Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


La pupille [SOLO Canon]

Anonymous
Invité
Invité
Mer 19 Juin - 11:31


Newt s'était levé à l'aube. Il avait rendez vous avez sa soeur, Amalia, à leur maison sur la plage. Aussi, à peine le soleil levé, le jeune homme se hâta de descendre à l'écurie pour prendre Nivom, le sella et se mit en selle. A peine le dragonnier sur le départ, Nivom grimpait déjà sur son piédestal pour s'envoler d'un bond vers la mer. Newt le laissa planer au raz de la mer agitée en cette matinée nuageuse avant de le diriger vers la maison de feu sa mère. Nivom se posa devant l'habitation et Newt mit pied à terre. A peine fut il au sol qu'une tornade brune se jeta à son cou, lui faisant échapper un rire. Amalia serra fort son frère contre elle. Ils s'étaient vus plusieurs fois, au port ou à la capitale, et s'étaient finalement attachés très forts l'un à l'autre.

- Tu m'étouffe Am ! rigola-t-il jusqu'à ce qu'elle le libère.

Nivom réclama sa part de grattouille tandis que Newt remit en place une mèche de cheveux de la dracologue. Amalia leva finalement les yeux vers lui, une lueur inquiète dans le regard. Le jeune héritier prit doucement la parole.

- Tu as pris ta décision ?
- Je... Je crois. Tu es sur que c'est une bonne idée ?

Newt lui sourit, hochant la tête. Amalia alla récupérer un sac, ferma la porte de leur refuge, et Newt l'aida à se mettre en selle. Il monta devant elle, s'assurant qu'elle soit bien en place puis siffla pour faire décoller Nivom.
Le dragon carbone décolla de toute son envergure. La prise d'Amalia autour du buste de Newt se resserra et le dragon gris prit son temps pour voler jusqu'au manoir. Amalia observait la vue du Port depuis les airs, qu'elle connaissait mais qu'elle semblait toujours apprécier.

Le dragonnier fit atterrir Nivom dans la cour et permit à la demoiselle de descendre sans mal. Marchant près d'elle, il l'invita à pénétrer dans la demeure d'Aragon d'Arphéos, qui les attendait dans la grande bibliothèque. Newt confia les affaires de sa soeur à Deirdre, sa garde du corps avant d'aller vers la bibliothèque. Amalia observa les murs remplis de livres, d'histoire et d'ouvrages sur des trésors.

- Père.. Je vous présente Amalia. Ma... ma soeur.

Aragon s'approcha de la jeune femme qui s'inclina. Il la jaugea de son air noble, qui contrastait avec cette allure paternelle qu'il avait habituellement. Newt lui avait longuement parlé de la jeune femme et avait réussit à convaincre Aragon de la prendre sous son aile. Le gouverneur prit finalement la parole :

- Vous ressemblez beaucoup à Valkha... Et vous êtes une ravissante jeune femme.

Un sourire apparut finalement sur le visage du gouverneur, attendrit, tandis qu'Amalia levait vers lui des yeux inquisiteurs mais brillants d'intelligence. D'un signe de la main, Aragon congédia Newt, qui alla attendre dans le couloir.

Ils discutèrent longtemps tandis que Newt faisait les 100 pas devant la porte, sous le regard de Deirdre qui portait Odin le lumios sur son épaule.

- Ca va bien se passer, il n'y a pas de raison Newt.
- Et si...

La porte s'ouvrit et Amalia accourut dans les bras de son ainé. Aragon hocha la tête vers Newt ; à partir de ce jour, 1er jour de la saison chaude, Amalia Wolfgang devenait la pupille du Gouverneur du port et intégrer la noblesse.

Lyxiae

NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum