Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


Entrainement au sein de la garde

Vaelin Dragmar
MESSAGES : 36
CRISTAUX : 352
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Vaelin Dragmar
La Garde
Lun 13 Jan - 15:47

Depuis gamin et bien avant d'entrer dans les classes militaires, ma jeunesse était bercé par des entraînements quotidiens d'entraînement physique et guerriers en compagnie de mon paternel et de mon frère ainé. C'est également à cause d'eux que je prend désormais du plaisir à participer à chacun des exercices de ma section de garde. Bien que je pouvais et devais me volatiliser durant une journée ou voir plus afin d'accomplir mon véritable travail : celui d'un espion.

Je me réveillai dans ma chambre de jeunesse en cette matinée avec ses pensées dans ma tête ainsi qu'un grand sourire en passant à la journée qui allait certainement se dérouler en cette journée de saison froide. Je m'étais levé bien avant la levée du soleil et je dus allumer une bougie afin d'aller me préparer un petit déjeuné bien fourni en évitant de réveiller les membres de ma famille encore endormi dans leur chambre hormis mon frère ainé qui se trouvait dans la même brigade sans jamais avoir à travailler avec ma personne...

Je pris mon repas en silence sous la danse de la flamme avant de m'habiller dans ma tenue de garde. J'enfilai également à ma garde mon épée ainsi qu'un gantelet spécial : il contenait un Katar. Puis je sortis de la demeure familial bien avant mon frère pour aller gambader dans les rues de la ville et surtout dans des lieux que j'avais pris l'habitude d'aller pour admirer le soleil se lever sur l'horizon et dans les rues de la ville.

Cependant, les heures pouvaient défiler rapidement et je devais me rendre au sein d'une des casernes de la cité... Qu'elle était son nom déjà ? Ah oui, la caserne de l'île Rocheuse... Pour une fois, j'avais de la chance, c'était la plus proche de chez mes parents et je pus entrer dans les rangs, bien avant de recevoir une réprimande pour être arrivé en retard. Et heureusement. Mais une question me trottait en tête, pourquoi étions nous dans une des casernes des Myrmidon du Solstice pour nos entraînements militaires tandis que je me pris un coup de coude de mon frère et des sermons :

- T'étais parti où tête de mule ? Tu veux les déshonneur sur notre famille surtout devant les majestueux Myrmidon, fierté de notre ville ?

- Je suis là, lâche moi avec tes principes.


L'entente avec mon frère n'était jamais des meilleurs et ceux depuis la nuit des temps se prenant pour un exemple... Mais je fus coupé dans mes réflexions par l'un de nos supérieurs qui donnaient ses instructions concernant nos entraînements du jour... Nous allions devoir faire des passes d'armes ainsi que d'autres habitudes avec des soldats de cette caserne. Je pus voir le sourire de mon ainé s'afficher... C'était son rêve d'intégrer cette unité et il pourrait le prouver. Je me sentais plutôt restreint, car j'allais devoir éviter de la jouer trop fourbe...

- J'espère tomber contre toi, Vaelin pour prouver encore une fois qui est le meilleur de nous deux.

Encore une fois, cet idiot de frère voulait se prouver le meilleur, c'était vrai d'un point de vue force, mais pas pour l'agilité... Ni en question de pouvoir, je me permis de lui chuchoter calmement.

- Oui c'est ça théière.

Son surnom que je lui avais donné à cause de son pouvoir, chauffer l'eau... Bien sûr qu'il aurait pu être puissant à force d'entraînement, mais mon frère en avait honte et pendant qu'il s'énervait dans son coin. Je crus voir une tête que j'avais rencontré, il y a bien longtemps... Longtemps, bien avant que je devienne espion, dans les premières années militaires de mes 12 à 16 ans.... Mais nous n'avions pas encore reçu l'ordre de rompre de les rangs. J'irai bien voir s'il s'agissait de cette même personne avec qui j'avais fait mes classes.


Tout le monde a ses secrets, mais personne ne peut les garder éternellement.
C'est quoi les tiens, Invité ?
Entrainement au sein de la garde Bb5qmf10

NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum