Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


Réunion improvisée autour d'un bon gueuleton

Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Ven 6 Déc - 9:25


Clairement, on peut faire mieux… C’est à peu près mon état d’esprit du jour après avoir passé en revue les rondes de mon régiment au sein de la Capitale. Si la plupart de la ville est parfaitement quadrillé, aux abords du palais, j’ai l’impression que Garde Civile et Garde Royale se marchent un peu sur les pieds… Je pense que l’on pourrait optimiser ça pour que tout le monde gagne en efficacité. Cela ne fera pas de mal à la Royale de se faire un peu secoué par la Civile en plus. J’aurai en plus l’occasion de voir comment s’en sort le nouveau Capitaine. Une pierre trois coups car la Commission sera contente de voir que Civile et Royale renouent des liens pour travailler en synergie.

Sortant d’une entrevue avec la Commission pour réclamer un ralentissement dans leur petit jeu de chaise musicale avec les jeunes recrues, je prend la direction de la Caserne pour aller directement taper à la porte du bureau du Capitaine Hekmatyar. Sans vraiment m’annoncer à quiconque, je frappe à la porte et l’ouvre sans attendre. Ce n’est pas comme si on était de grades différents.

Bonjour Arthorias, vous avez un peu de temps à m’accorder pour discuter patrouilles, recrues et plein d’autres choses ?

J’avoue que ce n’est pas très reluisant pour un capitaine de se pointer à l’improviste pour bosser mais bon, il va s’y habituer avec le temps. On a toujours un Garde qui vient à l’improviste pour une raison x ou y.

Royaume du silence, la mer est mienne.



Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Ven 6 Déc - 9:47

Depuis sa promotion, on pouvait dire beaucoup de choses, mais certainement pas que le nouveau capitaine faisait semblant de travailler. Déjà, les premières réformes étaient passées, et les premières nouvelles armures de la garde royale étaient livrées aux soldats.

L’une d’elle trônait d’ailleurs dans le bureau, une magnifique plate intégrale, la première forgée par les artisans du palais pour que l’officier la teste lui même, pas question que l’armure soit mal faite, Arthorias y tenait.
Bien sur le décret imposant le port de cette dernière pendant les heures de service au palais avait fit grincer des dents, mais l’effet avait été immédiat, les nobles aimant que leurs gardes du corps aient l’air à la fois plus imposant et surtout interchangeable.

Et au final, les hommes avaient fini par aimer, certains s’arrangeant pour permuter leurs tours de garde à leurs convenance, l’anonymat du heaume étant au final plutôt pratique.
Mais voilà, il y avait bien d’autre choses à régler, que ce soit la répartition des compagnies, ou même préparer les futurs recrutement.


Vêtu de sa tenue courante, soit l’uniforme de capitaine, Arthorias était penché sur un nouveau dossier quand quelqu’un frappa à la porte, le tirant de ses réflexions. Et alors même qu’il levait la tête, la porte s’ouvrit soudainement à la volée, révélant le capitaine des Myrmidons du solstice.

Cela lui tira un sourire de voir que la capitaine venait directement le voir pour parler travail, mais il ne s’en offusqua pas d’avantage, se levant pour lui tendre la main.

-Métèria ! Ce n’est pas comme si je pouvais vous refuser grand-chose !


Dit il avec un sourire, en profitant pour s’étirer légèrement. Cela faisait trop longtemps qu’il était assis, à signer des papiers.

-Je suppose que cette fois ce n’est pour m’annoncer une nouvelle promotion ?

Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Sam 7 Déc - 10:48


Je sourit à l’homme en retour qui semble bien content de me voir faire une apparition. Ce nouveau Capitaine de la Garde Royale me plait, je pense qu’on va pouvoir faire des merveilles au sein de la Garde à nous deux. Je suis avec attention les évolutions qu’il fait au sein de la Royale. Même si certaines me laissent dubitative, je ne doute pas qu’elles sont mûrement réfléchit. Serrant la main du garde, je ris à sa taquinerie concernant sa propre promotion avant de lui lancer en plaisantant.

Il va falloir attendre quelques mois avant de passer commandant Arthorias.

La boutade me fait bien rire, il se dit dans les couloirs que le nom du prochain Commandant est déjà décidé. Je plaindrait bien le Commandant d’être ainsi potentiellement déjà remplacé mais cela ne fait pas partie de mes habitudes.

J’ai quelques petites choses à aborder avec toi. Tu aurais un peu de temps à m’accorder ? Et aussi pour me montrer ses fameuses armures de la Garde Royale dont j’entend parler depuis quelques semaines.

J’ai eu l’occasion de croiser quelques gardes portant ces armures mais jamais de prés pour le moment. Peut-être que cela me donnera des idées pour la miennes…

Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Sam 7 Déc - 21:27

Oh pas de nouvelles promotions cette fois ? Arthorias afficha un air faussement déçu, ne tenant pas vraiment à finir commandant, la Garde Royale était déjà bien plus qu'il avait jamais espéré. Et puis... le poste était bon, si on oubliait la paperasse qu'il restait à faire.
Redresser la plus prestigieuse force du royaume n'était pas chose simple, alors gérer toutes les garnisons.....

-Si c'est quelques moi je devrais m'en sortir alors !

Devant la demande de sa collègue, l'officier lui montra le bureau qui était passablement encombré et se permit de le débarrasser en grande partie, mettant tout les dossiers sur une autre table.

-Fait comme chez toi, je vais te présente ce que les armuriers ont réalisé à ma demande.


Dit il en amenant le présentoir mobile devant Métèria, le posant presque devant elle avant de la présenter d'un signe de main.

-Et voilà la nouvelle tenue des compagnies standard, en acier renforcé et et en maille fine, plutôt du bon boulot, même pour quelqu'un d’exigeant

Tout en parlant il inspectait lui même l'ensemble, ce n'était après tour que la cinquième fois.

-Alors qu'en dit tu ? Un peu mieux que des tenues hétéroclites surtout au palais ?


Bon il y avait bien un uniforme, mais le capitaine le trouvait tellement inutile que l'un de ses premiers décret avait été d'instaurer quelque chose de convenable.

-Bon sinon ! Dit moi donc ce qui t'amène, pas que je ne suis pas content de te voir, mais c'est plutôt rare de voir un autre capitaine ici, à moins qu'il y ai un gros soucis

Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Mar 10 Déc - 8:33


Autorisée à occuper un peu le temps du Capitaine de la Garde Royale, je referme la porte et m’avance jusqu’au bureau pour poser les documents que j’ai emporté avec moi là ou il me fait un place. Abandonnant les dossiers, je m’intéresse à l’armure qu’Arthorias déplace au centre du bureau. Son entrain fait plaisir à voir. Même en l’ayant sous les yeux en permanence, il cherche encore d’éventuels défauts à l’armure. L’armure est plutôt agréable à l’oeil. Elle ne fait pas grosse masse comme la plupart des armures bon marché, on voit bien que ceux qui portent ces armures ne sont pas n’importe qui. Je m’intéresse plus en détail à la maille protégeant certaines parties du corps non recouvert d’acier. J’ai l’impression que cela permet une mobilité plus importante du combattant que les armures intégrales classiques. Interrogée sur mon avis, je souris.

Elles sont très jolies et bien pensée. Je t’avoue que je regrette le côté impersonnel du casque fermé mais c’est sûrement mûrement réfléchi compte tenu des spécificités de la Garde Royale. Elle n’est pas trop lourde pour certains ?

Je pense surtout à certaines femme relativement menues de nos régiments. Leurs spécialités sont adaptées à leur morphologie mais tout matériel ne leur convient pas. Je ne doute pas qu’il ait déjà pensé à cela, je suis juste curieuse de savoir ce qu’il a mis en place.

Il va falloir que je trouve quelque chose vraiment exceptionnel pour mon armure avec ce que tu sors pour tes gardes Arthorias. Avec la Commission qui me met la pression, ça va vite devenir un défi…

Mon voyage vers Forteresse pour l’inspection sera une bonne occasion d’aller voir l’armurier à l’origine de l’armure de Bridget. Selon elle, il aura sans aucun doute de quoi me satisfaire. Cela ne sera certainement pas simple de me satisfaire, moi qui est habituée à la légèreté et la praticité des armures de cuir. Abandonnant l’armure, je retourne à mes dossiers lorsqu’Arthorias m’interroge sur les raisons de ma venue.

Rien de si grave, je te le garantit. Je sors d’un entretien avec la Commission du coup, je me suis dit que j’allais en profiter pour venir discuter de deux ou trois choses avec toi. Des profils prometteurs, les patrouilles autour du palais, des petites choses comme ça.

Rien de bien extraordinaire mais autant profiter de l’occasion où je suis présente à la Caserne pour venir en discuter avec lui. Même si j’aimerai garder les Gardes très prometteurs dans les rangs du Myrmidon, je me doit bien aussi de veiller à ce qu’ils soient reconnus à leurs juste valeur…

Mais, c’est l’heure de manger, on peut en discuter autour d’un bon repas qu’en dis-tu ?

Depuis le temps qu’on me vante les mérites des cuisines de la Caserne en comparaison de notre baraquement de l’Île Rocheuse, je compte bien profiter de l’occasion pour tester ça.

Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mar 10 Déc - 9:19

Arthorias était tout de même heureux que quelqu'un donne son avis sur ses réformes, et comme l'avait souligné Métèria, il avait longuement planché sur le modèle à prendre.
La visière blindée était selon lui nécessité absolue, l'armure étant avant tout une protection de guerre.

-Beaucoup ne l'aiment pas c'est vrai, mais je considère que c'est une protection nécessaire, je ne veux pas que mes soldats soient tués bêtement comme des aventuriers à cause d'une flèche chanceuse et puis... C'est un moyen de protéger leurs vie privée, il est bien plus difficile de menacer la famille d'une boite de conserve anonyme

Dit il en souriant pour lui même.
C'était les premiers retour qu'il avait eu quand il était encore de faction, l'anonymat était souvent la meilleure protection contre les menaces.
Mais au niveau du poids il du dissiper un malentendu souvent commun.

-Oh elle n'est pas si lourde, et je met un point d'honneur à ce que chaque soldat apprenne à l'utiliser, même si j'ai beaucoup de talents différent dans l'unité, il faut tout de même une certaine unité, nous somme une unité d'infanterie ou de cavalerie lourde.
Mais je te rassure c'est une armure pour le palais ou le combat, lors des affectations particulières, chacun est libre de mettre ce qu'il veut.


Et un garde royal en faction incapable de supporter sa propre armure lui était malheureusement inutile, même si chaque personne était différente, la Garde Royale ne pouvait pas se permettre de prendre sous son aile des gens trop faible, comme dans toute armée, il y avait des conditions de santé minimales à remplir.
Une fois le malentendu dissipé il laissa échapper un petit rire quand elle lui parla de sa propre armure.

-Oh l'important c'est qu'elle soit parfaitement réalisée à tes mesures, si ce n'est que ça je connais de très bon armuriers ! Suffit de demander, malheureusement les artisan de la garde ne se valent pas tous.
Et puis... j'étais bien obligé de sortir quelque chose de neuf, ces derniers temps la royale manquait vraiment de panache, ce n'est pas le cas de tes Myrmidons.


Et oui la civile avait encore meilleure réputation que les prétoriens royaux à son grand regret, mais il s'entendait plutôt bien avec ce régiment de la civile.
A vrai dire il c'était attendu à bien pire. Il serait d'ailleurs ravi de l'aider à se faire une armure sur mesure.

Finalement la conversation bascula sur des sujets plus professionnels ce qui ne le dérangea pas non plus. A vrai dire il eut un petit rire devant l'évocation des profils prometteurs

-Oh tu souhaite m'envoyer des gens de chez toi ? Je suis plutôt exigeant mais on peut en discuter sans soucis. Mais oui, je pensais t'en parler aussi, il va falloir faire quelques modifications, ou du moins pondre quelques textes pour clarifier quelques points.


Arthorias tenait à remettre tout à plat, clarifier et simplifier étaient devenus ses mots d'ordre principaux.
La simple évocation du repas lui fit gronder le ventre et il profita de l'ouverture pour ouvrir la porte

-J'en dis que c'est une bonne idée, je préférerai les cantines du palais, mais on ne m'a pas encore accordé des baraquements la bas

C'est vrai qu'il trouverait plus pratique d'être logé directement au palais, mais c'était encore quelque chose qui prendrait du temps.
Les deux officiers parcoururent le couloir, dans le claquement des saluts des soldats présents, l'officier de la garde royale connaissant le chemin par cœur

-On a de la chance tout de même nous avons notre propre salle, décidément les privilèges de capitaine c'est utile
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Ven 13 Déc - 8:48


J’ai hâte de voir comment Arthorias va pouvoir adapter son armure aux physique particulier de certains Garde. Je comprend ses raisons en particulier les raisons justifiant de protéger la famille des membres de la Garde Royale. Notre pays a beau être en paix, il y a toujours des gens mal intentionné pour espérer acquérir quelque chose en menaçant un Garde Royal soit-disant proche de la couronne. Cela n’arrive pas souvent mais des cas se sont déjà présenté dans les différents corps de la Garde et même parmi les nobles.

Abordant rapidement le sujet de ma future armure, le jeune capitaine habitué de ces objets se fend d’un conseil avisé. Un conseil que je compte bel et bien suivre. Hors de question de mettre les boîtes de conserve générique que certains vendent comme pouvant être utilisée par tout à chacun. De un, c’est moche, de deux, je doute que ces trucs soient aussi performantes que ce que vante Arthorias.

Ma lieutenant Bridget m’a conseillée le créateur de son armure à Forteresse. Comme je dois m’y rendre demain, j’irai y faire un tour voir s’il est capable de faire mon bonheur, j’ai tellement l’habitude de mon armure de cuir que cela risque d’être compliqué. Mais je prend vos bonnes adresses Arthorias, cela sert toujours pour diriger les jeunes recrues vers les bons artisans.

Je ris à la mention de la réputation de mon régiment, au contraire de la Garde Royale, nous bénéficions du facteur proximité avec la population. Les gens nous voient, nous côtoient et comptent sur nous pour leur protection de tous les jours. La Garde Royale est plus éloignée, inaccessible certainement pour de nombreux habitants du royaume.  

Cela va venir Arthorias, nous ne battons pas avec les mêmes armes sur ce plan.

Ce n’est pas une bataille entre Capitaine mais je sais très bien qu’il existe une certaine rivalité entre la Garde Civile et la Garde Royale. Cela me fait sourire tant que cela reste un vecteur d'émulation. Une saine rivalité, il n’y a pas mieux pour motiver un régiment entier. Proposant de discuter de points plus professionnel, je lance le Capitaine me fait part de sa volonté de discuter des critères de recrutement qu’il souhaite voir être modifié.

Si je peux les garder, je ne m’en plaindrai pas mais j’ai eu ouï dire qu’un certain régiment avait besoin de bonnes recrues. N’hésites pas à me faire part de ce dont tu as besoin pour ton régiment, je verrai si j’ai des Gardes correspondant à cela.

Ma proposition de discuter de tout ce dont nous avons à évoquer autour d’un bon repas semble bien accueillie par l’estomac d’Arthorias. Ouvrant la porte, il me fait part d’une demande en cours pour mettre en place un baraquement dans l’enceinte du palais. Cela ne semble pas une mauvaise idée, cela est même logique mais avec la Commission, cela risque de prendre du temps… Ensuite, il faudra l’autorisation de la Reine et du Roi. Ils ont déjà des gardes en permanence auprès d’eux, peut-être ne verront-ils pas la présence d’un régiment entiers à quelques pas de leur chambre d’un bon oeil.

Cela pourrait être une bonne chose, la Caserne est quand même assez éloignée du Palais. Cela rallonge le délai pour mobiliser l’ensemble de la Garde Royale si nécessaire.

Avançant dans les couloirs de la Caserne pour rejoindre la salle de repos des officiers, je suis surprise de voir tant de Garde visiblement en repos. Les membres du Myrmidon restent rarement dans le baraquement de l’Île Rocheuse lors de leurs jours de repos.

Cela est nécessaire pour pouvoir tenir des discussions entre gradés et parfois avec les officiels. Nous en avons aussi une au Baraquement bien que l’on reçoive rarement la visite des officiels de la Commission.

Le jour où la Commission fera le chemin jusqu’à l’Île Rocheuse, je crois qu’une tempête extraordinaire s'abattra sur nous. Poussant la porte de la salle dédiée aux officiers, je découvre une pièce bien différente de ce à quoi j’ai l’habitude. Siéges confortables, tables bien dressée et tout ce qui va bien pour recevoir certainement même sa majesté si nécessaire. Avec un petit rire, je taquine Arthorias.

Et bien, c’est qu’on est privilégié par ici, je vais peut-être revoir ma position concernant la Caserne.

Mon baraquement me convient parfaitement, on est loin du centre politique de la Garde et idéalement positionné pour couvrir l’entrée maritime de la Capitale. M’asseyant à une table, j’interroge le Capitaine en attendant que les plats soient mis en place dans la pièce. Il est encore un peu tôt ici peut-être…

Du coup, quelles sont les qualités que tu recherches pour la Garde Royale ? Spécialiste de la traque, Guerrier sans peur, rempart indestructible ?

Je grossit le trait volontairement, les critères de la Royale sont parfois un peu farfelue.

Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Ven 13 Déc - 10:35

Devant l'évocation de la commission, Arthorias eut un petit rire, oui... tout était compliqué avec elle

-Tout est long et compliqué avec la commission, la preuve en est avec ton armure, je vois mal un régiment spécialisé en armure métallique, hum.... j'aime les armures lourdes mais j'en ai l'utilité.... toi.... pas vraiment.

Surtout en milieu humide comme leurs base....
Il n'était allé qu'une fois au centre des myrmidons, mais tout lui avait semblé plus simple, moins décorés, à croire que cette unité favorisait avant tout l’efficacité, ce n'était pas plus mal d'ailleurs et il aimait bien ce régiment justement pour ça.

-Oh après tout c'est le QG de la garde, on ne peut pas non plus attirer des recrues en ne leur vendant qu'une petite médaille autour du cou, même si je viens rarement ici


Dit il en s'asseyant sur la même chaise que d'habitude.
Assis à la table, Arthorias commença à examiner l'endroit, son fauteuil étant définitivement plus confortable dans son bureau.
Il commença à réfléchir, même s'il savait globalement ce dont il manquait.

-A vrai dire rien de tout cela. Pour tout ce qui est physique, l’académie me fournis ce dont j'ai besoin, et les derniers volontaires ont été plus que prometteurs. Non, j'ai surtout besoin de gens doté d'un instinct développé


Il peinait à dire, des gens intelligent, car aucuns de ces hommes n'était un paysans moyen, mais il allait lui falloir des gens au profils particuliers, des gens aptes à remonter des pistes, les suivre et les supprimer

-Je pense avoir besoin d'enquêteur, c'est plutôt rare je sais, mais je ne crains pas une attaque directe sur le palais, les murs comme les gardes sont solides.... Mais je manque de gens disposés à aller plus loin, à chercher dans la foule les complots qui pourraient contourner nos murailles.
Je sais que les espions sont en théorie chargés de veiller là dessus, mais je n'ai jamais connu un capitaine se contentant des espions.

Ils étaient une inconnue, une inconnue qui jouait en leur faveur, mais tout de même... L'officier détestait ne pas savoir exactement quelles étaient les forces en sa faveur.
Le premier plat commença à arriver, une préparation qui se voulait bien meilleure que ce qui était prévu pour les hommes du rang
Et bien sur, de la bière, ils étaient officier après tout.

-Tes Myrmidons font bien leurs travail, mais je me dois de les considérer comme inefficaces, mieux vaut prévoir le pire au cas où...


Il pris quelques bouchées, redécouvrant presque le plaisir de manger le midi sans avoir d'impératif et d'avaler quelque chose le plus vite possible.
Mieux que cela il pouvait discuter...

-Je suppose que tu ne veux pas changer et venir me seconder au palais ?


Lança t-il avec un sourire narquois, même si... un second lui serait surement d'une grande utilité, mais pour le moment, les candidats étaient rare....
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Lun 16 Déc - 10:49


Le tout nouveau Capitaine s’installe face à moi pour profiter d’un repas bien mérité et studieux. Je l’interroge sur les besoins de la Garde Royale qu’il a identifié depuis sa prise de fonction. Sa réponse ne me surprend pas outre-mesure, cela est aisé de trouver des Gardes portés sur les performances physiques, nettement moins d’avoir des Gardes plus posés et réfléchis. Cela vient bien souvent avec l’âge et l’expérience.

Je suis d’accord avec toi, cela ne fait pas de mal d’avoir un peu de renfort sur l’espionnage. J’ai peut-être une ou deux personnes pouvant correspondre à ton besoin. Je n’ai pas leur dossier avec moi mais je peux te les faire porter à mon retour à l’Île Rocheuse.


Un jeune et une moins jeune appartenant au bataillon de Lagertha. Ils sont trop discret pour les patrouilles mais je pense qu’ils pourraient faire de bon éléments pour Arthorias.

Si cela ne te dérange pas de recruter un jeune homme sortit il y a seulement quelques mois de l’Académie et une quasi-vétérante de la Civile, je pense qu’ils seraient de bon éléments pour toi.

Le premier plat du repas des officiers arrive sur cet entrefait, accompagné de sa choppe de bière. Je prend une gorgée rapide pendant qu’Arthorias complimente mon régiment avant de me décrire comment il voit les choses. Envisager les pires situations, c’est la meilleure façon de se préparer.

Tu fais bien. On pourrait organiser une fausse attaque avec quelques membres de mon Myrmidon pour tester les défenses mises en place par ta Garde Royale. Cela pourrait être intéressant, autant pour vous que pour nous.

L’idée est assez séduisante en fait… Cela pourrait m’être en avant les faiblesses des protocoles que nous avons mis en place dans le Myrmidon pour parer à toutes attaques. Je m’attaque au plat comme lui. Un sourire en coin m’échappe à sa demande à demi-masquée de rejoindre la Garde Royale en tant que second. Si l’idée aurait pu être séduisante il y a un ou deux ans, aujourd’hui, j’apprécie ma position et mon régiment. Il y a d’innombrables défis à relever en tant que Capitaine.

Toujours pas, Arthorias. Plus j’avance en âge, plus je me dit que la Garde Royale n’est pas pour moi, j’ai trop la bougeote. Le Myrmidon est parfait pour les gens comme moi. Je suis certaine que tu devrais trouver quelqu’un de confiance dans les rangs de la Royale pour assurer ce rôle. Pourquoi pas l’ancien Capitaine temporaire Moorhell ?

Il a l’expérience de la gestion de la Garde Royale, connait bien le palais et la famille royale compte tenu de sa position de garde rapproché de la princesse. La disparition de la princesse mise à part, il a de bon état de service.

Royaume du silence, la mer est mienne.



Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Sam 28 Déc - 11:53

En entendant la nouvelle, Arthorias s'autorisa un petit sourire, il y avait toujours des avantages à bien s'entendre avec ses collègues de la civile.
Il fit un petit oui de la tête, imaginant déjà comment il allait intégrer les nouvelles recrues, ayant simplement un petit arrêt quand elle lui parla d'un jeune à peine sortit des classes.

-Pour ton vétéran je ne vois pas d'objection, quand à ta nouvelle recrue je lui ferai des classes accélérées, histoire qu'il se mette au niveau rapidement, et je le mettrais en binôme avec la plus expérimentée, elle pourra sans doute le former bien plus efficacement que les autres pour leur travail spécial.


L'idée d'organiser une fausse attaque était plus que tentante, et l'officier pris une pause dans son repas pour y réfléchir finissant presque par s’esclaffer

-Ah ! Voilà le genre d'idée que j'aime ! Les premières parties de chasses ont données de bon résultats et avoir une attaque pensées par d'autres serait une perspective enrichissante !
Surtout que tes hommes ont des méthodes bien différentes des miennes... Découvrir des faiblesses inattendues....
J'approuve ! Même s'il faudrait trouver un moyen pour que personne ne soit tué pendant la manœuvre, les dernières déconvenues qu'ils ont subis les à mis quelque peu à cran

Et oui... Quand le capitaine avait du défendre lui même son bureau contre des intrus, le marteau était retombé. Et le manque de préparation de certains soldats était ressortie au grand jour.
Autant dire qu'après quelques sanctions, tout le monde avait retrouvé une vigilance optimale.
Arthorias savait pertinemment que la barrière anti-magie était inviolable et que les murs ne s'ouvraient pas d'eux même. Le seul point faible du palais était donc ses gardes, et il comptait bien les rendre aussi imperméable que les murs eux même

-On pourra même faire l'inverse sur ta forteresse un jour, même si ça serait sans doute moins utile et moins subtile


Et devant le refus amusé, le capitaine eut un petit sourire déçu. Oh il ne s'attendait pas à ce qu'elle accepte, même l'inverse. Mais un vrai second l'aurait grandement aidé.
Gérer l'île et le palais relevait d'un casse tête logistique

-Dommage.... et je suppose que tu n'as personne à me conseiller ? Je n'ai pas la bougeotte, mais la capitale n'est pas notre seul terrain de jeux, et j'aimerai pouvoir mener des troupes en campagne ailleurs que dans des rues.....



Des manœuvres, voilà ce qu'il manquait, et des entraînements spécifique.... Et c'était sans compter les tests des nouveaux équipements pour la royale
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Dim 29 Déc - 13:13


Parfait, ce n'est jamais plaisant de se séparer de bons éléments mais leurs compétences seront bien mieux employées à la Royale. Je suis certaine qu'Arthorias leur fera un bon accueil dans les rangs de son régiment. Et si nécessaire, leur place dans le Myrmidon sera toujours là. Tout en mangeant, je propose que l'on organise des exercices d'intrusion en commun pour mettre à l'épreuve nos différents protocoles de sécurité.

Avec nos deux régiments, je suis certaine que l'on pourra mettre à l'épreuve vos protocoles à la Royale comme ceux du Myrmidon. Une petite escouade composée de garde du Myrmidon et de gardes royaux sera certainement efficace et on peut espérer que l'expérience de chacun pour qu'il n'y ai pas de blessés.

Après tout, nos subalternes sont des combattants entraînés. Et les ordres sont de capturer plutôt que de tuer pour pouvoir récupérer des informations sensibles.

Votre dernier exercice a été un si grand fiasco ?

Ce n'est guère étonnant compte tenu du relâchement qui a suivi l'absence de Capitaine dépositaire de l'autorité pleine et entière. Mais je ne doute pas qu'il a pris les mesures nécessaires. Sa proposition de mener un assaut sur la forteresse de l'Île Rocheuse me fait sourire. Personne ne viendrait attaquer notre baraquement, il n'y a rien à voler ou à conquérir. Mais ça pourrait faire un bon entraînement quand même.

C'est une idée qui pourrait être intéressante. Cela pourrait un peu entraîner mes Gardes pour assister tes subalternes en cas de problèmes. Qu'en penses-tu ?

Le sujet a de quoi être intéressant. Nos deux régiments officient à la Capitale, ce serait une bonne chose que l'on puisse travailler main dans la main.

Changeant de sujet pour évoquer son besoin d'un second pour le décharger d'une partie de ses obligations de Capitaine. Et aussi pouvoir éventuellement s'absenter pour aller entraîner ses troupes hors de la ville. Je passe une main dans mes cheveux pour remettre une mèche de cheveux en place tout en réfléchissant. Je ne connais pas vraiment les troupes de la Garde Royale, alors de là à proposer quelqu'un pour ce poste. Impossible de proposer quelqu'un qui soit extérieur à la Garde Royale, ils n'auraient pas la légitimité nécessaire pour seconder le Capitaine.

Tu me demandes quelque chose de complexe là Arthorias. Il doit bien y avoir un Garde qui inspire du respect et de la confiance plus que les autres ? J'ai entendu parler de cette jeune femme qui est partie à l'Académie pour finir sa grossesse, avec un peu de communication, tu devrais peut-être tourner ça pour en faire la seconde. De mémoire, elle est jeune, tu devrais pouvoir la former.

A voir s'il aura la patience d'attendre son retour.
Royaume du silence, la mer est mienne.
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Sam 4 Jan - 13:36

Un fiasco.... Cela pouvait être considéré comme pire... Et Après avoir commandé cette fois une bière pour les deux, l'officier soupira bruyamment, finissant par avouer à sa collègue les soucis.

-Par manque d'organisation, un tour de garde complet était vide, un infiltré qui connaissait cette faille à escalader les murailles.
Un autre est parvenu à rentrer en passant par les égouts du palais, et un dernier c'est même fait passer pour un marchand.
Les trois on directement toqués à la porte de mon bureau.


Tout avait été réglés depuis, mais le capitaine ne pensait pas que ce serait aussi grave. Le manque d'officier avait vraiment rendu les choses compliquées.
Mais après quelques ajustement, tout irait mieux.


-C'est une bonne idée, en tout cas dans la théorie car en pratique il faudra étudier ça en détails.
En tout cas l'île royale est prête pour les myrmidons.


La forteresse de la garde royale avait récemment été renforcée avec des armes fixes, et au vu de la puissance de feu que cela procurait, le capitaine plaignait bien celui qui irait chercher à affronter les scorpions et les balistes de l'ile

Et quand Métèria changea de sujet pour passer à une des recrues potentielle pour devenir son second, l'officier se montra nettement plus intéressé.


-Une royale passée à l’académie... ça me dit quelque chose oui.... une certaine Aube je crois.
Elle nous à quitté pour une affaire d'enfant de mémoire... Je ne me suis pas intéressé au sujet à l'époque.


Bon il avait surtout eu d'autres choses à faire, la garde étant un vrai gruyère à l'époque
Mais maintenant qu'il y pensait, Aube avait été plutôt bien connue à son époque.

-Oui ça pourrait être une bonne idée oui, il faut simplement s'assurer qu'elle n'avait pas été rouillée par l’académie.


Il fallait espérer en tout cas, car personne de meilleur se présentait pour le moment.

-Tu as plutôt de la chance d'avoir des lieutenants compétents
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Dim 5 Jan - 15:59


Cela en est presque amusant de savoir à quel point cette chasse a été révélatrice d’un très gros problème dans la Garde Royale. La seconde bière commandée par Arthorias à la main, je lève la chope en l’air pour marquer mes encouragements… Cela va sans dire que cela a dû être une sacrée surprise pour le tout jeune Capitaine. La suite de la conversation tourne rapidement sur la réalisation d’exercices communs à la Royale et au Myrmidon. L’idée est séduisante pour lui comme pour moi. Des exercices communs ne pourront que renforcer la cohésion entre les régiments de la Capitale. Et puis, ça pourrait être amusant de damner le pion à Arthorias. Surtout parce qu’il a l’air bien confiant concernant la capacité de la Royale à résister à un assaut du Myrmidon.

Ne sous-estimez pas le Myrmidon, Arthorias, vous pourriez être surpris.

Le défi est donc lancé, ce sera un duel entre le Myrmidon et la Garde Royale. Cela promet un bon duel pour les troupes de nos deux régiments, aucun doute qu’ils seront tous motivés pour remporter la victoire.

Celui qui sortira vainqueur paye le banquet des troupes ?

Un petit pari, histoire que l’on pimente un peu l’exercice. Cela ne fait jamais de mal de parier autour d’un exercice aussi intéressant.

Le sujet de la ligne de commandement de son régiment semble bien le tourmenté aussi. Je ne saurai pas trop lui donner de conseils vraiment avisé, j’ai eu la chance d’avoir l’appui de deux lieutenantes d’exception dés mon arrivée au régiment. Lorsqu’il me donne un prénom après que j’ai évoquée une jeune femme dont on m’a parlé, je hoche la tête.

Désolé, je ne connais pas son nom. Si elle revient en bonne forme après une grossesse, elle aura peut-être le respect des autres. Il en faut du courage pour revenir et s’occuper d’un bébé en même temps. Si ce qu’on m’a dit d’elle est vrai, elle reviendra rapidement à la Royale.

Elle est soit-disant un vrai gloot avec nettement plus de jugeote, mais un vrai gloot infatigable… Je ne sais pas si Arthorias survivra longtemps avec un tel phénomène.

Ouais, Bridget et Swan excellent dans la gestion de leurs bataillons. Si seulement la Commission nous laissait plus de tranquillité pour gérer nos régiments. Je vois beaucoup d'éléments prometteurs passer par le Myrmidon et être retiré avant même qu’il ait pu s’intégrer correctement.

La Commission et son jeu de chaise musical avec les jeunes recrues sorties de l’Académie est très agaçant. Il faut plus que trois mois pour faire de ces jeunes gens de vrais gardes.

Ces vieux débris ne comprennent pas grand chose à la gestion des régiments. Cela va être long pour faire changer les choses.

C’est clairement un vrai calvaire de devoir négocier avec la Commission.
Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mar 7 Jan - 22:31

Arthorias eut un petit rire devant la mise en garde, levant la main en signe d’apaisement.

-Je ne sous estime pas vos troupes Métèria, nous avons simplement des régiments différents, que ce soit en entrainement, en nombre ou en mission. Je dirige une troupe de chevalier d'élite, conçu pour les combat brutaux et équipés d'armure lourde, percer une armée ennemie et décapiter les chefs est notre rôle, les Myrmidons sont une autre formation plus légère et bien plus nombreuses. Tout est une question d'emploi


Un garde royale aurait pu prendre de front n'importe quel soldat de la civile, c'était une chose actée, un duel aurait eut très peu de chance d'avoir des résultats surprenant, néanmoins la qualité des troupes n'étaient pas le seul facteur en compte, la garde royale étant par exemple incapable d’exécuter un assaut maritime, mais un siège était parfaitement dans leurs attribution.
Différente armes, différentes taches, c'était ainsi qu'il voyait les choses.

-Ainsi soit il, même s'il faudra tout de même penser à poser des conditions à ce duel, je ne tiens pas qu'un des groupe se sente lésé, et encore moins que cela ternisse la réputation de l'un des deux.


Être un capitaine nécessitait tout de même un certains jeux de politique et d'entente et Arthorias ne tenait pas à perdre Métèria en tant qu'allié. Non qu'il soit un fin politicien, simplement qu'il considérait qu'une bonne entente entre cadre facilitait d'autant plus les opérations
Il opina du chef a propos d'Aube.
S'occuper d'enfant en bas age était une sacré épreuve, et nul doute que son instinct serait utile à la garde royale aussi.

-Parfois je me demande si certains garde n'ont pas besoin d'une mère également.


Une mère, un père et beaucoup de motivation, mais là n'était pas tant le soucis, et il fut ravis d'avoir un commentaire sur la commission.

-Je vois ce que tu veux dire, même si j'ai moins de soucis, mais bon tu connais les nobles, ils préfèrent s'assurer que leurs propre garde soit bien équipées plutôt que celle des simples gens


C'était une honte et une chance pour lui, mais il tenait tout de même à aider Métèria si c'était possible.

-Si tu as besoin d'aide d'une manière ou d'une autre, je pourrais éventuellement glisser quelques mots à des gens important.


En tant que chef de la garde royale et responsable de la sécurité du palais, il avait cet avantage de connaitre quelques personnes, et avoir quelques services du.

-J'ai parfois l'impression que la commission gagnerait à être composée uniquement d'ancien capitaine au lieu de noble. Mais bon... ce n'est pas moi qu'on va écouter, ni même le commandant.


Et comme cela venait sur la table, il ne put s'empêcher de poser la question

-Tu as entendu parler de notre nouveau commandant au fait ?
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Mar 14 Jan - 22:01


Le régiment d'Arthorias est vraiment intéressant à regarder de l'extérieur et encore plus quand on a les commentaires du principal intéressé. Je suis curieuse de voir comment s'en sortira cette jeune maman au milieu de tout ça. Je vais garder un œil sur tout ça par pure curiosité. Changeant de sujet, nous échangeons concernant la Commission. Les problèmes que je rencontre semble faire écho aux siens même s'il semble moins impacté.

C'est ainsi que va le monde aujourd'hui. C'est compliqué de leur faire comprendre que la Civile est le premier rempart qui les protège. Mais ça vient, lentement mais sûrement.

Je souris à sa proposition d'en toucher deux mots à ses contacts importants. Bien au contraire, je préfère qu'il n'en dise rien du tout. Cela ne fera pas changer à long terme la façon de faire de la Commission.

Cela ne sera pas nécessaire, mes méthodes commencent à faire leur effet. Tranquillement mais sûrement.

La composition de la Commission lui pose un problème, comme à tous les membres importants de la Garde je suppose. Elle manque cruellement d'un regard venant directement de l'intérieur de notre force combattante. Cela serait bien mais cela est aussi important qu'elle ne soit pas juste composée de Garde. Les nobles peuvent modérer les ardeurs de notre corps de métier. Je hoche juste la tête pour acquiescer avant qu'il m'interroge sur notre nouveau commandant. Je hausse les épaules nonchalamment.

Je n'ai pas vraiment d'avis, je ne l'ai pas encore rencontré. Nous sommes tous bien occupé avec les résultats de l'expédition dans les entrailles du Royaume et la préparation de la protection du festival du millénaire du royaume. On m'a dit qu'il a du mal à rester au bureau s'occuper de la paperasse qui lui incombe. Et toi ? T'en penses quoi ?

Difficile de dire si ce commandant va résister à l'épreuve du temps et le travail nécessaire à la gestion de toute la Garde...

Royaume du silence, la mer est mienne.



Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mar 14 Jan - 22:38

La commission était décidément un organe bien compliqué, pire c'était une vraie girouette qui semblait parfois prendre d’excellente décision, et parfois d'extrêmement mauvaises.
Mais mieux ne valait pas trop s'en plaindre, car en cas d'urgence elle pouvait aussi se révéler utile et quand Métèria refusa poliment son aide, il ne le prit pas mal, se contentant d'hocher la tête.

-Cela viendra, comme tout le reste, j'ose croire que le gouvernement est composé de gens compétent malgré tout.


Mieux valait l'espérer, après tout, c'était lui qui était chargé de leurs protection.
Et ainsi la discussion continua, abordant cette fois le cas du commandant, leurs cher et nouveau commandant.
Comme elle, Arthorias n'était pas vraiment sur de quoi que ce soit, et vu son régiment, il n'aimait pas cela.

-Je ne sais pas. Le soucis étant que je n'ai aucunes informations sur lui, les gens avec qui j'en parlent me dise qu'il ne le connaissent pas vraiment ou du moins qu'il n'a jamais fait de vague. La seule chose dont je suis sur, c'est qu'il n'est pas souvent à son bureau... Et c'est problématique, car la reine à besoin de son commandant, ce n'est pas une tache que je peux faire pour lui.

Et qu'il ne voulait pas faire pour lui. La reine était une femme occupée, juste et droite, et le capitaine n'avait ni les compétences, ni l'expérience pour la seconder convenablement.
Il n'était qu'un maillon dans une chaîne, et certainement pas le bout de cette dernière

-Je suis partagé.... J'aimerai déjà le voir à son poste pour la suite, nous verrons.

Dit il en terminant son repas.
L'officier attendit sa collègue avant de se lever, reprenant la route sur une autre conversation qui les tînt occupés un moment.
Et finalement, il dut prendre congé, un prétorien les coupant dans leurs élan pour une sombre affaire de tatouage.
Haussant les épaules, il serra la main à sa collègue

-Excuse moi Métèria, le devoir m'appelle, n'hésite pas à repasser quand tu veux, ou bien je viendrais peut être t'embêter sur ton rocher


Plaisantât-il en s'éloignant
Contenu sponsorisé


NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum