Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp"
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


Quand le jus d'orange dérange...

Aube Grassim
MESSAGES : 436
CRISTAUX : 1098
COULEUR : #339966
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Ven 12 Juil - 14:25

Quand le jus d’orange dérange
Nyx A. & Aube

Dormir sur le sol dur de la Caserne n’est jamais une bonne idée même si, à la base, j’était allongée sur une jolie femme… J’ouvre en douceur les yeux restant bien immobile pour ne pas réveiller la furie qui dort maintenant dans mes bras. Au moins, endormie, elle ne déverse pas un flot d’insultes sans fin mais je peux profiter de sa douce odeur de sucrerie à volonté. La lumière vive du jour filtrant par une lucarne m’agresse les yeux comme si j’avais trop bu, tout comme ma tête est douloureuse. J’ai pris une de ces cuites avec ce jus d’orange… Cela aura au moins eu le bon côté de briser la glace entre nous même si elle ne semble pas trop ouverte à l’idée de quelques câlineries ensemble. J’hésite un instant à bouger au risque de réveiller un démon encore plus virulent, qui sait comment elle pourrait réagir si je la réveille… Mais en même temps, il faudrait que je nous libère, elle sera certainement plus encline à la sympathie comme ça. Je regarde la clé, trop loin pour l’attraper sans bouger, puis soupire en soufflant sur la nuque de la ministre.

Il faut se réveiller Nyx. Il faut que j’attrape la clé pour nous détacher…

A moins qu’elle ne veuille maintenant rester liée à moi.


Quand le jus d'orange dérange... 19042104210124163016207581
Nyx Anger
MESSAGES : 174
CRISTAUX : 433
COULEUR : #720F06
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Nyx Anger
Noble
Sam 13 Juil - 1:37

  Nyx se réveilla doucement. Avant même d’ouvrir les yeux, c’est la douleur qui fut la première chose qu’elle remarqua, avant de finalement se rendre compte qu’elle était face contre sol. Où était-elle ? Il lui fallut un moment pour tout remettre en place. Du moins une partie. Il y avait eu cet entraînement avec la garde, puis elle étaient parties boire un verre à la caserne après l’effort et… Ouhla. Tout devenait moins clair à partir de ce moment. La ministre se souvient avoir eu une attitude et des propos qui ne lui ressemblait pas, mais il y avait beaucoup de morceaux d’ombre dans ce qu’il s’était passé, mais elle semblait se souvenir de l’essentiel. Elle avait été droguée ? Ou alors c’était de la magie ? Mais de qui ? Cette garde ? Mais pour quelle raison ?  Et donc ce poids sur son dos c’était …. la garde elle même d’après ses souvenirs ? Pour qui elle se prenait celle là ?! Autant Nyx n’assumait pas certains de ses actes et mots de la veille, mais certaines de ses menaces risquaient effectivement d’être mises à exécution.

  "Aube Grassim. Descend d’ici TOUT DE SUITE. Je ne plaisante pas."

  Elle avait un ton extrêmement froid, signe de son mécontentement. Elle avait été insultée, déshonorée et humiliée pendant cet événement, et encore heureux personne n’était rentré dans cette pièce. Mais la trahison de cette garde royale n’allait pas rester impunie, cette chose était sûre. En parlant de froid, il y en avait une sensation au niveau de son poignet. Essayant de le bouger, elle sentit quelque chose autour de celui-ci. Des menottes ? Elle ne se souvenait pas de ça. Il fallait croire qu’elle ne se souvenait pas de toutes les choses importantes, et c’était d’autant plus inquiétant.

  "Donc en plus de ça tu utilises les menottes sur ta ministre. J’espère que tu as une explication à tout ça sinon je te promet que ça va chier."

  Elle le disait toujours sur un ton froid et étonnamment calme au vu de la situation. Intérieurement, elle était en train de bouillir, mais éclater de rage ne ferait que lui faire perdre toute crédibilité. Dans un premier temps elle se sortait de ce mauvais pas, et dans un second elle aurait tout le loisir de se venger de cette peste blanche.


Quand le jus d'orange dérange... 10kp
Aube Grassim
MESSAGES : 436
CRISTAUX : 1098
COULEUR : #339966
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Dim 14 Juil - 17:02

Quand le jus d’orange dérange
Nyx A. & Aube

Un long soupire de désespoir m’échappe lorsqu’elle me demande d’abandonner sa douce chaleur sur un ton froid et cassant. Soupire qui se perd dans la chevelure rose de la ministre. Sans grande précaution, je me met à quatre pattes pour me diriger vers la clé et essayer de l’attraper… Plus vite on sera détachée, plus vite je pourrais m’occuper de ce mal de tête qui me vrille le crâne. Contrairement à moi, elle semble ne pas se souvenir de tout et surtout de l’épisode concernant les menottes anti-magie… Peut-être que je vais pouvoir user de cela pour la rendre moins agressive…

Pas la peine d’être aussi virulente madame la ministre… Surtout quand c’est vous qui avez réclamer qu’on s’attache avec les menottes.

Un bon gros mensonge bien foireux, les meilleurs dans ce genre de situation. Continuant d’avancer vers la clé, je tire doucement sur son bras relié à moi pour réclamer qu’elle bouge aussi.

Si vous voulez bien venir par ici, je pourrais attraper la clé et nous libérer.

Réussissant enfin à me saisir de la clé, je pousse un cri de joie strident. Je tend la clé à Nyx en signe de bonne volonté et aussi parce que même sans mon pouvoir de renarde et enceinte, je reste suffisamment forte pour gagner une bagarre. La clé tendue, je reste le regard bloqué sur elle. Jusqu’à maintenant, je n’avais pas spécialement fait attention à cela mais ma vue est bien différente… Pour une fois, je n’ai pas à interpréter les couleurs. Le rose de ses cheveux n’en est que plus beau et elle même une magnifique créature. Cette nouvelle vision de la femme me donne presque envie de la revoir sous son autre forme même si cela ne serait certainement pas la meilleure des idées. Laissant Nyx se débrouiller avec les menottes, je m’adosse à un pied de table.

Ma tête… A croire que j’ai bu deux bouteilles de saké…

Je ne me retrouve pas souvent dans un tel état… Habituellement, mes soirées changent d’activités bien avant d’en arriver là.

Lyxiae


Quand le jus d'orange dérange... 19042104210124163016207581
Nyx Anger
MESSAGES : 174
CRISTAUX : 433
COULEUR : #720F06
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Nyx Anger
Noble
Mar 16 Juil - 16:20

  Cette garde royale n’était pas des plus délicate, forçant Nyx à se retourner pour que son bras puisse suivre celui d’Aube sans se casser quelque chose. En parlant de délicatesse, son affirmation secoua aussi un petit peu Nyx, d’une autre façon. Elle ne se souvenait pas de ça, mais ça paraissait étrange. De ce qu’elle se souvenait, elle semblait plutôt vouloir la garde éloignée que proche, c’était l’autre qui était collante. Est-ce qu’elle avait compris qu’elle ne se souvenait pas ? A moins que ce soit totalement prémédité et qu’elle essaye de continuer à se servir d’elle ? Il y avait des moyens simples de vérifier tout ça, et mentir pourrait lui coûter très cher.

  "Dans ce cas, j’espère que tu n’auras aucune objection à réitérer tes affirmations sous sérum de vérité, tout comme pour expliquer comment tout cela est arrivé."

  Eh oui, elle était tombée sur la ministre de la justice, pas sur Jo le clodo. Elle connaissait bien les procédures et avait des moyens radicaux pour obtenir ce qu’elle voulait, au lieu de laisser une opportunité à cette garde de jouer avec ses nerfs. Elle s’était donc assise, pour avoir l’air moins ridicule, avec néanmoins le bras tendu pour permettre à Aube d’atteindre la clé.

  Une fois que cette dernière l’eut récupérée, elle la tendit à Nyx qui s’empressa de la saisir pour se libérer, laissant ensuite la clé dans son emplacement sans prendre la peine de détacher la garde bien assez grande pour le faire elle même. Elle se releva alors immédiatement, époussetant un peu ses vêtements avec ses mains. Contrairement à la jeune femme adossée à la table qui semblait mal en point, Nyx était étonnamment plutôt épargnée, n’ayant qu’un léger mal de tête pas plus gênant que ça.

  "Je veux une explication tout de suite sur ce qui s’est passé. Et tout ce que tu diras pourra t’être redemandé sous sérum de vérité, et ce serait fâcheux de découvrir des dissonances entre les deux versions."

  Nyx s’assit sur une banquette face à l’accusée. Elle avait repris son ton plus strict de ministre, contrairement à celui qu’elle avait la veille avant cet incident, signe qu’elle n’était plus là pour sympathiser. Pourtant, même dans cette état second, elle se souvenait l’avoir mise en garde plus d’une fois, donc ce n’était que justice rendue ce qu’il se passait en ce moment même.


Quand le jus d'orange dérange... 10kp
Aube Grassim
MESSAGES : 436
CRISTAUX : 1098
COULEUR : #339966
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Mer 17 Juil - 10:10

Quand le jus d’orange dérange
Nyx A. & Aube

Des menaces, encore des menaces… Elle est mignonne mais qu’est-ce qu’elle est chiante à menacer comme ça… Un sourire étire mes lèvres, elle a beau être ministre de la justice, il y a peu de chance que quiconque ne me condamne vraiment… Aussi bien elle que moi, nous n’étions clairement pas dans notre état normal et puis bon, c’est elle qui a essayé de tuer mon bébé puis moi en m’étranglant…

Quand vous voulez pour le sérum de vérité ma chère ministre, je ne me fais pas de soucis vous avez plus à y perdre que moi. Vous qui êtes ministre de la justice, vous devez bien savoir ce que coûte une tentative de meurtre ?

Je ne suis peut-être pas exemplaire dans l’histoire, mais je n’ai pas essayée de la tuer. La tripoter, oui, je l’admet. La ministre enfin libérée des menottes, je ne me préoccupe même pas de retirer la paire pendant à mon poignet. Je préfère regarder la femme s’épousseter ressentant encore la sensation de sa peau douce sous mes doigts. Je soupire bruyamment lorsqu’elle recommence avec ses questions à deux balles et des menaces lamentable à base de sérum de vérité… Sacré justice quand la juge est partie prenante dans la blague. Si je savais moi-même comment c’est arrivé… Et puis, pourquoi elle m’emmerde à me demander ça ! Elle doit bien s’en souvenir comme moi, au moins un minimum

Qu’est-ce que j’en sais moi ! Je crois que le jus d’orange était fermenté ou un truc du genre...

Je ne vois pas vraiment d’autres explications à ce dérapage incontrolé. Dans l’affaire au final, on était deux adultes complètement déchirées… Contrairement à elle, je suis resté plutôt soft moi au moins. Elle m’a quand même frappée et menacée de mort tout du long…

Je crois que ça nous a mis le cerveau à l’envers à toutes les deux, et c’est partit en vrille. Vous voulez plus de détail ? Comme quand vous avez menacé de tuer mon bébé, de me tuer ou quand vous avez user de violence à mon encontre.

Mon cerveau bien que embrumé par le mal de tête cherche déjà une référence à un garde royal ayant pu être jugé pour quelque chose commis sous l’effet de l'alcool. Je l’ai juste un peu tripoter, je ne pense pas risquer grand chose. Une mise à pied et peut-être quelques jours de cellule pour marquer le coup. Mais je doute que je serais la seule à subir… Peut-être ne fera t-elle pas un petit séjour en cellule mais cela s’ébruitera parmi le gouvernement et les nobles. Une ministre qui cogne une femme enceinte et la menace de mort, c’est une bonne réputation. Je ne suis pas rancunière mais j’y veillerai si elle cherche trop les problèmes.

Je reconnais avoir un peu dépassé les limites de l’acceptable durant cet épisode de folie temporaire mais je ne suis pas la seule fautive ici, ne l’oubliez pas. Vous étiez aussi défoncée que moi dans la Caserne.

Un simple rappel de la réalité des choses. Elle a beau être ministre, je suis garde royale, je ne suis pas complètement idiote.
Lyxiae


Quand le jus d'orange dérange... 19042104210124163016207581
Nyx Anger
MESSAGES : 174
CRISTAUX : 433
COULEUR : #720F06
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Nyx Anger
Noble
Sam 20 Juil - 23:42

  Elle se faisait vraiment menacer par une garde ? Le respect de la hiérarchie se perdait chez certaines personne, à croire qu’un rang à peine plus haut que la moyenne suffisait à leur monter à la tête. En tout cas, réaction typique d’un coupable cherchant à minimiser ses fautes, ce n’était pas la première fois qu’elle était confrontée à ce genre de cas. Elle les connaissait les "Oui mais lui il fait pire que moi" ou les "Vous avez pas des problèmes plus importants à vous occuper ?". C’était insupportable parce que ça ne faisait rien avancer, c’était juste des façons de gagner du temps puisqu’au final, ils perdaient tout de même.

  "On va reprendre depuis le début, Aube. Dans un premier temps, tu me dois le respect en tant qu’aînée ainsi qu’au niveau hiérarchique, donc tes menaces ne sont pas les bienvenues et tu es tombée sur la mauvaise personne puisqu’elle n’ont pas la moindre efficacité. Ensuite, garde bien en tête que tes enfantillages ne serviraient à rien. Pour toi il s’agira d’une tentative de meurtre et pour moi d’une simple tentative de me défendre en te faisant perdre connaissance. Dans le pire des cas, ça tournera simplement en rond, et dans l’autre cas tu passeras simplement pour une idiote à proférer des accusations graves et hâtives."

  En soi elle avait raison. Elle n’avait pas souvenir avoir souhaité plus que son évanouissement dans cette scène. A moins qu’elle ne fasse référence à un autre moment que Nyx ait oublié, mais le résultat sous sérum de vérité serait le même.

  "Pour finir, ce que je cherche à savoir ce n’est pas ce qu’il s’est passé pendant, mais ce qu’il s’est passé avant. Tu ne vas pas me faire croire qu’un simple jus un peu passé ait un effet aussi radical, et j’espère que tu ne le penses pas sérieusement. L’explication la plus plausible à cela est l’utilisation de la magie. Ce que je veux savoir, ce qui aurait pu user de magie pour empoisonner ou faire empoisonner ça, et pour quelle raison. Donc au lieu d’essayer de m’enfoncer et faire entrave à la justice comme s’il s’agissait de ton baroud d’honneur, je te conseille de réfléchir quelques secondes et coopérer, que tu sois fautive ou non. A réagir comme ça, tu ne fais que te rendre davantage suspecte."

  Nyx était généralement plutôt douée et inspirée en terme de sermon. Ce n’était ni la première, ni la dernière fois qu’elle se prêtait à l’exercice, et elle commençait à avoir une bonne expérience dans le domaine. Elle fixait la garde sans jamais détourner le regard, avec une autorité certaine. Elle n’avait aucunement envie de passer sous silence cet événement qui pouvait facilement être considéré comme un attentat, que l’intention initiale eût été de faire une blague ou de réellement nuire. Elle n’avait rien contre le fait de faire la fête ou s’amuser, mais pas de cette façon, et surtout pas contre son grès. En plus maintenant elle se retrouvait avec une partie de sa peau et ses vêtements collants à cause du jus d’orange, ce qui était particulièrement désagréable et ne jouait pas en faveur de son humeur.


Quand le jus d'orange dérange... 10kp
Aube Grassim
MESSAGES : 436
CRISTAUX : 1098
COULEUR : #339966
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Lun 22 Juil - 13:36

Quand le jus d’orange dérange...
Maeralya & Aube

Bon, clairement, il y a un petit défaut de communication entre nous deux… Je n’ai pas vraiment voulu la menacer. A vrai dire, je m’en fiche royalement de ce qui s’est passé sous l’effet de ce truc mais je n’aime pas que l’on me cherche des noises quand on est aussi coupable que moi dans l’affaire. Et puis, c’est quoi cette histoire de tentative de meurtre de ma part. Je me souviens de chaque instant de notre “folie” commune. A aucun moment, je n’ai menacé sa vie, au pire, sa vertu de noble effarouchée mais guère plus… Et comment dire, même en forme, j’ai bien envie de retourner goûter sa peau et bien plus même. Je soupire, pourquoi j’ai accepté de participer à ces conneries ? Ah ouais, me faire à peu près bien voir de la ligne hiérarchique avant d’annoncer ma grossesse… Je la laisse continuer son monologue en écoutant plus ou moins. J’en tire au moins une information, visiblement, elle n’en a rien à cirer de ce qu’il s’est passé sous l’effet de ce truc. Elle veut surtout punir celui qui à fait ça, en l’occurence moi selon elle.

Fort bien. Alors commençons par le début. Cette salle n’est jamais fermée à clef et il n’y a aucun planning d’occupation. Elle est tenue à disposition des gardes au cas où il serait nécessaire d'accueillir quelqu’un qu’il ne vaut mieux pas mélanger aux gardes moyens. Famille royale, ministres, nobles principalement.

Elle veut des informations, pas de problème, elle va avoir ses informations mais qu’elle arrête de m’accuser de tous les maux avant que je n’explose moi aussi.

De temps en temps, certains Capitaine s’isolent ici pour manger quand il ont besoin de calme ou de discuter de choses importantes.

En même temps que je lui explique comment cette salle est utilisée, j’analyse moi-même les données pour essayer de reconstruire le scénario de cet événement.

Le jus d’orange est produit à la cuisine juste à côté et stocké ici dans des cruches enchantée pour garder au frais le liquide.

Je pointe du doigt, en même temps, la porte de la cuisine puis la cruche encore posée sur la table. Un scénario possible commence à se dessiner dans ma tête.

Jusqu’à ce qu’on vienne me demander de venir vous servir de partenaire d'entraînement, personne n’était au courant de votre présence ici. Et encore moins que vous pourriez venir dans cette pièce pour vous désaltérer. Excusez-moi de le dire mais cela fait beaucoup de “si” pour un meurtrier professionnel.

Si je voulais empoisonner quelqu’un, je veillerai à être certaine de ne pas rater ma cible. Il ne manquerait plus que la mauvaise personne soit tuée pour sabrer les chances de réussite à la mission. Et puis, il faut le dire, c’est quand même sacrément jouer sur la chance que de bourrer les personnes en espérant qu’elles s’entre-tuent. Non, clairement, cela me fait plus penser à une blague ou une vengeance… Le genre de chose où il n’est pas forcément grave de se planter. Avec un soupir, je récupère la clé dans la serrure du bracelet anciennement au bras de la ministre.

Je pense plutôt que cela visait un Capitaine… Vous n’êtes pas sans savoir que certains éléments de la garde ont quelques problèmes avec l’autorité. Quoi de mieux pour se venger d’une sanction que de le voir complètement saoul se battre en plein milieu de la Caserne ?

Je soupire en me décalant pour m’étaler au sol, les menottes toujours au poignet. Cette mauvaise blague tombe au mauvais moment… Pourquoi faut-il que toute les femmes à croquer soit aussi compliquée à vivre ? Athena est complètement hermétique à toute idée de sentiments amoureux. Nyx me bassine avec sa justice et veut ma peau visiblement. Et Kaïri a disparu de la ville… Je me demande bien ce que je pourrais faire au milieu de tout ça moi.


Lyxiae


Quand le jus d'orange dérange... 19042104210124163016207581
Nyx Anger
MESSAGES : 174
CRISTAUX : 433
COULEUR : #720F06
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Nyx Anger
Noble
Lun 29 Juil - 3:48

  Enfin cette garde commençait à ranger son sale caractère dans un coin et elles allaient donc pouvoir avancer dans toute cette histoire. En soit, presque que des banalités de sa part, rien qui pourrait réellement avancer sur une piste sérieuse. Néanmoins, c’était des informations nécessaires pour avancer, donc ce n’était pas non plus inutile, juste en dessous de ce qu’elle aurait pu espérer. Cependant, la garde commençait à faire de suppositions et Nyx n’était pas nécessairement d’accord avec elle. Des raccourcis dangereux pouvaient parfois faire plus de mal que de bien.

  "C’est dangereux de partir directement sur l’hypothèse de la tentative de meurtre. Un poison n’est pas forcément mortel, comme celui-là. Donc certes ça fait peut-être beaucoup de si, mais pour une hypothèse que personne n’a soulevé."

  Aube semblait beaucoup aimer parler de meurtre il fallait croire. Est-ce qu’il fallait en déduire quelque chose ou non ? L’avenir devrait le dire assez tôt. Ce serait un peu hypocrite de sa part de l'accuser hâtivement tout en venant de dire que c’était une mauvaise chose. Après elle n’en pensait pas moins, mais elle se devait de faire la différence entre sa conviction personnelle et son travail.

  "Je ne sais pas qui était visé, mais ne sous estime pas les gens. La magie permet beaucoup de choses auxquelles on ne pense pas tout le temps."

  Par contre, elle n’était pas la mieux placée pour parler de problèmes d’autorité, et le regard de Nyx à son égard était très clair à ce propos. Un peu l’hôpital qui se fout de la charité. Et puis dire ça ne jouait pas vraiment en sa faveur, même si elle tentait de faire de l’humour.

  "Et donc dans tout ça, qu’est-ce qui t’aurait empêché de le faire ? Le fait que tu sois touchée n’est pas un argument. Vu ton attitude actuelle, j’ai la légère impression que niveau ridicule, tu n’es pas à ça près."

  Au bout d’un moment il fallait tout de même s’occuper du sujet principal. Cette Aube était suspecte, et pour pouvoir avancer elle avait intérêt à être convaincante et donner de bons arguments, et ne pas recommencer comme plus tôt à essayer de simplement se protéger en discréditant une autre personne.


Quand le jus d'orange dérange... 10kp
Aube Grassim
MESSAGES : 436
CRISTAUX : 1098
COULEUR : #339966
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Lun 29 Juil - 9:19

Quand le jus d’orange dérange
Nyx & Aube

Je prend bonne note de cesser d’essayer d’analyser la situation, Nyx semble bien trop disposée à me prêter tous les maux du monde pour que je m’ennui à l’aider à me faire du mal.

Quand on parle d'empoisonnement, on envisage souvent le meurtre Madame, c’est ainsi que l’on fonctionne à la Garde.

Je trouve qu’elle a une tendance très marquée à oublier ce qu’elle vient de dire… Bien trop grande pour que cela ne soit pas une tentative pour me faire porter le chapeau de ce qu’il vient de se passer. Je reste silencieuse alors qu’elle continue, fermant les yeux pour essayer de calmer mon mal de tête et surtout les nausées qui commencent à se faire sentir. Faire une petite sieste à relancer la machine à zéro… Même si Madame la ministre ne veut pas l’admettre, elle a clairement une dent contre moi après tout ça et elle veut me voir plonger même si je suis tout autant victime qu’elle. Quelques soupirs s'échappent alors que les nausées s’amplifient. Garder le bracelet au poignet est peut-être la meilleure idée de la journée, au moins, je suis moins sensible aux odeurs. Mais pas insensible aux accusations plus ou moins masquée de Nyx à mon encontre. Ouvrant la bouche pour répondre une insulte bien sentie, un haut le coeur m’oblige à bondir sur mes pieds et à plonger la tête au-dessus du premier sceau venu pour me vider les entrailles. Je vomit plusieurs fois durant quelques minutes avant de pouvoir délaisser le sceau et m’adosser contre le mur déjà las de ma journée. D’un geste de main, je m’essuie la bouche. Je ne prendrais pas le risque de boire quelque chose ici, pas en présence de cette femme qui veut ma peau.

Est-ce que vous me pensez suffisamment idiote pour prendre le risque de faire du mal à mon bébé pour vous ? Désolé de vous l’annoncer mais vous restez moins importante que le bébé que je porte à mes yeux. Et, je me demande bien quel mobile vous voulez me donner, quel intérêt aurais-je à vous faire ça ?

Fort heureusement, elle vise et tape comme tous les nobles, comme des fillettes. Mais il vaut mieux garder mes insultes pour moi, elle me déteste déjà bien assez. Néanmoins, je ne peux pas laisser son insulte sans réponse.

Le ridicule ne tue pas Madame, nous savons nous en amuser au moins par ici.

Sous-entendu, vous faites partie de la catégorie des personnes forts ennuyantes que sont les nobles. Et j’en côtoie bien assez pour confirmer que les nobles ne savent pas s’amuser.

Lyxiae


Quand le jus d'orange dérange... 19042104210124163016207581
Nyx Anger
MESSAGES : 174
CRISTAUX : 433
COULEUR : #720F06
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Nyx Anger
Noble
Jeu 8 Aoû - 17:00

  Si elle disait vrai, ce n’était même plus elle le soucis, c’était la garde entière. Des raccourcis irréfléchis et dangereux qui peuvent mener à des décisions l’étant tout autant. Il faudrait qu’elle pense à en toucher deux mots à la ministre des armes, à l’occasion.

  "Ce n’est pas parce que votre faites d’une mauvaise idée une habitude qu’elle est justifiée. On juge sur des faits, pas sur des probabilités, et encore moins sur des instincts ou de l’expérience d’une personne. Un poison est loin de n’être là que pour tuer. Il peut servir à rendre une personne malade pour lui faire rater un événement important, à l'envoûter pour le mener plus facilement par le bout du nez, ou encore à le tourner en ridicule pour le discréditer. Et ce n’est que quelques exemples parmi tant d’autres, tuer n’est pas l’usage le plus commun pour les poisons."

  Nyx avait un regard sur la plupart des affaires un minimum importantes du royaume, donc elle savait à peu près ce qu’elle disait. Elle n’aimait pas le genre de méthodes qu’utilisaient certains gardes qui se basent sur leur instinct pour enquêter. Avec un soupçon de magie et un petit peu d’habileté, il était si simple de faire passer un innocent pour coupable et inversement. Certes le sérum de vérité et le jugement empêchaient généralement les erreurs judiciaires, mais ce n’était pas tout le temps possible. Les cas de manipulation mentales voire même de magies influant sur les souvenirs pouvaient habilement mettre à mal cette protection.

  Par contre, sa défense semblait tenir la route. Ça ne la lavait pas de tout soupçon non plus, mais suffisamment pour ne pas être la piste principale à explorer. Nyx n’était pas non plus bornée - du moins pas là dessus - et le reconnaissait facilement.

  "Ce n’est pour le moment que des mots mais ça semble se tenir, on verra bien si ça le reste."

  Alors qu’elle voulait essayer de se montrer moins dure avec la garde, celle-ci ne se gêna pas pour lui lancer une pique sur sa façon de s’amuser, provoquant un haussement de sourcil chez la ministre. C’était une pente très glissante qu’elle amenait là, à l’attaquer personnellement. Peut-être se disait-elle qu’elle allait se contenter de rétorquer par de simples mots, comme une bonne noble ? C’était effectivement mal la connaître. Elle se leva alors pour s’accroupir devant Aube, avec un petit sourire feint au coin des lèvres.

  "Par ici ? Tu sous entends que je ne sais pas m’amuser parce que je ne suis pas du bas peuple ? T’as peut-être raison, on ne doit pas avoir les même centres d’intérêt. Par exemple, moi, ce genre de choses me fait beaucoup rire."

  Sur ces mots, elle prit rapidement le seau dans lequel la future maman venait de vomir et lui retourna sur la tête, le lâchant à ce même endroit pour qu’il y reste déposé. Elle se disait qu’avec son état actuel, cette fille n’aurait pas la vivacité nécessaire pour réagir à temps, à son plus grand bonheur. Elle n’hésita cependant pas à se relever après son méfait et reculer de quelques pas, une contre-attaque étant si vite arrivée.


Quand le jus d'orange dérange... 10kp
Aube Grassim
MESSAGES : 436
CRISTAUX : 1098
COULEUR : #339966
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Ven 9 Aoû - 11:27

Quand le jus d’orange dérange
Nyx A. & Aube

Un grognement de dégoût me vient une fois mes entrailles vidées et un sale goût installé dans ma bouche. Ma défense peut sembler bien faible à présenter ma grossesse comme ma seule ligne de défense mais qui serait assez idiot pour s’empoisonner soi-même avec le risque de bagarre qui en découle… Je ne suis pas une flêche mais je ne suis pas assez idiote pour ça. Pas après tout ce que j’endure pour ce bébé ! Je me contente de simplement hocher la tête lorsqu’elle semble enfin revenir à la raison et se montrer un peu moins virulente à mon égard. A moins que ce ne soit l’odeur de vomi qui plane qui l’indispose.

Ma petite pique tire enfin un réaction autre que de la colère à la noble. Un haussement de sourcil n’est pas grand chose mais au moins cela change de son agressivité usuelle. S’approchant de moi avec un petit sourire, je sens venir les problèmes mais elle se contente de simplement rebondir sur ma plaisanterie. Je me détend un peu, tout va bien… Erreur de débutante… Je réagis trop tard lorsqu’elle se saisit du sceau où je viens de vomir et me le vide sur la tête. Ai-je le droit de la haïr maintenant ? Elle s’enfuit sans demander son reste alors que je passe une main sur mes cheveux pour virer le maximum de vomis. Je sens déjà une part liquide couler le long de ma colonne en un sillon odorant et peu agréable. Ce n’est pas parce que je vomis tous les matins que l’odeur n’est pas dérangeante et la texture sur ma tête… Machinalement, je me débarrasse du bracelet de la paire de menotte récupérant l’ensemble de mes facultés magiques et mes attributs de renarde. Puisqu’elle a lancé les hostilités, j’ai le droit de lui montrer comment je m’amuse moi ? Le regard vide, je la fixe en faisant craquer ma nuque.

C’est donc cela qui vous amuse madame la ministre… Vous voulez voir comment je m’amuse moi ?

Un pas après l’autre, je m’avance vers elle. Lentement, je commence à retirer mes vêtements souillés par le vomi. Je fini par la coincer contre le mur. Pour parer à toute tentative de fuite, je me saisi sans ménagement de ses mains et les plaquent contre le mur au dessus de sa tête. Presque truffe contre truffe, je murmure à son attention.

Je ne fais pas que ressembler à une renarde Nyx. J’ai aussi un odorat bien plus développé que le tien.

Joueuse, je frotte mon nez contre le sien tout en prononçant son prénom d’une voix suave. Je glisse ensuite mon nez contre sa nuque et inspire une grande bouffée d’air.

Heureusement que je t’ai sous la main pour supplanter l’odeur de vomi mon petit bonbon rose. Tu as une bonne odeur de sucrerie… Cela m’amuse beaucoup de sentir l’odeur des gens, c’est un vrai jeu d’essayer de deviner leur odeur avant de les sentir. Avec toute l’excitation de notre entraînement et l’effort physique même un parfum ne pourrait pas couvrir cette bonne odeur que tu dégages.

Je glousse un peu en inspirant son odeur si agréable. J’aime encore plus le sucre depuis le début de ma grossesse… Glace, bonbon… Autant de douceur irrésistibles. Toujours aussi joueuse, je lèche tout doucement la jointure entre sa nuque et le trapèze.

Hum… Que tu as bon goût Nyx… Je te dégusterai bien plus en détail.

Revenant à son visage, je plante mes yeux dans les siens profitant de son regard. Mes lèvres à quelques millimètres des siennes, je ne manque pas de demander l’autorisation avant de l’embrasser.

Puis-je maintenant que nous sommes toutes deux en pleine possession de nos moyens ma chère ?

Quelque soit sa réponse, elle ne s’enfuira pas sans une petite punition.

Lyxiae


Quand le jus d'orange dérange... 19042104210124163016207581
Nyx Anger
MESSAGES : 174
CRISTAUX : 433
COULEUR : #720F06
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Nyx Anger
Noble
Mer 4 Sep - 6:54

  Effectivement, c’était amusant à voir. Et pour le coup, c’était totalement mérité. Nyx en toucherait sûrement quelques mots à son capitaine ou à défaut au ministre des armes. Un tel comportement dans la garde, royale qui plus est, n’était pas acceptable. Leur rôle était d’assurer la protection de la famille royale, pas d’être une menace supplémentaire. L’un pourrait rétorquer que Nyx n’en faisait pas partie, certes, mais elle doutait fortement du fait que cette garde n’ait pas ce genre d’attitude avec tout le monde. Gérer les bagarres de rues la nuit lui conviendrait peut-être mieux après tout.

  Cependant il y avait un élément qui faisait barrière à tout ça et il s’agissait d’Aube elle même qui ne resta pas bien gentiment à sa place à déguster son vomi. Elle comptait vraiment répliquer ? A l’entendre parler et avancer dangereusement, il fallait croire que c’était bien le cas. A ce moment précis, Nyx savait pertinemment que ça allait dégénérer et qu’il n’y aurait que peu de moyens d’y mettre fin. En plus, là elles étaient en pleines possession de leurs moyens, donc il n’y aurait aucune excuse. Et ce qui devait arriver arriva et, assez rapidement, Nyx se retrouva contre un mur avec les bras levés contre celui-ci, avec une garde beaucoup trop proche d’elle en train de la taquiner.

  Lorsqu’elle commença à frotter son nez contre le sien, Nyx eut un assez gros frisson traversant son corps. Non pas à cause du contact, mais à cause de l’immonde odeur envahissant ses narines, entre son assaillante qui empestait son propre rejet, couplé à son haleine toute aussi attirante. Des compliments que cette dernière faisait sur l’odeur de Nyx, la ministre pourrait en dire tout le contraire. En tout cas, au jeu du plus con, la ministre de la justice pouvait faire un score plus qu’honorable si elle le souhaitait, et la partie semblait déjà bien entamée.

  "Je sais bien que quand on a aucun succès on doit jouer les forceuses, mais ça ma petite c’est une agression et ça va se payer devant un juge."

  Sur ces mots, Nyx reprit son apparence bestiale et reprit son travail entamé la veille, à savoir imprégner la pièce de son pouvoir, afin de pouvoir s’occuper du cas où Aube ne se calmerait pas assez vite.

  "Tu connais la légitime défense ? Une réaction de défense proportionnée à l’agression."

  Nyx eut un petit sourire en coin que la garde ne devait sûrement pas voir à cause de sa proximité, avant de lever son genou violemment, en direction de son entre jambe. Certes ça n’aurait pas un effet aussi marqué que sur un homme, mais c’était tout de même passablement douloureux.

  "Tire toi de là et j’oublierai peut-être tout ça. Je suis ministre et ma soeur est juge, tu veux vraiment tenter ta chance sur cet aspect ? Plus tu forceras et plus je pourrais user d’une réaction violente en toute impunité. C’est pas que l’idée me tente pas mais mon temps est précieux et tu as plus à perdre que moi là dedans."

  Sur le petit jeu de la justice et de la légalité, la garde n’avait aucune chance de gagner. Nyx passait suffisamment de temps dans la paperasse pour connaître aisément ses droits et les bonnes procédures à adopter pour les faire appliquer. Et puis son grade ainsi que la proximité qu’il permettait avec le couple royal était un sacré atout, on n’allait pas se le cacher.


Quand le jus d'orange dérange... 10kp
Aube Grassim
MESSAGES : 436
CRISTAUX : 1098
COULEUR : #339966
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Aube Grassim
Maman en devenir
Mer 4 Sep - 11:08

Quand le jus d’orange dérange...
Nyx A. & Aube

Bon, je cherche un peu la merde, il faut bien l’avouer… Mais la ministre commence à me gonfler avec son air supérieur à croire qu’elle peut tout se permettre juste de part sa position. A nouveau, elle parle de juge et tout ce qui va avec. Franchement, c’est d’un ennui… Qu’elle me cogne un bon coup et on en parle plus, on dirait une gamine qui va aller pleurer dans les jupes de sa mère. Beaucoup moins attirant pour le coup… Quant à la légitime défense, à vrai dire, cela me la rendrait peut-être un peu plus sympathique. Au moins, elle aura bouger son popotin de noble pour agir. Même son apparence de “béhémoth” me laisse de marbre. Elle m’ennui maintenant…

C’est une proposition pour un corps à corps endiablé ou… Aie !

Elle m’a vraiment frappée la saleté… Plus sous la surprise que la douleur, je la libère et m’écarte avant que l’idée lui prenne de me frapper au ventre et mette en danger mon bébé. Et encore un monologue sur sa position, celle de sa soeur et tout ce qui va avec… Il n’y a rien à faire, c’était presque plus amusant quand on été complètement déchirées… Autant mettre fin à tout ça et aller prendre une douche. Cela ne sert à rien de rester là, si elle veut continuer ses couplets sur la justice et toute ses petites passions bureaucratique, elle le fera toute seule.

Fort bien madame la ministre, je vais prendre congé. Je suppose que vous n’avez pas besoin de moi pour retrouver la sortie, j’ai une douche qui m’attend ?

Je ramasse ma veste et la secoue sans ménagement dans sa direction faisant voler du vomi partout sur elle avant de la poser sur le dossier d’une chaise. Avisant le seau, je tourne le dos à la ministre avant de basculer mes cheveux en avant pour les essorer projetant au passage moult goutte de vomi sur elle. C’est mesquin et bas, au niveau de la noble quoi. Après un dernier regard à la ministre, je quitte la pièce et part en direction des douches en insultant silencieusement et copieusement l’ensemble des nobles.
Lyxiae



Quand le jus d'orange dérange... 19042104210124163016207581
Nyx Anger
MESSAGES : 174
CRISTAUX : 433
COULEUR : #720F06
En ligne

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Nyx Anger
Noble
Jeu 12 Sep - 7:02

  Victoire ? La garde se retirait, mais tout cela semblait beaucoup trop facile pour qu’elle ne revienne pas à la charge dans les secondes à venir. Beaucoup trop facile mais visiblement bien réel. Avait-elle été vexée à ce point du rejet de la ministre ? Espérait-elle réellement une réponse positive à ses avances ? Ce serait être extrêmement narcissique que d’espérer qu’un tel rendre dedans fonctionne, surtout après tout ce qu’il venait de se passer. Cela dit, après tout ce qu’elle avait vu, cela n’étonnerait que peu Nyx si c’était réellement le cas.

  Nyx la fixa avec un petit sourire en coin arrogant, contente de sa "victoire" si on pouvait appeler ça comme tel, mais en silence pour ne pas sortir la phrase de trop qui la ferait changer d’avis et relancerait la confrontation pour de longues et inutiles minutes de joutes verbales et potentiellement physiques. Elle ne réagit pas plus que ça non plus lorsque ne se gêna pas pour secouer sa frimousse pleine de vomi en sa direction, se contentant de lever une main devant son visage pour épargner ce dernier.

  Une fois cette peste partie, ne l’ayant pas quitté une seconde du regard jusque là, la ministre poussa un audible soupir, reprenant sa forme d’origine à la chevelure rose, soulagée que ce soit enfin fini. Enfin à priori, elle ne serait vraiment détendue qu’une fois rentrée chez elle, et après un petit tour par la case douche. Elle n’avait pas grand chose sur elle, pas assez pour empester comme Aube, mais juste ce qu’il fallait pour la déranger. Grande et brillante idée qu’avait eu son maître d’arme de lui suggérer un garde pour un entraînement plus réaliste, vraiment, elle ne le remercierait jamais assez. Une fois assurée que la garde était assez loin, afin qu’elle ne la recroise pas en sortant, Nyx prit la direction de la sortie, qu’elle pouvait effectivement trouver seule comme l’avait si bien fait remarquer la renarde.


Quand le jus d'orange dérange... 10kp
Contenu sponsorisé


NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum