Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


Les apôtres de l'arrogance

Queen Milan
MESSAGES : 320
CRISTAUX : 2057

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Queen Milan
Noble
Jeu 6 Juin - 11:00

- Quel crétin… Murmura Queen dans sa barbe alors que Kayn n’avait pas réussit a esquiver le coup du kerberus. Aussi surprenant que cela pouvait paraître, elle, avait parfaitement réussit son coup et en été plutôt fière. Cependant elle n’allait pas le rester bien longtemps. Une odeur mêlant souffre et fumée se fit bientôt sentir. Elle chercha un moment la provenance, mais le crépitement non loin de ses oreilles lui indiqua rapidement qu’ils venaient de nul autre que cette maudite bestiole. -Génial. Vraiment. Super. Son pouvoir était parfaitement maintenu mais elle avait suffisamment étudiée le bestiaire par le passé pour savoir que cela n’était définitivement pas bon pour eux. Sans pour autant paniquer elle glissa un regard sur ses compagnons. Comprenaient-ils ce que cela voulait dire ? Que si l’animal avait le temps de lancer son attaque, ils n’y survivraient probablement pas ? Alors elle se posa une simple question. Est-ce qu’il fallait qu’elle lâche tout et se téléporte maintenant ? C’était peut-être bien la dernière occasion qu’elle aurait de sortir d’ici en vie. Principalement parce qu’elle le savait, si aucun d’eux n’agissait vite elle serait obligée de libérer la bête. La sève était une matière on ne peut plus inflammable et c’était bien la sa plus grosse faiblesse. Si ses filaments venaient a prendre feu, elle ne voulait pas savoir qui entre elle et les flammes arriverait a s’en sortir en premier. Alors qu’elle pesait encore le pour et le contre, une ombre passa comme un éclair a côté d’elle, interrompant le flot de ses pensées.

- Kayn ? Mais tu es stupide ma parole ! S’exclama-t-elle tout en le regardant foncer tête baissée. Bouche bée elle ne tarda pas a reprendre ses esprits. D’une geste rapide elle forma d’innombrable petit harpon le long de ses liens et se prépara a les planter au plus profond qu’elle le pouvait dans la chaire de son museau. Avec un peu de chance cela détournerait suffisamment l’attention du kerberus pour que le petit brun puisse esquiver correctement quand le moment viendrait, de plus si la bouseuse était assez rapide, cela lui permettrait aussi de tenter une attaque. A eux trois il y’en aurait bien un qui réussirait a atteindre son but sans trop de séquelle et pour une fois elle espérait que ça ne serait pas elle, pour le simple et bonne raison que la blessure qu’elle lui infligerait ne serait probablement pas mortelle et a moins qu’il ne meurt immédiatement d’asphyxie elle finirait carbonisée. Et ça c’était une mort qui ne lui plaisait absolument pas.

HRP:
 


Les apôtres de l'arrogance - Page 3 9ttx
♥:
 
Anonymous
Invité
Invité
Dim 9 Juin - 23:58


Les apôtres de l'arrogance



De nouveau, le regard fuyant, la bête ne faisait plus du tout attention à la farandole qui virevoltait dans les hauteurs de la pièce. De nouveau, le monstre n’avait d’yeux que pour ses coéquipiers ô combien faiblards. Lotta n’en revenait pas. N’avait-il toujours pas compris qui était la véritable menace de ce trio. L’insulte envers sa personne était gigantesque. Son égo en avait pris un coup. Ses pulsions sanguinaires devenaient de plus en plus bouillantes. Elle était alors à deux doigts de se déchaîner sur la bête. De faire étalage de son sadisme et de sa férocité. Seulement, elle ralentit soudain son élan meurtrier. Quelque chose avait changé chez la bête. L’aura dans laquelle il s’était recouvert devint de plus en plus sinistre. Volant au-dessus de cette crépitante fourrure, l’instinct de la campagnarde avait été sévèrement titillée. Face à ce danger tape-à-l’œil, elle tint donc à rester plus longtemps en retrait. Ressentait-elle de l’inquiétude voire même de la peur pour la suite de cette bataille ? Nullement. Elle ne se préoccupait pratiquement jamais des conséquences engendrées par ses actes. Loin d’être idiote, elle avait évidemment compris que la bête préparait quelque chose de dangereux. Néanmoins, elle relativisait. En tuant la bête ou en lui infligeant suffisamment de dégâts, il se pouvait que tout soit réglé…

Sur le point de partir définitivement à l’assaut, elle remarqua d’un regard furtif la résolution de ses partenaires. Leurs yeux, qu’ils soient emplis de haine ou de désespoir n’étaient guère ceux de fuyards ayant dégainés leur cristal de téléportation. Bien au contraire, ils étaient tous deux bien décidés à sortir victorieux de ce combat. Tous trois doués d’une arrogance démesurée, aucun ne voulait faire pâle figure à côté des autres. La fierté avait certainement parlé dans cette pièce et celle de Lotta n’allait pas tarder à s’exprimer. Atterrissant au sol puis se reformant complètement, elle ne put s’empêcher de lâcher un très court « Intéressant… ». Une parole fugace qui s’accompagna enfin de son assaut. Dès la première impulsion de son pied d’appui, Lotta faisait étalage de ses atouts physiques. Vitesse, agilité, la princesse des champs s’approcha dangereusement de la bête, les lames dégainées. Concentré sur ses deux compères, la plouc savait qu’elle avait le champ pour effectuer un coup surprenant. Et très clairement, elle ne comptait rater un timing si alléchant. D’autant qu’il ne pourrait durer longtemps…

Avec sa plus courageuse vitesse, la paysanne se précipita jusqu’au cou de la bête. Contrairement à Queen, Lotta devait se rapprocher du danger pour être sûre d’infliger des dégâts. Le sourire malicieux sans cesse encastrée sur sa face, elle ne détestait guère les prises de risques. Ainsi, sûrement trop proche du danger, elle avait quand même une audace démesurée au point de souffloter, sadique « Tu m’as encore oubliée… » La suite ? Seul l’avenir lui dira si son attaque aura été pertinente, mais risquetout ou complètement suicidaire. Sous la gorge du kerberus, les lames étaient justement parties pour s’enfoncer dans cette anatomie ô combien sensible. Lui asséner des déchirures dorsales n’était plus suffisamment. Une nouvelle forme de souffrance devait lui être infligé. Une asphyxie lente ou sempiternelle…


Résumé du tour:
 

Maître du jeu
MESSAGES : 707
CRISTAUX : 4804
Maître du jeu
Compte PNJ
Mar 11 Juin - 15:15

Anonymous
Invité
Invité
Sam 15 Juin - 17:46


Les apôtres de l'arrogance



Avec la vitesse et la dextérité qu’on lui connaissait tant, les lames de Lotta s’étaient bel et bien planté la zone qu’elle désirait tant. La gorge si sensible du kerberus alpha. Un sourire pervers illumina les lèvres de cette profonde sadique. A travers cet égorgement barbare, les rugissements que la bête expia de de douleur s’intensifièrent violemment. Fragile et vitale, l’anatomie éviscérée écoula une grande quantité de sang, dans laquelle la princesse des champs s’évertua littéralement. Entre rires et moqueries, elle fut sur l’instant épanouie par sa franche réussite. Elle avait en effet éliminé la racaille qui s’était dressée face à lui. De plus, elle lui avait également prouvé qu’elle était assurément le danger numéro un de cette équipe d’impertinents. « T’as vu ? Je te l’avais dit ! » se moqua-t-elle violemment de lui lorsque la bête fut prise de convulsions violentes. L’instant fanfaron aurait pu s’éterniser très longtemps. En effet, elle aurait apprécié le critiquer, mais le destin était un être malicieux jouant à leur gré avec la vie de l’humanité. Les trois malheureux humains avaient tout tenté pour faire dérailler cette odieuse fatalité. Néanmoins, il fallait croire que folie et impertinence ne furent guère suffisants aujourd’hui…

La campagnarde avait brutalement volé, comme un sac à poubelle puant que l’on jetait le plus loin de sa maison. L’explosion qui avait surgi de la bête avait été intense. En première loge, elle n’avait ni pu esquiver, ni pu se préparer à encaisser l’orage flamboyant. Tout s’était réalisé soudainement et même la réactive Lotta fut dans l’incapacité d’effectuer quoi que ce soit. Projetée loin, son corps s’écrasa au sol puis traina par terre pendant plusieurs mètres. Sur son sillage, des traces inquiétantes de sang furent délaissées. Il y avait certes celui du kerberus, mais il était fort probable que celui de Lotta s’y soit également entremêlé. Les blessures étaient sévères, voire dramatiques. Peaux brûlées, si n’est arrachées par les flammes, côtes et os brisées, elle était dans un état pitoyable. Pourtant, elle trouvait encore la force de sourire. D’arborer les lèvres d’une guerrière victorieuse ravie de cette confrontation excitante. Peu de gardes seraient capable de rester lucide aussi longtemps, après s’être pris de plein fouet cette bourrasque incinératrice. « J’AI GAGNÉ !!! TU CROYAIS VRAIMENT POUVOIR M’ÉLIMNER ??? HEIN ! HEIN ! HEIN !!!!! » s’écria-t-elle carbonisée, aux bords de l’évanouissement. Suicidaire, elle essaya de se relever pour parfaire sa suprématie sur la situation, mais ce fut l’acte de trop…

La dégringolade, puis le blackout complet. Plus rien. Plus aucune connaissance sur la suite des évènements. Elle ne savait pas si la mort avait finalement pourfendu son âme, mais très honnêtement, elle s’en fichait pas mal. Mourir pour préserver l’intégrité de la royauté était plus qu’un honneur pour elle. Que sa personne ait fini broyer dans une exploration ordonnée par le roi était un acte hautement respectable. Sa vie avait eu un sens grâce à ça. Seul regret au compteur, peut-être celui de ne pas avoir pu échanger des mots directement avec ses idoles. La vie était toujours égayée de haut et de bas, voilà tout… « Hein ? » Cet instant de flottement avait soudainement l’air de se dissiper. Une lumière vive incitait ses mirettes à éclore. Le paradis lui était donc destinée. Elle qui avait réalisé nombre d’actes discutables. Une fin bien risible…

Quand elle ouvrit enfin les lieux pour accueillir ce monde supposément radieux, grande déception la prit. Le domaine des anges lui parut bien fade et les premiers commentaires d’accueil ne l’enchantèrent guère non plus. « Vous vous réveillez enfin ! Merci Dieu ! J’ai du mal à comprendre par quelle miracle vous avez pu survivre aussi longtemps avant qu'une potion de soin ne vous soit appliquée... J’imagine que l’on n’est pas un garde royal pour rien ! » La personne qui distilla ces paroles ressemblait plus à un médecin qu’à un être du paradis. Et les alentours avaient tout d’une tente de secours où Queen et Kayn étaient notamment présents. Elle se rendit alors compte que son corps fatigué était allongé sur un lit médical… Tant de questions devaient être posées, mais il était des évidences qu’elle ne pouvait vraiment nier. Ils étaient à l'extérieur de la tour, premièrement. Et deuxièmement, elle était bel et bien en vie et pourrait encore déverser sa malice sur Aryon.

Résumé du tour:
 

Danae Amaryllis
MESSAGES : 203
CRISTAUX : 350
En ligne
Danae Amaryllis
La belle souriante
Sam 15 Juin - 23:31

Ma lame se plante une fois encore dans la chair du monstre tandis que la prolétaire en fait de même,  bien qu’elle n’arrive un instant après moi. Le kerberus alpha se fait transpercer à plusieurs endroits en même temps, sa mort est maintenant imminente, ou du moins je l’espère. Si il survit encore une fois on va vraiment tous y passer. Mon souhait s’exauce enfin et la bête s’écroule lourdement au sol. Un sourire victorieux se dessine alors sur mes lèvres mais cet instant victorieux s’éclipse bien vite derrière les flammes et l’explosion qu’à crée le kerberus. Le souffle de l’explosion me projette en arrière tandis que les flammes me brûlent la peau. Ma veste semble néanmoins me protéger de la chaleur, limitant ainsi les dégâts subits par mon corps en comparaison de mes deux autres compagnon d’infortune. La prolétaire est bien celle qui est dans le pire état et elle tombe vite dans l’inconscience après nous avoir gratifié la bête d’une dernière remarque arrogante. Queen quand à elle est également sévèrement blessée et je dois dire que son sort à un peu plus de valeur à mes yeux que celui de la garde insolente. Malgré tout ce que je peux lui reprocher Queen fait partie des rares personnes que je peux supporter et je n’ai à l’heure actuelle aucun bénéfice à tirer de sa mort alors tant qu’à faire j’aimerai autant qu’elle reste en vie. Lotta en revanche elle peut mourir, ça m’arrangerait bien. Cette fille a su se montrer insupportable à un point encore jamais vu auparavant.

Après avoir brièvement prit conscience de l’ampleur des dégâts j’essaye de me relever tant bien que mal avec ce qu’il me reste d’énergie. Mais mon corps peine incroyablement à bouger alors je me contente de m’adosser au mur. Mon regard balaye une nouvelle l’ensemble de la salle et je constate que la fourrure de la bête n’a absolument pas été affectée par les flammes. Je tourne alors la tête vers Queen, sachant qu’elle a prit le soin d’acheter une potion de soin au début de notre petite escapade.

- Queen, avale ta potion et récupère la fourrure du kerberus ! On est trop blessé pour continuer dans cet état, nous devrons nous téléporter hors de cette tour après ça. Je m’occupe de cette chère garde.

J’ai eu le malheur d’atterrir proche de cette dernière et elle n’est clairement pas en état de se téléporter elle même. Je m’occupe donc de la téléporter à sa place après avoir farfouillé ses affaires pour y trouver son cristal de téléportation. Je regarde du coin de l’œil comment s’en sort la blonde avec la carcasse sûrement encore chaude de la bête puis m’occupe de me téléporter moi même une fois que ladite blonde a finit son travail.

HRP:
 


Les apôtres de l'arrogance - Page 3 58648_s
Ce n'est pas la lame qui compte... c'est la main qui la tient
Queen Milan
MESSAGES : 320
CRISTAUX : 2057

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Queen Milan
Noble
Mar 18 Juin - 11:23

De la chaleur, une trop grande chaleur puis la douleur. Ce furent les seules choses que Queen eut le temps de ressentir lorsque l’animal déploya toute sa puissance. Avant même qu’elle n’ait eu le temps de rappeler sa sève, cette dernière s'était enflammée et avait brûlé une bonne partie des mains de la blonde. Son visage et même son corps étaient dans un état déplorable. La seule chose qu’elle pouvait faire état de hurler, hurler à pleins poumons. La trésorière n’avait pas pour habitude de ressentir ce genre de chose et elle n’y était définitivement pas préparée. Alors recroquevillée sur elle-même elle tentait de recouvrer ses esprits, de passer outre à cette douleur qui lui semblait insurmontable et qui lui donnait l’impression que son corps entier pulsait au rythme effréné de ses battements de cœur. Mais elle n’y arrivait pas, elle ne percevait rien d’autre que la douleur, l’odeur de chair brûlée et le visuel à vomir de ses mains et avant bras mâchouillés par les flammes. Ce ne fut que lorsque Kayn prononça son prénom qu’elle réussit enfin à se sortir de cette torpeur et cesser de crier se contentant de gémir tout en tremblant de tous ses membres.

Oui, la potion, c’est vrai qu’elle en avait acheté un avant de s’enfoncer tête baisser dans cette tour maudite. Alors dans un réflexe de désespoir certain elle se jeta sur son sac non sans lâcher plusieurs cris de douleur à mesure qu’elle jetait par-dessus son épaule les objets qui ne lui étaient pas utiles. Finalement et dans un cri de triomphe elle parvint enfin à trouver la petite fiole. Et sans attendre elle l’avala avant de laisser tomber le flacon vide. Elle s’adossa ensuite au mur et attendit que cette dernière fasse effet. 

Quand enfin ses mains et le reste de son corps furent dans un état acceptable elle se leva, encore tremblante et les paroles de Kayn percutèrent enfin son esprit. Récupérer la fourrure de Kerberus ? Queen tourna la tête en direction de la bête puis en direction du conseiller. Plusieurs fois. Était-il sérieux ? Il comptait réellement que Queen Milan, trésorière royale, reine des commérages et de la manucure se salisse les mains pour une maudite fourrure ? Oui. Il y comptait et c’est a regret que la blonde aiguisa ses ongles à l’aide d’ambre tout en se dirigeant vers le cadavre. 

C’était un travail bâclé, elle n’était pas équipée et surtout elle détestait faire ce qu’elle faisait. Mais elle le fit et elle du d’ailleurs réprimer plus d’un haut-le-coeur. L’odeur qui empestait dans la pièce était infecte et la jeune Milan eut tôt fait de ranger dans chaque sac ce qu’elle venait de découper. Lorgnant une dernière fois sur les somptueux trésors qu’elle aurait pu emporter si les deux autres avaient eu l’idée de prendre eux aussi des potions de soins, elle se téléporta, juste après Kayn. Une chose était sûre. Si par chance son corps n’avait pas été marqué par son passage dans la tour, son esprit lui en garderait de graves séquelles.

HRP:
 
 


Les apôtres de l'arrogance - Page 3 9ttx
♥:
 
Maître du jeu
MESSAGES : 707
CRISTAUX : 4804
Maître du jeu
Compte PNJ
Mar 18 Juin - 11:48

Contenu sponsorisé


Le royaume d'Aryon :: Le royaume d'Aryon
Zone RP
 :: La grande forêt :: La tour en ruine :: Event de la tour en ruines
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum