
Jeu 7 Nov - 0:47

  Rien non plus chez l’autre. Il s’était pas foulé il faut dire. Fane avait connu des aventuriers plus efficaces que ce Vrenn. En même temps, s’il n’avait pas ce petit air de clodo, on pourrait le confondre avec un noble à ses manières. Mais bon, de toute façon c’était terminé, il y avait plus qu’à se le coltiner sur le chemin du retour pour pas qu’il se fasse bouffer par la première bestiole qui passe… La route allait être longue à nouveau.

  Bon au moins, note positive, il avait pas l’air de vouloir rester à tout prix faire de la figuration pour rien. Comme ça il restera peut-être un bout de journée pas perdu. Ah ben non finalement, il voulait retrouver l’aubergiste. Il savait où il était au moins ? A moins de le retrouver sous les décombres, mais bon pas de bol ça vient d’être fouillé. Mais une petite étoile semblait briller métaphoriquement au dessus de la tête de Fane. Un cri, non ,un hurlement même se fit entendre dans la forêt. Difficile de dire de quoi il retournait, mais ça semblait bien être un cri humain. L’aventurier avait rarement été aussi content d’entendre une personne gueuler. Ce doux son, c’était sa salvation. Ça pouvait provenir de la plus grosse séance de torture de l’histoire du royaume qu’il s’en fichait bien, tout ce qui comptait c’était de briser cet ennui qui s’était installé sans aucune gêne. Aussi, quand ce cher Vrenn lui proposa d’y aller, il sauta bien entendu directement sur l’occasion, de toute façon la décision était déjà prise avant ça.

  "Allez go !"

  Il prit directement les devants, remotivé et bien décidé à aller frapper quelqu’un ou quelque chose. S’il y avait une menace, il suffisait de taper dessus, et si c’était juste un dégénéré qui gueulait pour rien, bah il serait toujours temps de lui faire regretter. C’est le pas décidé et en craquant ses mains qu’il s’avançait vers la direction perçue du cri, grosso modo vers l’ouest. Avec un peu de chance il y aura des répliques pour aider à le localiser, et vraiment avec beaucoup de chance, mais là ce serait la cerise sur le gâteau, ça aurait un lien avec cette foutue furie rouge, mais bon, la probabilité qu’elle soit encore dans le coin avec plusieurs jours est faible, à moins que ça ait établi un nid pas loin…

  "Fait gaffe à pas te faire mal aux mains en tout cas, ce serait dommage que t’arrives plus à écrire."

  Ouais, s’il pouvait au moins servir à écrire un bon rapport, il allait pas dire non. Après, s’il se rendait utile en tant que bouclier si besoin, il pourrait peut-être lui accorder ça.

résumé:
 
Maître du jeu
MESSAGES : 643
CRISTAUX : 4364
En ligne
Maître du jeu
Compte PNJ
Jeu 7 Nov - 8:18

Nouvelle espèce
Exploration / Recherche

Après une concertation minimale, vous décidez de suivre votre code d’honneur et d’aller vérifier que ce cri n’est pas le témoin d’un grave problème.

Découverte du champ de ruine


Prenant la direction de l’ouest, d’où semble provenir le hurlement, vous pénétrez dans la forêt. Après le hurlement, un cri d’agonie se répand à son tour. Plus long mais moins fort, il vous permet de mieux vous diriger. Quel que soit la situation, il est clair que cela est mauvais, vous devriez pressé le pas.

Le joueur qui répond doit lancer un dés OUI/NON, n’oubliez pas d’indiquer le résultat en spoiler en fin de post.

PROCHAINE APPARITION MDJ : Après une réponse de l’un de vous

Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Dim 10 Nov - 12:40

Au moins, contrairement à ce qu’on aurait pu croire, Fanounet est de bonne volonté. Certes, c’est un p’tit con, mais au moins, il fait pas trop branleur. Il a trouvé un bout de tissu inutile, après tout, et a peur de se salir les pognes, mais il hésite pas au moment d’aller voir si le potentiel tas de cadavres qu’on va trouver plus loin est bien imputable à la Furie Fuchsia.

On marche un tout p’tit peu, et cette fois, c’est un autre cri. Ceux-là, j’les connais bien, c’est quelqu’un qu’est en train de clamser. Ça se sent dans le souffle. Et sacré souffle, pour qu’on arrive à l’entendre. La forêt déforme un peu les sons, c’est sûr, mais j’crois bien qu’on est parti dans la bonne direction, encore qu’on n’arrivera probablement pas à temps.

« T’inquiète, j’nous ferai un rapport du tonnerre, t’auras sûrement une augmentation. »

La blague, c’est qu’il est pas payé au salaire, juste à la mission.

« Mais j’note que tu t’inquiète de mon bien-être, j’suis touché. Vraiment. »

Puis j’me mets à trotter avec davantage de vigueur pour essayer de trouver ce qui nous attend plus loin. D’un mouvement entraîné du poignet, une de mes plus longues lames apparaît dans ma main droite, tandis que l’autre reste libre pour écarter les branches et fourrés qui pourraient se dresser en travers de mon chemin. J’ai quelques couteaux de lancer, aussi, des fois que, ça m’sera utile, j’pense.

Spoiler:
 
Maître du jeu
MESSAGES : 643
CRISTAUX : 4364
En ligne
Maître du jeu
Compte PNJ
Dim 10 Nov - 19:43

Nouvelle espèce
Exploration / Recherche

Avançant à travers la forêt, vous entendez clairement le dernier cri d’un pauvre malheureux. Impossible de dire à l’heure actuelle si cela est lié à la Furie Rouge, mais vous vous y dirigez pour peut-être venir en aide à cette personne.

Découverte macabre



Alors que vous trottinez en direction de l’ouest, vous tombez sur une scène des plus macabres. Un corps sans vie laissé à même le sol. Enfin, un corps, plutôt un bout de corps, un bras pour être plus précis. Un bras arraché qui saigne encore, un bras encore chaud… En observant un peu la scène, vous pouvez déterminer que la victime a essayé de se défendre mais cela n’a certainement pas duré longtemps. Son épée traîne misérablement au pied d’un arbre encore vierge de sang.

Une piste semble se dessiner à travers les fourrés et sur le sol. A vous de décidez de la suivre immédiatement ou de fouiller un peu pour chercher des indices.

Code:
Si vous fouillez, chacun lancera un dés à 6 faces de la composition suivante :
1-6 : rien la zone ne semble pas receler d’indices autre que ce bras…
2-5 : Là, sur cet arbres, des griffures similaires à celles de l’auberge, peut-être est-ce la Furie Rouge.
3-4 : Un nouveau bout de tissu rouge… Étrange de retrouver encore ce tissu…




PROCHAINE APPARITION MDJ : Après une réponse de chacun vous
Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Mer 13 Nov - 10:40

Le spectacle qui s’offre à nous est clairement pas réjouissant. Au moins, à l’auberge, le ménage avait été fait autant que possible. Là, le macchabée nous offre juste un coup d’main, si j’puis dire. Il pointe même pas dans une direction, mais la piste semble assez nette. Il était armé, en plus, avec une épée. Visiblement, ça lui a pas fait grand bien.

Dans l’absolu, arracher un bras, un type en est capable, s’il a le pouvoir qui va bien.

J’jette un coup d’œil aux alentours, pour m’assurer que le danger est passé. Pas de son particulier non plus, genre une grosse bestiole qui court dans les fourrés autour de nous. Alors que j’regarde autour de moi, force est de constater que les troncs des arbres sont marqués de griffures qui ressemblent vachement à celles qu’on a vues à l’auberge.

J’veux bien admettre que ça prouve rien. Mais qu’on se pointe à l’auberge ni vu ni connu et qu’un type clamse dans les bois pas loin, avec les mêmes preuves, c’est p’tet pas un complot, mais ça peut en être un. Dans mes comptes, ça fait quand même un point pour la possibilité d’une sale bestiole. J’hésite à ramasser l’épée, la lame sera plus longue, mais visiblement ça n’a pas aidé Jean-Jacques. Puis, en vrai, j’aurais pas tellement m’en servir. Autant que j’reste dans ma zone de confiance.

Pas le temps de niaiser, si on veut en savoir davantage, faut tracer. J’me tourne vers la piste, tracée, prêt à suivre aussi vite que possible.

Spoiler:
 
Fane Adekin
MESSAGES : 54
CRISTAUX : 487
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Fane Adekin
Aventurier
Dim 17 Nov - 4:12

  Ne pas mettre une tarte à son "allié" était une épreuve de tous les instants. Peut-être qu’après s’être occupés de la furie, s’ils la trouvent, ce sera le bon moment pour le faire. Ou s’arranger pour qu’il se fasse bouffer au passage, on trouvera une autre solution pour le rapport. Cela dit, pendant qu’il pensait à tout ça, ils eurent droit à une réplique du cri, confirmant la direction qu’ils avaient pris, mais avec la douce information que le machin avait l’air d’y passer. Soit il avait eu le plaisir de sa vie et son cœur a pas tenu, soit - et c’est plus probable - un truc vient de passer à l’attaque, et sans faire dans la subtilité. Bah ouais, avec un assassin, on aurait pas entendu deux cris. Au pire un seul, au mieux aucun. Après bon, y’a bien des gens qui se font victimiser par des lapins adultes ou des faisans, donc rien ne prouvait qu’il s’agissait de la furie rouge qu’ils cherchaient.

  Assez rapidement ils arrivèrent sur la scène du crime. Un bras avait été assassiné visiblement, pas d’autre victime à déplorer. Il y avait une arme pas loin, rien de bien surprenant de toute façon venant d’un bras doué d’une main. Trouver une botte aurait été bien plus étrange, mais bon… De toute façon la seule chose importante, c’est qu’il y avait une piste à suivre. Elle était pas bien subtile, le coupable avait dû fuir à la va-vite. Sans chercher à comprendre, Fane suivit ce chemin tout tracé. La possibilité d’une embuscade n’était pas à exclure, mais l’aventurier avait confiance en ses réflexes pour ne pas se faire avoir si facilement. De toute façon, c’était l’autre truc non identifié qui fuyait, donc c’était lui qui avait peur !

Résumé:
 
Maître du jeu
MESSAGES : 643
CRISTAUX : 4364
En ligne
Maître du jeu
Compte PNJ
Dim 17 Nov - 22:21

Nouvelle espèce
Exploration / Recherche

Malgré la scène macabre qui s’offre à vous, vous n’accordez à peine plus qu’un regard à tout cela. Juste assez pour remarquer les griffures impressionnantes sur les arbres.

Suivre une piste sanguinolente



Vous commencez à suivre la piste de sang, piste qui ne tarde pas à s’effacer comme si le sang ne coulait plus du cadavre. Heureusement, en déplaçant le corps, la créature a largement laissé assez de traces pour que vous puissiez continuer. Vous marchez pendant plus de vingt minutes avant de tomber sur une petite barricade en tronc d’arbre. Enfin, cela ressemble plutôt à un cercle d’où l’on a arraché les arbres puis jeté n’importe comment sur les bords. En suivant la piste, vous êtes directement tombés devant l’entrée. Difficile de dire ce qu’est cet endroit... un nid ? un repère de brigand ? Impossible à dire sans aller jeter un coup d’oeil.

Que faites-vous ?

PROCHAINE APPARITION MDJ : Après une réponse de chacun vous
Vrenn Indrani
MESSAGES : 291
CRISTAUX : 946
COULEUR : #
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vrenn Indrani
Aventurier
Lun 18 Nov - 10:59


Bon, Lucy sait que j’suis pas pisteur, ni religieux. Mais là, un gamin de cinq ans aurait réussi à suivre la piste laissée par le corps du bras à travers la forêt. On s’balade un moment, Fane vachement plus motivé à courir que moi, et c’est loin. J’vois mal un bonhomme se faire chier à trimballer plus qu’un quart d’heure un macchabée après avoir laissé traîner un bras derrière lui. Genre, quitte à vouloir effacer des preuves, on prend tous les morceaux, on n’oublie pas des bouts derrière soi, ça fait pas sérieux.

Au bout d’un moment, plus de sang. Normal, le cœur bat plus, et t’façon il reste pas grand-chose à écouler vu tout ce qu’on a vu traîner et qu’avait pas été bu par la terre. J’espère que ça fera des jolies fleurs, histoire que sa mort ne soit pas en vain, ha.

Après avoir trotté un moment, on arrive à un grand cercle de troncs qui semble entourer une zone. Là, comme ça, difficile de dire ce qui se trouve à l’intérieur, ou même ce que c’est. Y’a bien des planques de brigands qui ressemblent à ça, ou alors une créature gigantesque qu’a fait son lit un peu comme un chat ou un chien fait le sien : il sautille sur place, tourne sur lui-même en renversant tout ce qui se trouve autour, s’allonge, et pionce.

« Avant de foncer dans le tas pour rétablir la justice en ce bas-monde, j’propose qu’on jette un coup d’œil, Fane, okay ? »

J’attends pas de réponse particulière, parce que même s’il est pas d’accord, c’est hors de question que j’fonce dans le tas sans savoir ce que j’vais y trouver. C’est pas en étant imprudent que j’ai survécu aussi longtemps au contact de la pègre, après tout, merde.

J’avise un arbre proche, le genre vieux, immense, et un peu impressionnant. Les premières branches sont plutôt hautes, mais une vie d’escalade des façades des maisons et des toits fait que j’m’en sors pas trop mal en escalade. Voire plutôt bien. J’me hisse avec une dernière exhalation sur une branche largement assez grosse pour supporter mon poids, et j’regarde ce qu’il y a à l’intérieur du cercle de troncs.

Et allons donc.
Contenu sponsorisé


Le royaume d'Aryon :: Le royaume d'Aryon
Zone RP
 :: La grande forêt
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum