Le royaume d'Aryon
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Côté RPG Côté Administratif
Les prédef
Les recherches de liens
Le contexte
Un royaume prospère dans un monde plein de magie, de mystères et surtout d'aventures !
Natif de cette contrée, vous allez pouvoir défier votre destinée et créer votre légende au travers d'un récit épique qui marquera l'histoire du royaume... Que vous soyez un artisan de génie, un commerçant fourbe, un noble prétentieux, un aventurier intrépide ou un garde incorruptible, vous avez tous votre place dans le royaume d'Aryon !
Les dernières rumeurs
dabberblimp
ARYONPEDIA
CARTE INTERACTIVE


Reforger ce qui a été brisé [PV: Métèria]

Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mar 1 Oct - 19:55

Venir au plus vite sur l'île Rocheuse. Il n'y avait pas eu plus. Pas moins non plus. Le soucis, c'était qu'Arthorias n'avait aucune idée de pourquoi... Etre convoqué par un capitaine de la civile n'était pas courant pour un garde royal. Surtout ces derniers temps ou le prestige de la garde d'élite tendait à baisser.

On le considérait souvent comme un modèle à ce sujet, sa discipline en service n'étant plus vraiment à démontrer.
Le chevalier prit directement un cheval cuirassé qui attendait à l'écurie, scellé et cuirassé comme si la guerre l'attendait.
Arthorias n'avait encore jamais rencontré le capitaine qui le convoquait, tout ce qu'on disait sur elle tenait à des rumeurs.... et à une sombre histoire d'étranglement...

Il passa devant les gardes en factions, ces derniers tenant négligemment leurs hallebardes, ce qui ne manquait jamais de le faire frémir... Il fallait dire que depuis la disparition du capitaine... il était difficile de faire régner un semblant d'ordre... tout le monde semblait avoir pris sur soit pour ne rien respecter.

Son destrier fondit à travers la ville, les civils s'écartant toujours pour laisser passer un émissaire du roi. Il faut dire qu'un chevalier en armure complète sur un cheval pareillement armuré était une figure suffisamment imposante pour ne pas avoir envie de se mettre devant.
La route fut courte, promptement avalé par le cheval qui comptait parmi les meilleurs de la garde.
L'île rocheuse qui n'était d'abord qu'un point au bout d'une rue finit par devenir une forteresse à un pont de là.

Inutile de dire que la civile semblait plus disciplinée, et il eu même le droit à une inspection de sa plaque pour vérifier son identité

-Holà chevalier ! Qu'est ce qui vous amène chez les Myrmidon du solstice ?

Le jeune homme tira sa missive d'une sacoche avant de la planter sous les yeux du garde qui l'observa avec attention

-Convocation du Capitaine Dorago, et au plus vite


-Ouais, je vois ça... c'est rare de voir une boite de conserve du palais, on se demande si vous rouillez pas la haut


Dit l'homme avec désinvolture.
Arthorias poussa un long soupir... Comment lui en vouloir.... la royale s’empattait...
Resserrant la prise sur son fauchard il pénétra dans la caserne des Myrmidons, mettant pied à terre dans un grand bruit de ferraille avant de se mettre en route pour le bureau.
Il mit bien dix minutes avant de trouver le-dit bureau qui en soit était bien caché selon ses standard et finit par toquer à la porte, sa main cuirassée résonnant fortement.

Ce ne fut que là qu'il ôta son casque pour laisser glisser ses longs cheveux le long de son dos, marchant fièrement devant le bureau avant de faire claquer son poing sur sa cuirasse, le salut traditionnel des gardes royaux

-Garde Arthorias Hekmatyar, Compagnie du Palais, à vos ordre mon capitaine

Dit il avec une voix déterminée dans laquelle perçait tout de même une certaine appréhension
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Mer 2 Oct - 9:07


Devenir Capitaine est une chose qui n’est pas donnée à tous le monde, certainement la raison qui explique pourquoi la Garde Civile comme la Garde Royale ont du mal à trouver des personnes suffisamment compétentes pour prendre ces postes… Moorhell aurait été un bon Capitaine pour la Royale d'après la commission et le Capitaine Al Rakija, peut-être un peu trop gentil quand même pour une branche d’élite de la Garde. Mais devenir Capitaine, il l’a refusé, acceptant d’assurer une sorte d’intérim en attendant qu’un nouveau Capitaine émerge. Difficile d'instaurer une discipline à un tel corps de combattants dans ses conditions… Cela et les réformes de la Garde, le disparition brutale de certains Capitaines fraîchement nommés. J’ai bien vu tout ça en arrivant à la tête de mon régiment. Même si Bridget était déjà là, le corps de soldats s’était un peu ramollis en s’appuyant sur ses acquis. Il a fallu gagner le respect de mes subalternes et leur rendre un amour de leur métier perdu depuis trop longtemps… Assise à mon bureau, je relis encore une fois la note que m’a fait parvenir la commission. Un nouveau Capitaine pour la Royale a été désigné, un garde royal au parcours exemplaire. Un garde apte à redresser la barre selon eux.

Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi on me demande de lui annoncer sa nomination et de lui faire un speech sur la gravité de la situation. C’est plus le boulot de la commission justement… Peut-être qu’ils pensent que c’est mieux de discuter de Capitaine à Capitaine pour faire passer le message. Toujours est-il qu’ils ne me laissent pas le choix, ils ont déjà transmis la convocation au futur Capitaine qui devrait arriver bientôt à l’Île Rocheuse. N’ayant pas vraiment prévu de recevoir de la visite ni de sortir du baraquement aujourd’hui, je n’ai pas pris le soin de revêtir une tenue formelle après mon entrainement matinale et mes ablutions. Juste un pantalon et un chemisier léger pour être à l’aise pour faire de la paperasse. Et puis, mes subalternes se sentent plus proche de moi quand ils rentrent dans mon bureau et ne me trouve pas dans une armure de capitaine qui en impose. C’est une chose qui me paraît importante, bien que je soit exigeante et stricte avec eux, ils savent qu’ils peuvent venir me voir pour parler d’éventuels problèmes pouvant affecter leur travail. Beaucoup de choses que je n'avais fait que entrevoir pendant le temps où j’ai été lieutenant. Devenir Capitaine risque de chambouler toutes ses habitudes et sa façon de communiquer avec ses collègues car passer de simple garde royale à Capitaine de cette dernière est un sacré bond en avant. Concentrée sur un dossier, je sursaute lorsqu’on frappe à la porte comme si on voulait la défoncer plus que signaler sa présence. Ce n’est certainement pas un de mes soldats, ils savent qu’un petit coup suffit. Sûrement mon visiteur de la Garde Royale…

Entrer !

Laissant le temps à mon interlocuteur d’entrer, je referme le dossier et le pose sur le côté pour faire place nette sur mon bureau. Relevant les yeux, je hausse un sourcil en détaillant l’homme. Cheveux longs et blond, grand et tout en armure… L’armure est belle mais purée que je n’aime pas ces armures trop rigides et lourdes. Je souris à son salut militaire et décide de me présenter avant de l’inviter à s'asseoir.

Bonjour, Arthorias. Bienvenue au baraquement du Myrmidon du Solstice, je suis Métèria Dorago, capitaine du régiment de la Garde Civile. Asseyez-vous, nous avons plusieurs choses à aborder ensemble.

Je lui laisse s’asseoir, enfin si son armure lui permet. Reprenant le document envoyé par la commission, je le questionne.

La commission est un peu taquine en ce moment, je n’ai été prévenu que ce matin de votre venue. Vous savez pourquoi ils vous ont fait venir ici ?

Je tâte le terrain avant de me décider à lui faire part de sa nomination. On amène pas ce genre de chose n’importe comment.
Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mer 2 Oct - 10:18

Arthorias regarda le siège avec un air circonspect avant de finalement s'asseoir, sa cuirasse lui permettant tout de même ce genre d'acrobatie, même si il fallait le dire, ce n'était pas le cas de certaines armures de moins bonne factures.
Le jeune homme observait le bureau et son propriétaire notant certaines détails pour lui même, notamment la tenue détendue de l'officier, qui tranchait nettement avec la sienne. Mais elle était chez elle, et il était sans doute plus facile de parler à un capitaine qui n'avait pas l'air d'un épouvantail à médaille ou d'une boite de conserve ambulante.
Il resta interdit un petit moment en considérant la question.

Arthorias avait certes demandé un peu d'avancement, trouvant son simple poste assez limité en terme de travail, ça ou un collègue avait inventé une faute, et c'était une sanction disciplinaire qui arrivait.
A vrai dire, il n'en avait aucune idée.
Déposant son heaume sur le bureau, il secoua doucement la tête

-Non Capitaine, on m'a simplement convoqué ici sans plus d'explication. Peut être un transfert ou une sanction, je ne saurais pas vraiment dire

Transmettre ce genre d'information était en général le travail d'un chef, mais la garde royale en manquait cruellement, selon lui le système était très mal fait... mais il n'avait pas le pouvoir de changer quoi que ce soit.

-Si nous avions au moins un capitaine de la royale pour gérer tout ça... Malheureusement nous n'avons qu'un remplaçant refusant de prendre le poste ce qui rend la circulation d'information... compliquée...

Autant dire chaotique, mais c'était une autre histoire, un soucis qui concernait uniquement la royale, même si tout le monde le voyait facilement.
Il releva la tête pour finalement demander

-Alors ? Pourquoi suis-je ici

Tourner autour du pot n'était pas son fort, et pour tout dire... cette histoire l'inquiétait un peu... Certains parlaient même d'une dissolution de la garde royale. Bien sur ce n'était que des bruits de couloirs mais.... comment être sur, parfois les gardes avaient l'impression d'être une hydre sans tête, puissante et équipée, mais totalement hors de contrôle
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Mer 2 Oct - 14:43


Je ne le quitte pas des yeux pendant qu’il s’installe évaluant déjà sa capacité à être un bon Capitaine pour la Garde Royale. Non pas que je doute du choix de la commission mais j’aime me faire mon propre avis. Je hausse un sourcil lorsqu’il pose son heaume sur mon bureau. Mauvais point, on respecte le bureau des autres et si on sait pas où mettre son heaume, on le pose sur son genou. Je souris tout de même lorsqu’il annonce qu’il n’a pas été mis au courant du pourquoi du comment il en est à être dans le bureau d’une Capitaine de la Garde Civile. Je note tout de même qu’il ne semble pas s’attendre à une promotion mais plutôt une sanction ou une mutation.

Parfait, ça va nous faciliter les choses.

Je le laisse continuer et évoquer le premier problème de la Garde Royale, le fait qu’elle n’ait pas de Capitaine fixe et juste un Capitaine qui n’en a que le nom et pas le titre officiel… Bon, ce n’est pas le seul problème mais ça en fait partie. Enfin, il se décide à me demander directement pourquoi il est là. Je ne vais pas trop le faire mariner, il va avoir d’autres affaires à traiter après notre entretien.

Justement, j’y viens. Dans les documents que l’on m’a transmit, il y est fait mention de votre envie d’évoluer vers un poste avec plus de responsabilité, c’est bien cela ?

Je lui laisse le temps de confirmer cette information même si je doute qu’il nie cela. Son armure est bien trop reconnaissable pour un homme qui voudrait rester simple garde.

Après étude de vos états de service, la commission a pris la décision de vous proposer de prendre la tête de la Garde Royale en temps que Capitaine.

Je lui laisse un peu de temps pour digérer la nouvelle avant de lui demander s’il souhaite ou non accepter cette promotion. Promotion déjà plutôt exceptionnelle pour passer de garde sans grade à Capitaine.
Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mer 2 Oct - 15:49

Vouloir progresser ? Oui c'était le cas, il ne le cachait pas. A vrai dire il avait souvent demandé à passer lieutenant, même si ça supposait aller dans la garde civile réputée moins prestigieuse

-C'est vrai.

Dit il sans vraiment s'étendre sur le sujet.
C'était souvent mal vu, la Garde royale était prestigieuse, et vouloir en partir était souvent vu comme une injure à cette dernière.
Dans son cas il ne voyait pas l'intérêt d'un corps d'élite qui au fur et à mesure du temps devenait un ramassis de fainéant se pavanant dans des armures lourdes.
Ainsi quand l'annonce arriva il resta un long moment interdit, ses yeux s'écarquillant légèrement.

-Capitaine de la garde royale.... moi ?

Dit il un peux stupéfait. C'était aussi un moyen de gagner du temps pour essayer de réaliser ce qui se passait. Lui capitaine... c'était certes un poste qu'il voulait mais.... Garde royal....
Une minutes supplémentaire lui fut nécessaire avant qu'il ne reprenne la parole.

-Si c'est une proposition.... Je l'accepte volontiers.


Si c'était ce qu'on voulait de lui, il ne voyait pas de raison de le refuser. C'était certes une grosse responsabilité qui lui tombait sur les épaules de façon inattendue.... Mais à défaut de se sentir prêt, il ferait de son mieux.

-J'aurai pensé à une mise à l'épreuve plus compliquée... mais la situation est tellement critique... J'espère ne décevoir personne. Merci de m'avoir fait part de cette décision Capitaine


Il voyait déjà la masse de travail qui l'attendait, et sans doute la montagne administrative de retard. Mais qu'importe, il fallait reforger la garde royale en une lame digne de ce nom.

-Y a t-il d'autres formalités ?


Demanda t-il en appuyant son menton dans un de ses gantelets blindés, signe qu'il réfléchissait déjà activement
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Ven 4 Oct - 9:16


L’annonce de cette nomination le laisse un instant surpris et déstabilisé. Il faut bien avouer que cela peut paraître surprenant mais la Garde Royale a besoin d’un vrai Capitaine qui portera le titre officiellement et redressera la barre. Je lui laisse tout de même le temps d’intégrer l’information avant de lui demander s’il accepte cette promotion ou non. Intérieurement, je prie pour qu’il accepte sans conditions pour le bien de la Garde Royale et surtout de la famille royale. Je soupire lorsqu’il accepte.

Parfait, il va falloir un peu de temps pour que tout soit effectif dans les documents officiels mais vous pourrez d’ores et déjà prendre en main les dossiers de la Royale auprès du Garde Moorhell qui assure l’intendance en attendant un nouveau Capitaine.

Je me détend en m’appuyant nonchalamment sur le dossier de mon fauteuil amusée par sa remarque sur une mise à l’épreuve. Bien que surprenante à son regard, la commission n’a certainement pas prise cette décision dans la précipitation. Non, ils ont certainement décelé un truc en lui pour en arriver là.

Une mise à l’épreuve n’est pas nécessaire, depuis votre entrée dans la Garde jusqu’à aujourd’hui, tout vos états de service et évaluation de vos supérieurs ont été épluchés par la Commission. S’ils pensent que vous en êtes capable, c’est que vous pouvez être un bon Capitaine.

Je ris presque lorsqu’il me demande implicitement s’il peut partir dès maintenant prendre ses fonctions. Me penchant au-dessus de mon bureau, les bras croisés, je plonge mon regard dans le sien.

Non… Notre entretien ne fait que commencer cher collègue. Nous avons beaucoup de choses à évoquer ensemble. Les droits et devoirs d’un Capitaine, comment gérer ses effectifs… Beaucoup de choses.

Intérieurement, cela m’amuse d’être à la place de l'aîné qui guide les premiers pas de son marmot. Comme il n’a jamais été lieutenant avant, il est certains qu’il va manquer d’expérience sur certaines des missions qui vont lui incomber maintenant.

Tout d’abord, nous allons parler de vos droits et devoirs en temps que Capitaine de la Garde. Est-ce que tu peux me dire ce que cela t’évoques ?

Avant de commencer, j’ai besoin d’évaluer son niveau de connaissance du poste. On n’échange pas de la même façon avec un novice qu’avec quelqu’un de déjà expérimenté.

Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Ven 4 Oct - 10:23

Collègues ? Cela avait une drôle de consonnance que de se dire que la personne en face de lui n'était plus sa supérieure mais sa collègue et qu'il venait de rejoindre le cercle très fermé des capitaines du royaume. Une place très difficile à atteindre car elle le plaçait de fait aux commandes de la garde d'élite du royaume. Il était de notoriété qu'un garde royal était le pinacle de ce que devait être un garde civil, même si cette affirmation battait de l'aile ces derniers temps

Ainsi quand elle lui demanda ses prérogative il commença doucement, hésitant presque au vu de l'ampleur de la tache

-Le capitaine de la garde royal assure la cohésion de son unité, est responsable de son organisation et de son équipement et de son entrainement, il doit aussi s'assurer, parfois personnellement de la sécurité de la famille royale


Mais là ce n'était que les parties les plus évidentes et il fit un réel effort pour chercher ce qu'il aurait pu manquer, commençant à observer le bureau pour y voir les piles de dossier

-Je pense qu'il gère aussi les assignations de ses hommes, et veille au moral de la troupe, sans compter les incorporations

Une troupe ne survivait pas sans sang neuf, et si l'effectif de la Royale était plus limité, l'attention qu'il devrait porter à chaque dossier était lui sans limite.
Et comme un coup de massue, l'ampleur de la tache qu'on lui confiait lui tombait dessus.Sa position ne variait pas mais il était perceptible à sa voix qu'il venait de saisir autre chose.

-Et vu l'état catastrophique des choses, il faudra réorganiser, remotiver et réentrainer toute la garde, sans compter les différents incident à régler.


Il poussa un léger soupir en se remémorant l'état du bureau du capitaine la première fois qu'il avait été incorporé, cet homme gérait seul une garde d'élite, il fallait donc compter sur quelques nuits blanches.
Arthorias finit par lever les yeux vers son ex-supérieure avant de demander

-Jusque là je suis dans le bon ? Ou je passe à côté de l'essentiel ?

Seule la dernière partie de la question restait nébuleuse... Des droits ? Mis à part le droit de commander il ne voyait rien, il faut dire que quand il c'était intéréssé au poste, il n'y avait plus eu de capitaine....

-Cependant je dois avouer qu'au niveau des droits inhérent.... je n'y connais rien

Dit il en se rendant compte qu'il avait encore beaucoup à apprendre
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Sam 5 Oct - 16:58


Ma question a pour but de la faire réfléchir à son nouveau statut par rapport à ce qui est attendu de lui par la commission mais aussi par ses subalternes. Avant de vouloir faire quoi que ce soit, il va falloir gagner le respect de ses subalternes par la force mais aussi par la confiance. Je l'écoute attentivement hochant par moment la tête pour l'encourager. Pour ses devoirs organisationnels, il semble prendre la mesure de ce qui l'attend mais cela manque de la part humaine. Lorsqu'il m'interroge sur sa proposition, je lui souris avant de prendre la parole.

C'est pas mal, comme tu l'as bien évoqué, les devoirs organisationnels du Capitaine mais il n'y a pas que cela. il y a un devoir de représentation de la Garde Royale et de tous tes subalternes auprès de la Commission mais aussi de la Reine et du Roi. Il y a aussi tout un travail humain qui entre en ligne de compte, et il n'est pas négligeable. En tant que Capitaine, il est de ton devoir de veiller à ce que tes subalternes aient confiance en toi. C'est à toi qu'incombe la gestion des "soucis". Blessures, permissions, et autres évènements de la vie, autant de moments où le Capitaine est présent et doit veiller à ne léser personne.

Et ces événements sont aussi nombreux que variés allant de la blessures peu grave à une naissance dans la famille d'un garde. Tout au long de sa carrière, il verra beaucoup de cas tous plus fous les uns que les autres. Je ris à son aveu qui suis l'évocation de ses devoirs. Il ne voit pas d'autres droits que de commander. Et malheureusement, commander à ses troupes est un devoir de Capitaine. Quelques soit le moment, son humeur ou quoi que soit, un Capitaine se doit d'être un point de repère fixe pour son régiment.

Je te rassure, tu n'as pas tort. Des droits, il n'y en a aucun. Hormis peut-être le droit d'imposer un uniforme… Même les sanctions sont un devoir avec la nécessité de peser chaque mots, chaque actions pour obtenir l'effet escompté sur l'ensemble régiment

Peut-être bien l'un des rares droits d'un Capitaine avec le loisir de donner un nom à son régiment.
Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Lun 7 Oct - 10:05

Sur ce que disait Métèria, il y avait de nombreuses choses qui effectivement coulaient de source, mais l'aspect humain... Voilà bien la seule chose à laquelle il n'avait pas pensé. Ses prédécesseurs, quand ils étaient encore là n'avaient pas fait montre de qualités exceptionnelles à ce sujet, et sa vie personnelle ne lui permettait pas non plus d'avoir une grande expérience de négociation.
Rebecca était certes un ange avec lui, mais n'était pas dans ce que l'on pourrait appeler "la catégorie des caractères usuels"
Artorias allait donc devoir travailler cela pour être à la hauteur.

-Et bien... Voilà qui fait beaucoup de travail pour un capitaine sans lieutenant.. Mais je suis sur qu'avec un peu de patience ça ira, et si j'ai de quoi faire quelques réformes... je pense pouvoir trouver des solutions qui conviendrons, mais le chantier va être colossal, et je pense qu'il faudra un certains temps pour remettre la garde sur pied...

Quand à cette histoire de droit, elle lui arracha un sourire, le premier depuis qu'il avait posé le pied dans le bureau d'ailleurs.
Pour les uniformes, il avait bien une idée oui, quelques chose qui aiderait à redorer un peu le blason, même si son principal axe de travail se situerai surement sur l'organisation même de la garde royale.

-J'ai donc le droit de leur faire porter des oreilles de lapin si l'envie me prend ? Intéressant...


C'était dit avec humour, mais l'idée d'en punir certains de la sorte était amusante, même si elle ne serait sans doute jamais appliquée.
La Garde royale était une institution à part, même selon les standard des régiments de la civile. Et Arthorias comptait bien refaire une organisation complète pour que chaque garde connaisse sa place et pour cela il aurait aussi besoin d'aide

-Il m'est donc permis de diviser et sous diviser la Royale comme il me semble juste ?


Une garde personnelle serait des plus utile, non pas simplement pour la protection, mais pour tout le reste, un capitaine, aussi bon qu'il soit ne pouvait être partout. Et il commençait déjà à faire quelques plans en tête, esquissant les détails de sa nouvelle organisation.

-Je dois avouer qu'un capitaine sans lieutenant... ça rend les choses plus complexes
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Mar 8 Oct - 9:42


Bien, il a l’air de commencer à prendre la mesure de la tâche qui l’attend. Il y a beaucoup de travail en attente et beaucoup d’attentes à combler. Être nommé Capitaine, c’est une chose simple à côté de l’implication demandée. Savoir se rendre disponible pour ses subalternes, les écouter quand cela est nécessaire, sanctionner au besoin, rien que cela est un travail qui met les nerfs à rude épreuve à la longue. Et dans son cas, il va s’ajouter une pression constante de la commission pour obtenir des résultats probants. Sa proposition de faire porter des oreilles de lapin à ses subalternes m’amuse même si j’essaye de ne pas le montrer.

L’uniforme, c’est une image qui est offerte d’un régiment. La Garde Royale se doit de garder une image à la fois sobre mais puissante. Dans votre choix, n’oubliez pas qu’il doit être adapté aux différents types de Garde de l’unité. L’armure lourde comme la tienne ne conviendra pas à tout les gardes. L’uniforme, c’est une vitrine avant tout pas une tenue de combat, tel un surcot que l’on porte par-dessus la cotte de maille.

L’uniforme est un aspect complexe de la gestion d’un régiment. Pour le myrmidon, j’ai pris le parti de n’imposer qu’un simple blason, symbole du Myrmidon du solstice.  Simple et efficace, un moyen de marquer l’appartenance au régiment tout en laissant libre tout à chacun de s’équiper au mieux par rapport à son style de combat. Je hausse un sourcil à son interrogation concernant la division de la Garde Royale. Je ne suis pas certaine de comprendre ce qu’il entend par là.

Je ne vois pas ce que tu veux dire. Tu voudrais diviser la Garde Royale en petite unité de Garde ayant une spécialité commune ?

La Garde Royale assure la sécurité du palais et de quelques dignitaires importants du royaume, elle n’est pas assez grande pour justifier de subdiviser les gardes en diverses unités avec une ligne hiérarchique distincte. Je me contente d’un sourire avant de rebondir sur le fait qu’il n’y ait pas de lieutenant à la Garde Royale.

Votre régiment est un “petit” régiment de quelques centaines d’âmes. A la Civile, chaque lieutenant a déjà nettement plus de gardes sous sa gestion. Gestion qui s’étend bien au-delà des murs de la Capitale. Au Myrmidon, nous avons des gardes d’ouest en est du royaume par exemple. La présence des lieutenants permet de pouvoir inspecter les garnisons éloignées sans que le Capitaine ne soit trop éloignés du gros des troupes en cas de nécessité. Dans le cas de la Garde Royale, la quasi-totalité de vos troupes sont basées autour et dans le palais, cela simplifie énormément la gestion.

Un lieutenant est l’extension du bras d’un Capitaine pour atteindre les garnisons reculées sans mettre en péril la sécurité du royaume. Sans eux, les Capitaines de la Civile ne pourraient pas encaissé la gestion complète des Gardes. Dans la Royale, il y a nettement moins de Garde à gérer. Un Capitaine seul peut gérer la situation.

Petite parenthèse que je n’ai pas évoquée tellement cela me paraît basique, mais c’est marqué sur la paperasse. Le titre de Capitaine vous est octroyé, cela signifie que tous les Gardes de grades inférieurs vous nommerons Capitaine avec ses variantes usuelles Mon Capitaine, Capitaine Hekmatyar… A rang égale, j’ai pour habitude de m’adresser aux autres par leur prénom.

Un point tout de même important en terme de hiérarchie et d'appellation pour que tout soit clair.

Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mar 8 Oct - 10:29

Ah les uniformes ! Quelque chose qui lui tenait particulièrement à cœur même si elle avait raison, une armure de plate ne serait pas adaptée.... Il faudrait trouver quelque chose d'universel, même si le style de combat de la garde royale était plutôt similaire.

-J'essaierai de trouver quelque chose d'adapté à chacun, mais en tant que vitrine de la royauté, nous allons devoir faire preuve d'unité dans les tenues, cela va être important.

Quand à la subdivision de la Garde, c'était quelque chose qu'il avait regretté dès son entrée, si peu nombreux étaient-ils, ils étaient trop pour se sentir unis, pire trop nombreux pour que les informations ne passent éfficacement

-Tout à fait, la Garde royale est petite, mais elle est trop grande pour qu'un soldat s'y sente rattaché, je veux faire des divisions de cinquante pour qu'ils puisse y avoir une émulation aux seins de ces compagnies et donner à chacune d'elle une identité propre. Il nous faut retrouver un esprit et malheureusement nous avons trop de mouvement pour toujours avoir nos effectifs complets.


Oh et bien sur en terme d'équité, ce serait bien plus facile à gérer, envoyer une compagnie-rempart en faction pour laisser une autre se reposer. Si tous les royaux sont au service du royaume, Arthorias savait d'expérience que la vie de chaque Garde n'était pas faite que de servitude, et il comptait bien redonner à ces derniers le goût du travail notamment en leurs donnant plus de liberté.

-Si des lieutenants sont inutiles, je trouve plus pratique de commander des petites unités que des individus, ils doivent réapprendre à agir et communiquer, depuis le dernier capitaine, nous avons pris l'habitude de faire nos taches sans se préoccuper des autres


Une chose qui l'aiderait au moins serait sa longue carrière dans l'institution, car au moins il connaîtrait chaque aspect du travail

-Et j'aimerai aussi récompenser les éléments les plus dévoués en leur affectant des missions plus importantes. J'aimerai notamment confier la protection de sa majesté à des gardes plus compétent que les autres.

Plus il y réfléchissait, plus les failles évidentes du système actuelle apparaissaient, mais leurs solutions également, ce n'était donc pas un soucis pour le moment.
Au contraire même, Arthorias commençait à apprécier ces réflexions.

-Je comprend, le titre correspondant à la royale va devoir aussi être recherché au fond des archives, je crois que personne ne l'a employé depuis longtemps

Dit il avec un sourire en coin.
L'avantage était qu'il repartait sur des bases neuves et si le travail était colossal, au moins ne serait-il pas entravé par quiconque.

-Je vois, vous.... enfin tu as certains conseils à me donner ? J'ai certes l'habitudes d'être au pied de l'échelle, mais là... je me retrouve en haut en quelques minutes

Une certaine joie commençait à remplacer l'appréhension, mais il avait décidément hâte de s'y mettre
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Mer 9 Oct - 11:23


L’idée d’un uniforme et d’une sectorisation de la Garde Royale semble être importante pour lui. Je dois bien avouer que cela me dépasse un peu… A la brigaderie, nous n’avions pas d’uniforme à proprement parler. Mais lors de l’intégration, les membres de la brigade donnait son “écaille” à chaque nouvel arrivant. Un motif que celui-ci peut reporter sur son armure marquant son appartenance à la Brigaderie de la Ville Aquatique. Où que l’on aille, cette “écaille” nous suit comme un rappel de notre passé et de notre appartenance éternelle à cette unité. Chacun sa façon de voir l’unité d’un régiment… On verra bien ce que cela donnera lorsqu’il aura mis en place ce qu’il a en tête. Il faudra juste prêter une attention particulière à ce qu’il ne génère pas de dissension sans y faire attention en voulant “récompenser” ouvertement les éléments les plus dévoués…

Libre à toi de récompenser comme bon te semble mais n’oublie pas que la dévotion ne rime pas avec compétence et qu’il n’y a de compétences universelles.

Il ne faut pas qu’il oublie que chacun à ses compétences propres et n’est pas à la Garde Royale par hasard. Certains le sont pour leur discrétion, et d’autre au contraire parce qu’il en impose mais pour autant chacun des deux remplit sa mission. D’autres ne sont pas forcément des combattants de première ligne mais excellent dans l’art de repérer une intrusion aussi discrète soit-elle… Enchaînant sur un simple commentaire concernant l’appellation qui lui sera donné à partir de maintenant, je ne relève pas sa réponse. Même si le fait qu’on l’appelle “Capitaine” ne lui convient pas, cela sera comme ça. Je me redresse lorsqu’il me demande si j’ai des conseils à lui prodiguer pour bien débuter dans son rôle de Capitaine. Beaucoup de choses pourraient être dites mais assez peu n’aident vraiment.

Tu as la chance et la malchance de connaître tes subalternes, certains te feront naturellement confiance parce qu’il te considèrent capable, d’autres douteront certainement de toi. En premier lieu, et avant toute autre chose, tu dois avoir leur confiance.

Une réforme conduite par un Capitaine impopulaire ne mène que rarement à quelque chose de bien.

Et en deuxième conseil, je dirais, ne néglige personne. Ils ont tous été trié sur le volet pour leur compétences. Si tu ne vois pas pourquoi une personne est dans les rangs de la Garde Royale, creuses-toi les méninges, tu rates certainement un aspect important de ses compétences.

J’ai vu passer, peu après mon arrivée à la Capitale, le dossier d’une jeune garde royale enceinte. Le parfait exemple d’une garde royale que l’on pourrait considérer comme n’étant pas à sa place. Pas mauvaise, mais pas extraordinaire non plus en combat, des états de service normaux… Rien qui ne semble justifier qu’elle rejoigne l’élite de la Garde. Et pourtant, ses compétences pour la traque et la détection en font certainement la meilleure arme pour détecter une intrusion ou simplement pour suivre la piste de la princesse lorsqu’elle s’enfuit du palais. Ne rien laisser au hasard, voilà ce qui est attendu de lui.

Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Mer 9 Oct - 19:45

Pas de compétence universelle ? Il était vrai que pour un sans pouvoir comme lui, les compétences se résumaient souvent aux maîtrises martiales, oubliant souvent que certains gardes étaient doués pour autre chose que pour se battre.
Il lui faudrait sans doute constituer un dossier la dessus, histoire de ne pas avoir de talents gâchés au mauvais endroit.

-Je tacherai d'être le plus juste possible, et équitable, même si je le crains, il me soit impossible de récompenser chaque personne à sa juste valeur.


Il ferait au mieux, faisant confiance à ce qu'il connaissait de ce qui allait maintenant être ses hommes.
Rien que d'y penser, il en avait un petit frisson... Il y avait tant à faire... tant à ordonner, à croire que les autres n'avaient rien fait avant, même si bien sur, c'était totalement faux.

-Ne négliger personne, chercher à regarder au delà des apparences... je saisis tout ça. Quant à gagner leurs respects, cela se fera avec le temps


Nul capitaine ne commençait de façon propice ou non, il allait devoir faire ses preuves, être juste et aimé, et surtout ne pas commettre d'impair dans ses devoirs
C'était dingue de se dire qu'une situation pourtant simple de garde pouvait aussi facilement se compliquée.
Une simple promotion, et vous voilà le remède miraculeux de toute une institution.
Le nouvel officier se permit un instant de réflexion avant de reprendre avec un sourire un peu plus détendu

-Dans ce cas... je renouvelle ma volonté de rétablir la garde royale, ce sera mon devoir et je l'accomplirait !

Au bien sur Rebecca allait être contente de cette promotion, il avait déjà hâte de lui en parler
Métèria Dorago
MESSAGES : 193
CRISTAUX : 793
COULEUR : #
Métèria Dorago
Capitaine - Myrmidon du Solstice
Dim 13 Oct - 9:41


Je souris contente qu’il semble prendre la mesure des maigres conseils que j’essaye de lui donner. En apparence, cela pourrait paraître simple de prendre la tête d’un aussi petit régiment comparé aux plusieurs milliers de Garde d’un régiment de la Civile mais l’organisation y est plus subtile et complexe pour assurer une protection optimale de la famille royale. Aussi complexe soit ce but, on attend de la Garde Royale qu’elle assure à 100% ce rôle. Récompenser et sanctionner sont des outils importants pour un Capitaine qu’il faut apprendre à utiliser avec parcimonie et habilité. Parfois, la récompense ne sert qu’à faire taire une dissension de façon subtile.

C’est là l’une des principales difficultés à être Capitaine. Se montrer juste envers tout le monde, sanctionner ceux qui le méritent, récompenser ceux qui méritent réellement une récompense. C’est tout à art que l’on met longtemps à acquérir et que je prétendrais pas maitriser pour le moment.

Lorsqu’on devient Capitaine, tout un nouvel apprentissage débute que l’on ait été lieutenant ou non avant. Un apprentissage qui lie politique, organisation militaire et relation humaine bien avant le côté guerrier de la Garde. S’il reste à l’écoute de ses subalternes et use correctement des outils à sa disposition, il n’y a pas de raison pour que cela ne se passe pas bien.

C’est cela, en tant que Capitaine de la Garde Royale, tu es le garant de la sécurité de la famille royale. Tu dois penser à toutes les possibilités et les couvrir. Vu la situation, des réformes risquent d’être mal prise par les garde royaux, n’hésites pas à leur montrer une démarche logique et structurée pour faire passer la pillule.

C’est un peu mon ultime conseil pour lui qui vient d’être catapulté au rang de Capitaine. Quand la confiance existante ne permet pas de lancer un pavé dans la mare sans que les risques ne soient maitrisés, expliquer est la meilleure chose à faire. Et cela risque d’être vraiment nécessaire au début, rien qu’imposer un uniforme dans une unité qui n’en a jamais eu relève du défi pour un nouveau capitaine. Laissant le temps de la réflexion à Arthorias, je reprends mon document fournis par la Commission pour vérifier si j’ai bien fait le job. Constatant que tout est bon, j’appose ma signature au bas du document à la plume au même moment où il me réitère sa volonté de prendre la tête de la garde royale. Avec un sourire, je lui tends la plume et pose le document devant lui. Cela est juste l’acte annonçant sa nomination au poste de Capitaine, une simple formalité administrative indiquant qu’il a bien pris connaissance des objectifs liés à son poste…

Une fois le document paraphé, je me lève et contourne mon bureau. Avec un sourire, je lui tend la main.

Bienvenu parmi les Capitaine du Royaume, Arthorias. Je te souhaite de réussir à redresser la barre de la Garde Royale et, si possible, une longue carrière. Je vais renvoyer les documents à la Commission et je te laisse rejoindre ton régiment. Ta nomination n’étant pas encore annoncée au régiment, elle ne sera certainement effective que demain mais n’hésites pas à aller voir Owain Moorhell qui assure le poste de Capitaine temporaire dés aujourd’hui.
Royaume du silence, la mer est mienne.


Mon image

Signatures:
 
Arthorias Hekmatyar
MESSAGES : 263
CRISTAUX : 831
COULEUR : #

INFORMATIONS DU PERSONNAGE
En quelques mots:
Pouvoir:
Inventaire:
Arthorias Hekmatyar
Maître du Guet
Lun 14 Oct - 10:03

Cela s'annonçait compliqué... Pas impossible, juste compliqué, mais c'était quelque chose qu'il était prêt à faire. La garde méritait des réformes, et c'était de son devoir de faire en sorte qu'elles soient acceptées. La ou le capitaine Dorago avait un point, c'était sur l'explication.
Il était courant dans la garde royale de dire que l'organisation était mal faite, et s'il expliquait clairement ces démarches, il aurait sans doute plus de chance qu'elles aboutissent. Même si un édit du capitaine était indiscutable, mieux valait s'assurer que chaque garde sache pourquoi l'institution bougeait, il n'y avait rien de pire pour un soldat que de travailler sans but. C'était d'ailleurs un des gros reproche qui était fait ces derniers temps.
Organiser pour mieux défendre, permettre aux gardes de s'exprimer ouvertement mais aussi leurs fournir des symboles de ralliement communs
Tout cela Arthorias le nota dans sa tête avant de finalement voir la feuille qui lui était tendu.

Il s'empara du stylo, son gantelet paraissant démesuré dans son gantelet blindé, mais il ne pouvait s'empêcher que de se dire que ce simple stylo était sans doute plus important que l'épée qu'il portait ou même que son armure.
Avec une certaine lenteur, il ratifia le document, prenant quelques minutes pour regarder sa signature sur le morceau de parchemin. Bizarrement son cœur accéléra.
Capitaine.... Capitaine Hekmatyar... Maitre de la garde royale par la volonté du roi....
Il y avait de quoi avoir un petit frisson... et malgré son épaisse plate, il se sentit un moment sans défense avant de secouer la tête pour chasser ces idées.

Voyant le capitaine se lever, il fit de même, retirant son gantelet d'acier pour lui serrer également la main.

-Merci Métèria, j’espère que nous pourrons travailler ensemble dans le futur, et que la Garde Royale ne te décevra pas alors


Et sur ce point, il ferait tout pour que cela n'arrive plus jamais.
Il replaça son gantelet avant de faire un dernier salut, son dernier de simple garde avant de sortir.
Les premiers mètres furent plus difficile que prévu, et la vingtaine de kilos de son harnois lui parut soudain une centaine...
Le nouvel officier cacha sa pâleur en renfilant son heaume, prenant le chemin le plus direct pour rentrer.
Il avait un ancien capitaine par interim à rencontrer, et un nouveau poste à préparer
Contenu sponsorisé


NouveauRépondre
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum